Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Les Aventures de Tex

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Un mystérieux tueur s'en prend à des anciens Texas Rangers


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Le Texas, de la domination espagnole aux Etats-Unis Tex [USA] - Les déserts Nord-Américains

A la frontière du Rio Grande, Juan Gonzales est revenu de l’enfer pour tuer les anciens Texas rangers qui l’avaient traqués et mis à mort, il y a bien des années. L’éclat de ses armes gronde comme pour sonner le glas, parce que le sanguinaire Juan Gonzales, surnommé « Golden guns » ne pardonne pas. Les amis de Kit Carson tombent les uns après les autres et sur cette funeste liste de mort, son nom y est inscrit. C’est avec Tex qu’il chevauchera à la poursuite de l’homme aux Colts d’or, dans un crescendo de sang et de violence…

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Janvier 2021
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus

Couverture de la série Les Aventures de Tex © Fordis 2021
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

11/05/2021 | kanibal
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cet album a été enregistré comme un one-shot, mais en fait, il s'agit d'une série qui compte 3 albums, cependant ce sont bien des albums développant une histoire par tome. A noter que ce récit n'a rien à voir avec le chef-d'oeuvre hollywoodien l'Homme aux colts d'or, réalisé par Edward Dmytryk en 1959 (dont le titre original était Warlock, nom du patelin où se déroulait l'action). Le personnage de Tex Willer est tellement emblématique dans la BD italienne et plus largement dans la BD populaire de western qu'il a pu non seulement sortir de l'ornière des pockets aux récits non publiés en albums, lorsque Clair de Lune a édité de beaux albums reprenant ses aventures de la grande époque qui étaient traduites en France par la société Lug dans les petits formats légendaires comme Rodeo et Nevada. Mais aussi, Tex a obtenu une telle aura qu'il a tenté plusieurs dessinateurs, comme Serpieri avec Tex, Le Héros et la Légende, Tisselli avec Prisonnière des Apaches, ou De Vita avec Montana - Une aventure de Tex... Les nostalgiques comme moi des petits formats se régaleront donc de cette bande dans la lignée des anciens récits que je lisais dans ma chambre d'ado en rêvant. C'est un honnête scénario qui même s'il utilise des situations archi vues et des ficelles très éprouvées, procure un bon moment de lecture ; un récit à l'ancienne qui n'a rien à voir avec les nouveaux codes des westerns modernes qui ont resurgi ces dernières années. Peu de psychologie, les personnages sont d'un seul bloc, tout réside dans l'ambiance et l'action illustrées par le dessin de RM Guera que j'avais déja pu apprécier sur une Bd abandonnée du nom de Howard Blake. C'est un dessin rugueux et efficace dans le mouvement et les fusillades nombreuses, avec une mise en page alternant le classicisme des cadrages et une technique à la Derib avec des montages hardis. Bref, c'est pas mal du tout, un bon western populaire !

05/08/2022 (modifier)
Par kanibal
Note: 3/5
L'avatar du posteur kanibal

Chose rare dans le monde de Tex, c'est son acolyte Kit Carson qui se retrouve "un peu" au centre de ce récit assez palpitant, où un mystérieux tueur élimine tour à tour d'anciens Texas Rangers, dont Kit Carson faisait partie. L'action est au rendez-vous avec quelques bonnes fusillades. On ne s'ennuie pas à la lecture de cette aventure, mais il y a tout de même une ombre noire au tableau, c'est la pagination. L'histoire est trop courte, un peu comme ce qui a été fait dans " Montana - Une histoire complète de Tex " , il y a une sorte de frustration en refermant la Bd, on aurait aimé en savoir plus sur Kit Carson alors qu'il était une nouvelle recrue dans le corps des Texas Rangers . L'album est parsemé de flashback, qui expliquent pourquoi Juan Gonzales revient de (l'enfer) bien décidé à éliminer tous ceux qui ont participé de près ou même de loin à sa chute. En somme, nous avons une aventure sans grands artifices ni rebondissements tonitruants, mais qui reste assez efficace. Cet album plaira sans doute aux fans de Tex, dont je fais partie.

11/05/2021 (modifier)