Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Love Me Please - Une histoire de Janis Joplin

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Love Me Please est un biopic consacré à Janis Joplin qui retrace, en respectant la chronologie, les moments forts de son parcours depuis l’enfance, au sortir de la seconde Guerre Mondiale, jusqu’à sa mort abrupte fin 1970.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide 1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Biographies Les coups de coeur des internautes Les drogues Musique Nouveautés BD, comics et manga [USA] - Côte Ouest [USA] - Dixie, le Sud-Est des USA

C’est l’une des plus fabuleuses aventures musicales qu’ait produites l’Amérique de la seconde moitié du vingtième siècle. Pourtant elle a duré à peine plus de cinq ans. Comment une très jeune femme complexée, toxicomane et pleine de doutes, est devenue en quelques années une icône planétaire de la musique rock ? De l’ombre à la lumière en quatre disques seulement (dont le dernier publié un mois et demi après sa mort tragique), à la faveur d’un mouvement d’émancipation lui aussi planétaire, qui allait consacrer pour longtemps les idéaux et les modes de vie alternatifs issu de la contre-culture et de la génération du flower power. Janis, le vilain petit canard a laissé libre cours à ses impulsions. Nourrie de la soif de liberté de la Beat Generation et de l’aspiration à l’émancipation qui s’exprime au sein de la jeunesse américaine du début des années 60, Janis Joplin part pour San Francisco, alors épicentre de l’innovation culturelle. Elle va y vivre une liberté dont elle aurait à peine osé rêver, s’abandonnant à tous les élans qui la traversent, dépassant sans hésiter tous les tabous de l’époque : bisexualité, alcool, drogues. Non seulement avec délices, mais avec le goût de l’excès auquel l’incite naturellement son caractère spontané et entier. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Septembre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Love Me Please - Une histoire de Janis Joplin
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

16/09/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Alix

« Love Me Please » est une biographie de Janis Joplin, chanteuse de rock à la voix et au talent inoubliables, qui conquit les foules, côtoya les plus grands (Jimi Hendrix, Leonard Cohen, Jim Morrison, Eric Clapton) avant de mourir d’une overdose à l’âge de 27 ans. Sa mort survint à la même période que celles de Brian Jones, Alan Wilson, Jimi Hendrix et Jim Morrison, tous également morts à 27 ans, ce qui contribua à fonder le mythe sinistre du « Club des 27 » (qu’ont rejoint de nombreux artistes dont Kurt Cobain et Amy Winehouse). Les auteurs de la BD se sont beaucoup documentés (voir bibliographie en fin d’album) et présentent sur 160 pages la vie de Janis dans ses moindres détails : sa jeunesse (avec un côté rebelle déjà bien présent), ses études rapidement abandonnées (au grand dam de ses parents), puis son arrivée à San Francisco en 1963, la ville de ses rêves… rêves qui tournent rapidement au cauchemar, avec notamment une accoutumance à la drogue dont elle ne se défera jamais. Sa personnalité troublée est bien explorée, et on comprend, on accepte son comportement autodestructeur. Après plusieurs occasions manquées sa carrière décolla finalement, lors d’un concert mémorable au festival de Monterey en 1967 (filmé pour la postérité, en voici un extrait, régalez-vous bande de veinards), et dura 3 ans jusqu’à sa mort soudaine. L’album « Cheap Thrills », sorti en 1968 (avec une couverture de Robert Crumb !), est un gros succès populaire. La BD est parfaitement réalisée. Je ne suis pas fan du tic narratif qui consiste à insérer des mots anglais dans un texte français, pour faire « ambiance », mais c’est bien le seul reproche que je puisse faire. La narration est fluide, l’album se lit facilement, et la mise en image, un peu académique en début d’histoire, décolle en même temps que la carrière de Janis, avec des planches vraiment superbes, notamment lors des concerts et festivals. Un album qui m’a donné envie de redécouvrir la voix merveilleuse de cette chanteuse un peu oubliée, à quelques jours à peine du 50ème anniversaire de sa mort, et que je recommande à tous les amateurs de musique rock/blues/soul de la grande époque.

16/09/2020 (modifier)