Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Ecoute, Jolie Márcia

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Écoute, jolie Márcia est un nouveau roman graphique trépidant, aux couleurs flamboyantes, par l’un des auteurs les plus importants de la scène brésilienne contemporaine. Marcello Quintanilha réalise un nouveau tour de force avec ce récit très construit où les relations entre chacun des protagonistes se dévoilent au fur et à mesure dans un suspense mené de main de maître.


Auteurs brésiliens Brésil Cà et Là Nouveautés BD, comics et manga

Márcia est infirmière dans un hôpital à proximité de Rio et vit dans une favela avec son petit ami Aluisio et sa fille, Jaqueline, qu’elle a eue très jeune avec un autre homme. Jaqueline, jeune adulte frivole et grande gueule, mène la vie dure à sa mère et à Aluisio et fréquente assidûment les membres de l’un des gangs du quartier, ce qui est la source de violentes altercations entre la mère et la fille. Le petit ami de Jaqueline en vient même à menacer Márcia à l’occasion d’un séjour à l’hôpital… La situation dégénère encore plus le jour où Jaqueline se fait arrêter par la police pour complicité de vols et recel de marchandises volées. Márcia et Aluisio, affolés, se rendent compte que Jaqueline est impliquée dans des affaires avec des criminels de haut vol et un groupe de policiers ripoux. Márcia demande alors à Aluisio de surveiller Jaqueline, mais celui-ci risque gros... Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Septembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ecoute, Jolie Márcia

02/10/2021 | grogro
Modifier


Par grogro
Note: 4/5
L'avatar du posteur grogro

Marcello Quintanilha est un raconteur d'histoires. On sent qu'il marque ses personnages, qu'il les portraitise avec un soin maniaque, qu'il prend plaisir à en dessiner chacune de leurs faiblesses, à souligner leur maladresse... Notre brésilien emplit ses pages d'amour de l'humain, parce qu'il faut aimer les gens pour créer des personnages tels que Marcia ! Jugez plutôt : Marcia, infirmière en surpoids, avec ses genoux valgum et son physique globalement disgracieux, vit dans la favela avec son homme et sa fille Jacqueline, opulente jeune femme elle aussi (les chiens ne font pas des chats) au caractère trempé et au langage fleuri. Marcia, c'est l'héroïne ! Déjà là, on se sent plus proche de Victor Hugo que de Bastien Vives. Et puis il y a ces petites trouvailles de rien du tout qui parviennent à coudre ce récit à la manière d'un scénario de cinoche, comme lorsque, dans un mouvement de fondu, on passe déjà au dialogue de la scène suivante tout en s'attardant sur les images de la scène précédente. Quintanilha parvient à transcender son récit, pourtant ancré (pour ne pas dire plombé) dans le réel, pour en faire un truc dynamique qu'on ne lâche plus avant d'avoir terminé, et tout ça sans pathos aucun ! Du coup, en tant que lecteur, on sourit, on s'agace, on chope des petites colères... Comme avec des potes quoi ! Ajoutons que le passage à la couleur est 'achement réussi, que son coup de crayon est sidérant, ainsi que sa manière de "prendre ses vues" tel un photographe. Admirez la couverture : tout est dit ! En tendant l'oreille, on entend l'électricité qui crépite dans les lignes et le ciel qui palpite aux sons de la favela... Au final, Quintanilha raconte des histoires du quotidien, mais il le fait avec un tel souci du détail qu'on referme chacun de ses livres avec l'impression d'avoir soi-même vécu l'histoire. Belle histoire, beaux portraits, comme toujours chez Quintanilha qui, une fois de plus, donne raison au proverbe de son pays : "Bien coiffée, il n'y a pas une femme laide"...

02/10/2021 (modifier)