Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ranma 1/2 (Ranma nimbu no ichi)

Note: 3.07/5
(3.07/5 pour 15 avis)

Vous allez suivre les péripéties d'un jeune karateka qui, après être tombé dans un puits magique, se transforme en fille au contact de l'eau froide, et redevient un garcon après une douche bien chaude ! Amour, humour et art martial...


Baston Comédies romantiques Génération Albator J'ai changé de sexe La BD au féminin : le manga Les Pandas Manga : avant 1995, la préhistoire Métamorphose Rumiko Takahashi Shogakukan Shonen

Tout commence le jour ou Ranma et son père partent pour un voyage d'initiation en Chine. Voyage qui doit apprendre à Ranma l'art du combat. Une fois aux sources maléfiques, ils commencent leur entraînement. Entraînement un peu particulier puisqu'ils doivent sauter de bambou en bambou tout en ce battant et en prenant garde de ne pas tomber dans les sources. Sources aux pouvoirs magiques. Dans chacune des sources c'est noyé, il y a plusieurs centaines années une femme ou un animal... Depuis ce jour, chaque personne qui tombe dans une de ces sources se transforme, au contact de l'eau froide, soit en femme ou en animal suivant dans la source ou elle est tombée. La bonne nouvelle est que cette personne retrouve son apparence normale au contact de l'eau chaude !!! Bien évidement plusieurs héros sont tombés dans ces sources, ce qui donne lieu à des situations cocasses... Le problème c'est que le père de Ranma (Genma) a décidé de marié son fils avec une des filles de son meilleur ami, l'heureuse élue est Akané, il faut dire que ses sœurs ne lui ont pas vraiment laissé le choix...

Scénariste
Dessinateur
Traducteurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1994
Statut histoire Série terminée (Réédition en cours en albums de plus gros format) 38 tomes parus
Couverture de la série Ranma 1/2
Les notes (15)
Cliquez pour lire les avis

10/06/2002 | dut
Modifier


Par bb
Note: 4/5

Les animes de l'enfance peuvent décevoir quand on les retrouve en manga une fois adulte. Pourtant, ce manga (dont j'ai redécouvert récemment le plaisir de l'oeuvre originale) fait partie de mes coups de coeur davantage à l'âge adulte qu'au moment de l'enfance. Le comique de situation est répétitif sur 38 tomes, mais contrairement à l'anime, les personnages évoluent à partir du tome 22 (globalement, là où l'anime s'arrête), et surtout je trouve que ce manga gagne à être découvert sous son format original (papier) plutôt que par l'adaptation en anime. Pas très sensible au type de dessin proposé (très marqué shojo des années 1990, rappelant le style d'un Sailor moon par exemple - je serais plus "adepte" du style proposé par les shonen ou par le studio Clamp dans le character design), je l'ai vite oublié pour lire ce manga frais, écrit sans avoir besoin de justifier un parti pris sur le genre, mais juste pour proposer une lecture plaisante et distrayante autour d'une histoire qui, par-delà les arts martiaux et le côté fantastique de la malédiction des sources, se centre sur cette période qu'est l'adolescence.

13/04/2014 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

L’univers complètement loufoque de Ranma 1/2 m’a beaucoup fait rigoler. Combats débiles, quiproquos, action et humour s’enchainent avec beaucoup de dynamisme et de fluidité. Néanmoins, les mêmes situations se répètent à l’infini (enfin sur 38 tomes) et les héros évoluent peu (ou pas), ce qui risque d’agacer sur la longueur plus d’un lecteur. Mais les arrivées continuelles de nouveaux personnages, la découverte de nouvelles transformations et l’humour si particulier maintiennent en partie l’intérêt. Mais soyons francs, 38 tomes, c’est beaucoup trop et à la longue, on finit forcément par se lasser. J’encourage tout de même fortement les lecteurs à découvrir ce manga culte.

04/07/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Un heureux mélange d'amour, de combat et surtout d'humour ! La plupart des personnages sont attachants et font bien marrer. En particuliers Mousse, Gosunkugi et Kuno. L'humour est totalement délirant, mais un peu répétitifs à la fin. D'aileurs, la fin a du fruster plusieurs personnes. Tout ça pour ça.... Les combats sont bien faits et on a droit souvent à des arts martiaux très original. Tant qu'à l'amour, j'ai bien aimé le couple secondaire Akari-Ryoga, mais pas de tout le couple principal. Je ne me suis pas attaché à Akané et Ranma. Et puis moi les gens qui disent qu'ils ne s'aiment pas et finissent dans les bras de l'autre....

15/05/2007 (MAJ le 26/05/2008) (modifier)

Voici donc la série qui met en scène les héros de l’anime du même nom… dans les grandes lignes, ce sont à peu près les mêmes histoires qui sont reprises, à ceci près que la duplicité de Ranma fille/garçon est connue de tous (sauf l’abruti au sabre, j’me souviens plus de son nom…), que c’est bien plus givré, décalé, délirant… en gros, c’est encore plus ridicule! Le dessin est moche, c’est le moins qu’on puisse dire, mais c’est pas bien grave… C’est gentillet comme truc, très vite soûlant car extrêmement répétitif, mais on se surprend parfois à sourire… Allez, jetez-y un œil, on sait jamais…

11/08/2002 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

La série débute au Japon dans "Shônen Sunday" n° 36 de Août 1987. Ranma ?... une série manga assez loufoque (si j'ai bien compris !...) Un bon "paquet" d'ingrédients pour une galerie de personnages bien typés en fait une chouette série "non-sens". Il est vrai que ces histoires accumulent nombre de situations vraiment invraisemblables. Mais cette série n'est pas une étude psychologique de la société ou une étude de moeurs éventuelle ; elle n'a qu'un objectif avoué : faire au-moins sourire son lectorat. Et je crois qu'elle y réussit bien ; même si -j'avoue- ne pas en avoir compris toutes les ficelles...

