Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Notre univers en expansion (Our expanding Universe)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Trois copains new-yorkais, Billy, Scotty et Brownie : deux vivent en couple tandis que le troisième est un geek célibataire. L’un des couples décide d’avoir un enfant, l’autre attend son second. Aux angoisses de Billy devant l’inconnu d’être parent, répondent les bons conseils de Scottie et les sarcasmes de Brownie. Mais tout cela n’est-il pas que faux-semblant ? Billy n’arrive pas à exprimer réellement la peur qu’il ressent auprès de son amie.


New York

Scotty semble assumer la paternité avec philosophie, mais la vérité est bien différente. Quant à Brownie, le célibat lui pèse. Le jour où l’on découvre la vie adultère de Scotty, les liens entre chaque membre du groupe vont se désagréger. Car si les trois copains semblent rester soudés malgré les petites trahisons rencontrées ça et là, leurs épouses et amies ne l’entendent pas du tout ainsi et des frictions vont apparaître.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Mai 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Notre univers en expansion
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

10/02/2021 | cac
Modifier


Par cac
Note: 2/5

Du même auteur que De mal en pis plutôt lu et apprécié ici, je m'étonne que personne n'ait lu et avisé en 5 ans cet album d'Alex Robinson, paru chez l'éditeur Futuropolis dont les productions sont généralement bien reconnues pour leur qualité. Pour ma part si j'ai lu l'ouvrage précité il y a un bout de temps, je ne m'en rappelle plus guère donc je ne peux pas trop comparer. Toujours est-il que cet univers en expansion, allusion à quelques planches sur l'astronomie, m'a paru bavard... Que de blabla et de dialogues ! Certes c'est une histoire sur les relations d'amitié et d'amour centrées autour de 3 copains new-yorkais, donc ça blablate. Beaucoup. Globalement peu d'humour, il y a bien quelques parties de jeu vidéo et de box ball, jeu dont j'ai appris l'existence, mais on ne sent pas beaucoup de fun. C'est surtout des considérations sur les dîners de famille, la parentalité, la pression sociale pour avoir des enfants ou encore l'adultère. A la rigueur ce dernier point est le mieux traité selon moi. Doit-on révéler la tromperie par amitié ou la taire pour que ce couple d'amis n'explose pas ? Les dialogues sont plutôt bien écrits et réalistes, et je pense que je suis dans le public cible, mais ça ne m'a pas vraiment botté et je suis allé au bout des 250 pages sans passion. Après si on aime bien les histoires de ce style, assez cérébrales, du type des films de Woody Allen pour qui New York est la ville fétiche, cela peut vous plaire.

10/02/2021 (modifier)