Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Overlord - 6 juin 1944 - La Liberté

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Toute l'histoire du Débarquement.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale [Seconde Guerre mondiale] Europe de l'Ouest

Des premières reconnaissances aériennes par les avions britanniques à la Libération de Paris, voici l'histoire de l'Opération Overlord, ou comment les Alliés ont renversé le cours de la seconde guerre mondiale en France.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1984
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Overlord - 6 juin 1944 - La Liberté

13/04/2021 | Spooky
Modifier


Par Benjie
Note: 2/5
L'avatar du posteur Benjie

Pas grand-chose à dire de cet album qui a connu son heure de gloire auprès du public mais qui a vraiment beaucoup vieilli. L’objectif de départ était essentiellement documentaire, il fallait tout mettre sans rien oublier. Cet empilement de faits militaires, des préparatifs du Débarquement à la fin de la bataille de Normandie, aboutit à une succession d’images mises bout à bout et on passe d’une scène à l’autre, histoire d’aborder tous les sujets et tous les personnages. C’est assez indigeste. Côté dessin, Mister Kit alias Gilles Van Dessel, est un spécialiste de matériel militaire ce qui explique peut-être pourquoi les personnages sont assez mal dessinés, dans des postures peu naturelles. Bref, tout cela est un peu trop figé à mon goût, mais historiquement, rien à redire

15/09/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je confirme après ma lecture les critiques émises par Spooky dans son avis. Il y a en effet à la fois une volonté de bien faire, mais aussi un côté « amateur », en tout cas un aspect maladroit qui gêne la narration, et risque de perdre les lecteurs qui s’aventureraient dans cet album, traitant pourtant d’un événement des plus importants de la seconde guerre mondiale, à savoir le débarquement allié en Normandie – et plus généralement la bataille de Normandie, jusqu’à la fin août 1944). Visiblement commande du Mémorial de Caen (en tout cas publié sous son égide), cet album a la volonté de tout présenter, des préparatifs des deux côtés (on ne remonte pas heureusement au débarquement raté de Dieppe), aux différentes phases – même parfois les plus anecdotiques, de cet événement. Alors, c’est sûr, sur un seul tome, même de 80 pages, ça fait souvent empilement, ça part dans tous les sens. Une ligne directrice plus claire, ou alors une déclinaison sur plusieurs tomes auraient peut-être aéré et rendu plus claire la lecture. D’autant plus que les quelques personnages que l’on identifie sont mal utilisés. Les personnages historiques célèbres (Montgommery, Patton, etc.) sont souvent uniquement là pour la forme, pour placer une phrase de circonstance, tandis que les seconds couteaux, ou les simples troufions, disparaissent souvent sans que l’on ait pu s’attacher à eux. La grande masse de faits historiques (l’auteur est très documenté et les bases sont solides) est ainsi noyée dans une construction bancale : une bonne doc ne fait pas un scénario captivant et lisible. D’autant que certains dialogues sont assez plats… Quant au dessin, il y a là aussi des soucis. Grosse documentation là aussi et donc toutes les armes, les nombreux véhicules, sont très bien reconstitués et dessinés. Par contre les personnages s’en sortent moins bien (et certains visages, avec des lèvres grosses et trop « roses », ne sont pas réussis…). Bref, un album qui peut intéresser les férus d’histoires et ceux qui recherchent tout ce qui concerne le débarquement (de nombreux musées sont signalés, en dehors du Mémorial de Caen), et qui peut donc trouver son public. Mais les défauts signalés risquent de décourager certains lecteurs. Note réelle 2,5/5.

21/05/2021 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur l'Opération Overlord, avec cette BD... Mais vous risquez de lâcher l'affaire en chemin. En effet celle-ci est assez laborieuse, sur beaucoup de plans. Il ne fait pas de doutes que le scénariste, Serge Saint-Michel, ait voulu mettre à la portée de tous un maximum d'infos, et surtout des détails peu connus du public, dans ce récit de 82 pages. Du coup nous avons de nombreuses scènes prenant pied en 1944, majoritairement en Normandie, concernant la préparation, le déroulement et les conséquences du D-Day (terme jamais utilisé dans l'album, tiens). Ainsi des nombreuses escarmouches qui se sont déroulées dans le bocage normand, les combats pour "prendre" une ville réduite à l'état de ruines, la façon dont les généraux allemands ont tenté de prévoir, puis contrer, puis limiter les dégâts causés par la (quasi-)implacable offensive alliée... Du coup on se retrouve avec un récit contenant de multiples personnages, quelques-uns, modestes, servant de fil rouge, mais dont on perd très vite la trace... C'est très, trop confus, on sent que le scénariste est historien, mais qu'il n'a aucune technique pour raconter une BD. Côté graphique c'est Mister Kit qui s'y colle, et qui fait ce qu'il peut. Si on sent qu'il a un certain savoir-faire pour dessiner des blindés et des chasseurs, il a beaucoup plus de mal avec les êtres de chair et de sang. Gros problème anatomiques, poses pas du tout naturelles, insertion de portraits de célébrités (Churchill, Eisenhower, Rommel, Patton...) hasardeuses... C'est largement insuffisant.

13/04/2021 (modifier)