23/02/2007 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Immense succès au Japon, cette oeuvre a autant cartonné sur le petit écran qu'en manga... D'où une longévité impressionnante (8 ans de publication du manga, 38 tomes et 6 saisons en DVD). Mais cet allongement de la publication va malheureusement souvent de paire avec un ralentissement de l'évolution des personnages et de l'histoire. Cette oeuvre n'y échappe pas, et passé les 5 premiers tomes, il faut bien admettre que l'histoire est un éternel recommencement. Drôle certes, ce voyage en absurdie n'en est pas moins rapidement rébarbatif. Même si les combats improbables sont marrants (le combat de "gloutonnerie à la française" est un régal d'aberration drôlatique), ils tournent tellement en rond qu'on s'ennuie bien vite. Pire, vous pouvez sauter du tome 10 au 30 sans avoir le sentiment d'avoir raté une miette de l'intrigue. "Ranma 1/2" est une série sympathique mais à petite dose ! Le graphisme n'est pas terrible, la mangaka nous avait habitués à mieux avec "Maison Ikkoku". Même si le style est proche, les personnages et décors semblent beaucoup moins travaillés et, le plus gênant à mon goût, tous les jeunes personnages (de l'âge de Ranma) se ressemblent terriblement. Il m'arrive toujours, après plus de 30 tomes, de confondre Ûkyo et Champoo par exemple. En fait les tenues, plus que les visages différencient les personnages... Un peu limite à mon goût. Bref acheter les premiers et derniers tomes est bien suffisant.

31/10/2006 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 4/5

Disjoncté, farfelu. 38 volumes, c'est beaucoup mais ils se lisent sans problème. Parfois, ça tourne en rond ; parfois, les histoires tombent à plat (quoique certaines sont trop basées sur un jeu de mot japonais intraduisible). Le dessin est simpliste, parfois mignon. Il faut être accro pour acheter les 38 volumes mais quand comme moi, on les a acheté un à un à la parution, ça ne se voit pas. Sinon, commencer la collection maintenant me semble assez stressant bugétairement :) A lire au moins une fois.

21/09/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Voilà une série que je qualifierais de "bon délire". C'est joliment dessiné, sympa, déjanté, drôle, plaisant à lire. Il y a une part de baston pour contenter les fans de Shonen mais aussi une bonne part d'humour et de délire propre à plaire à un public plus adulte (enfin plus mature... enfin plus... qui... heu... enfin qui n'aime pas que les bastons dans les Shonens, quoi...). Les quiproquos amoureux et combattifs entre Ranma, son double féminin, sa fiancée, les innombrables prétendant(e)s de l'un et l'autre et le reste de leurs familles sont marrants et sympas à suivre. Il faut avouer néanmoins que la série s'étire énormément sur la longueur et que la trame en est très rapidement répétitive. Je ne conseille l'achat que de quelques premiers tomes : le reste se lit avec plaisir mais je ne vois pas l'utilité d'acheter ça.

30/08/2004 (modifier)
Par krik krak
Note: 2/5

Non ne l'achetez pas, c'est balancer son argent par les fenêtres, le scénario est on ne peut plus répétitif, les personnages n'évoluent jamais, leurs relations pas plus. Le dessin est agréable sans plus. Mais, car il y a un mais, c'est la série la plus déjantée, loufoque, ahurissante que j'ai jamais lue ! Trooooop terrible !!! D'accord, le scénario est nul et le dessin simpliste, mais ne croyez pas que l'auteur ne le sait pas, c'est voulu ! C'est la dernière chose à prendre au sérieux ! C'est déjanté et c'est un phare du manga comique ! Je vous assure, si on se laisse prendre au jeu, les 38 tomes s'avalent à une vitesse extraordinaire ! Le mieux c'est quand même les bô moments romantiques entre Ranma et Akané qui finissent toujours en cou*** ! Alors arrêtez de critiquer, enfin ! C'est normal que ça ne plaise pas à tout le monde (heureusement d'ailleurs), c'est comme si l'on critiquait Docteur Slump, c'est bête comme pas deux, mais c'est terrible ! Ranma 1/2 n'est pas un manga qui s'achète et qui se met sur une étagère, c'est un manga qui se lit et c'est tout : vive les bibliothèques !

03/03/2004 (modifier)
Par Soso
Note: 4/5

4/5 en souvenir de mon enfance... Il y a quelques mois, j'ai eu un tilt, je me suis rappellée cette série que je regardais et donc j'ai lu le manga ! Et bien c'est très sympa, j'aime beaucoup ! Seulement j'en ai pas lu beaucoup et 38 tomes ça me fait peur... A mon avis au bout d'un moment la nouveauté n'est plus vraiment là... Toujours est-il que j'achèterai jusqu'au tome qui me lassera, car c'est une bonne série....

15/10/2003 (modifier)