Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Clown (Hussenot)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Avec son clown, Victor Hussenot s'amuse et nous amuse en explorant les possibilités du média pour illustrer l'invisible.


Cirque & Saltimbanques Nouveautés BD, comics et manga

En de multiples saynètes, Victor Hussenot nous narre les aventures poétiques d'un clown mime.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Mai 2021
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Clown (Hussenot)

25/05/2021 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

J’éprouve une affection particulière pour Victor Hussenot. Non que j’adule ses œuvres mais son travail m’attire. Il s’en dégage une bienveillance qui me plait. L’auteur cherche également à innover, à inventer des modes narratifs un peu en marge de la production habituelle. Enfin, il n’est pas rare de trouver une dimension philosophique et métaphysique dans son travail. Avec Clown, Victor Hussenot s’amuse vraiment avec sa mise en page et, dans un même temps, trouve une manière originale d’illustrer les mimes de son personnage sans les dessiner, ce qui est conforme au principe du mime, qui permet de donner vie à des objets inexistants… Ici, il nous fait voir ces objets justement parce qu’il ne les dessine pas. Le dessin, très dépouillé, va à l’essentiel et l’idée est la source principale d’humour. C’est très souvent inventif et espiègle, pas toujours pleinement convaincant mais j’ai trouvé dans cet album ce que j’espère trouver dans un album de cet artiste : de l’inventivité, de l’intelligence et de la bienveillance. Cet album peut plaire à des lecteurs de tous âges, chacun s’amusera d’un aspect différent de ces histoires… et beaucoup n’adhèreront pas du tout au concept (mais ce ne sera pas dû à une question d’âge). Enfin, si le récit se découpe en de multiples histoires courtes, ces saynètes mises bout à bout suivent tout de même un fil conducteur et la dernière page clôt parfaitement le livre. Cet album n’est pas un chef-d’œuvre mais c’est le genre de récit que j’aime lire de temps à autres, parce qu’il m’apporte autre chose que la bande dessinée traditionnelle tout en restant accessible.

25/05/2021 (modifier)