Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Ombres de la Sierra Madre

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Les apaches sont de retour!


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Indiens d'amérique du nord Les Apaches Mexique et mexicains

Mexique, années 1920, 40 ans après la reddition de Geronimo, alors qu’Hollywood tournait ses premiers films parlants, les Apaches poursuivaient une guerre perdue pour défendre un mode de vie condamné à disparaître… Âpre, violente, désabusée et teintée d’humour noir, Les Ombres de la Sierra Madre renouvelle le genre. Western atypique, par son ton, son rythme et sa chronologie, c’est aussi une tragédie en 3 actes, inspirée d’évènements authentiques et méconnus. Avec ses personnages attachants, son dessin au couteau et ses dialogues ciselés, le récit vous entraîne au cœur de la Sierra Madre, ultime refuge des derniers Apaches libres. Mormons, Indiens, Mexicains… personne ne sortira indemne de cette trilogie à la fois épique et terriblement humaine. Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Mai 2017
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Les Ombres de la Sierra Madre

03/10/2021 | kanibal
Modifier


Par kanibal
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur kanibal

C'est le genre de BD de prime abord où l’on n’attend pas grand-chose et en fin de lecture tous nos a priori se sont envolés, c'est le cas des Ombres de la Sierra Madre. Tout d’abord je dois dire que le trait de Daniel Brecht n'est pas des plus expressifs mais l'histoire qui nous est contée fait vite oublier le coté simpliste du dessin, c'était déjà le cas avec L'Or de Morrison sauf qu'ici on parle du dernier soubresaut des apaches Chiricahuas en 1920. C'est bien documenté d'autant qu'à la fin du tome 1 il y a un dossier de 8 pages avec les photos d’époque de certains protagonistes, ce qui donne encore plus de crédit à cette trilogie. Je n'ai pas décroché du récit jusqu'à la conclusion finale, et cette fin je ne l'ai pas vu venir, elle m'a laissé bouche bée.

03/10/2021 (modifier)