Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

The X-Files

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Série de récits courts situés entre les 9ème et 10 ème saisons de la série TV éponyme.


IDW Publishing The X-Files Vu à la télé !

Les nouvelles affaires non classées Pendant des années, ils ont enquêté sur le paranormal, poursuivant « monstres de la semaine », sondant la vérité derrière les activités extraterrestres, et affrontant la grande conspiration installée au sein même de leur gouvernement. Mais quand les agents Mulder et Scully se réunissent en comics, The X-Files entre alors dans une nouvelle ère de paranoïa technologique, de problèmes liés aux multinationales et autres menaces. Cette fois-ci, il va leur falloir plus que le simple désir « d'y croire » pour s'en sortir... (texte : Glénat)

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Mai 2016
Statut histoire Histoires courtes 5 tomes parus
Couverture de la série The X-Files
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/01/2021 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

A part The X-files - La Vérité est ailleurs, la série mythique des années 1990 n'avait pas eu les honneurs d'une publication en albums reliés en France. Heureusement Glénat, par le biais de son directeur de collection Olivier Jalabert, est arrivé, et a donc édité entre 2016 et 2017 ces cinq recueils de récits courts publiés en fascicules par IDW Publishing peu auparavant. Contrairement à la série précédemment citée, de pauvre facture malgré la présence au scénario de Frank Spotnitz, cette série-ci a été supervisée par Chris Carter, le créateur de la série TV. Exit les monstres de la semaine, retour aux fondamentaux, avec la "mythologie", le Syndicat, le fils de Mulder et Scully et quelques personnages secondaires mais essentiels, avec des intrigues qui fleurent bon le réch... les grandes heures de la série. Chronologiquement nous sommes donc entre les saisons 9 et 10. Le scénariste Joe Harris récite bien ses gammes, recyclant tous ces éléments et respectant presque comme un robot le système de découpage des épisodes de la grande époque. Les dessinateurs se relaient, mais le plus régulier est Matthew Dow Smith, qui s'applique à faire de l'atmosphère poisseuse, en négligeant parfois un peu les visages des personnages. Mais les fans seront plutôt contents, c'est assez sympa à lire, il ne manque plus que la musique d'ambiance inimitable de Mark Snow. Les autres bons points : de superbes couvertures (réalisées par le français Bannister) et des préfaces et dossiers explorant de nombreux aspects de la série assuré&s par Alain Carrazé et Romain Nigita. Et quelques illustrations franchement réussies. Une belle édition.

14/01/2021 (modifier)