Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Licteurs

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Vision fantasmagorique et décadent de Rome


Au temps de Rome et de l'Empire Romain

Rome, IIIe siècle après Jésus Christ. Le Syrien Héliogabale, empereur mégalomane qui se prend pour un dieu, subit une tentative d’assassinat. Neutralisé, le tueur aurait agi sur les ordres du légendaire Homme noir, responsable du meurtre du dieu Pan deux siècles auparavant. Pour en avoir le cœur net, Héliogabale charge alors une troupe d’élite de légionnaires romains, les Licteurs, d’enquêter et de lui rapporter les reliques de Pan. En prenant la route du sanctuaire de Samothrace où leur cible a été vue pour la dernière fois, les guerriers se confrontent à des forces surnaturelles terrifiantes qu’ils étaient loin d’imaginer. Et ce n’est pas tout : ils ignorent que derrière eux, à Rome, d’autres sombres puissances sont également à l’œuvre... Entre la soif de puissance de l’Homme noir et la folie qui gagne peu à peu le cœur d’Héliogabale, les Licteurs vont se retrouver au cœur d’un conflit opposant les dieux eux-mêmes, duquel dépendra le destin de Rome et de l’univers tout entier. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Juillet 2020
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Licteurs

25/05/2021 | kanibal
Modifier


Par kanibal
Note: 1/5
L'avatar du posteur kanibal

Il n'y a que la partie graphique, couleurs y compris, que j'ai vraiment aimée dans cette série, car pour ce qui est de l'histoire tout s'enchaine à une allure folle et les ficelles sont tellement grosses que j'ai fini par trouver cela plus que ridicule. Certaines scènes sont trop farfelues, bien que nous soyons dans un récit antique mythologique, mais la sauce n'a pas pris pour moi. J'ai quand même apprécié le côté décadent du règne de l'empereur Héliogabale mais c'est très peu pour sauver l'ensemble. Et pour parachever le tout, c'est le bestiaire tirant plus sur les oeuvres de Kentaro Miura ou Junji Ito que la mythologie Gréco-Romaine.

25/05/2021 (modifier)