Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Le Fauteuil du Diable

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Le parcours d'un homme sans scrupule moral.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Auteurs italiens Italie Rome

Alberto Militelli est un homme aux mille talents, sans grand scrupule moral, illusionniste, sorcier, hypnotiseur et escroc. Un homme ambitieux, dont le principal talent est de manipuler les gens comme des marionnettes, pour atteindre son but : le pouvoir. Voici l'histoire de son ascension brûlante et de sa ruine dans la Rome de la fin du XIXe siècle.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Juillet 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Fauteuil du Diable © Clair de Lune 2011

01/08/2021 | Cacal69
Modifier


Par Cacal69
Note: 3/5
L'avatar du posteur Cacal69

Comme souvent, c'est sa jolie couverture et un feuilletage rapide qui m'avait fait craquer. Et hop, dans le panier. Le "fauteuil du diable" est un édifice situé à Rome. Il s'agit de la tombe d'Elio Callistro, un esclave affranchi d'Adrien. Selon la légende, elle fut érigée par le diable, dos au palais papal, pour en faire son trône. Orgies et rites sataniques y furent célébrés pendant un certain temps. Nous suivons le parcours d'Alberto Militelli à Rome en 1862. Il va jouer de ses talents pour arriver à ses fins, quitte à profiter de la crédulité d'une baronne. Mais que/qui se cache derrière cette réussite ? Pour le final, pas de surprise mais une fin prévisible. Le dessin de Luca Rossi utilise parfaitement les ombres, il est noir à souhait. Ses visages "carrés" et taillés dans le marbre sont très expressifs. Il y a du Mike Mignola. Les couleurs sombres et une mise en page réussie accentuent ce climat malsain. Une très agréable lecture. Pour les amateurs du genre. Note réelle : 3,5

01/08/2021 (modifier)