Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Baron perché

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Adaptation du conte éponyme d'Italo Calvino.


Adaptations de romans en BD En avant-première Nouveautés BD, comics et manga

En 1767, le jeune Côme, 12 ans, baron du Rondeau, monte dans un arbre et décide de ne plus jamais en descendre. Des années plus tard, toujours perché, le baron séduit une marquise fantasque et reçoit Napoléon en grande pompe. Une adaptation du conte philosophique d'I. Calvino. (texte : Jungle)

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Janvier 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Baron perché
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/01/2021 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

J'avais abordé Italo Calvino au lycée, et son humour, la profondeur de ses contes et leur vigueur m'avait alors marqué. J'avais un peu peur que le temps l'ait fait peu à peu disparaître de l'inconscient collectif. Mais cette adaptation par Claire Martin, fraîche émoulue de l'école Emile Cohl, à Lyon, m'indique que non. Et pour une première oeuvre, c'est carrément une réussite. L'autrice a su saisir toutes les qualités originales que je détaillais précédemment. C'est un récit enlevé, qui nous montre le destin d'un adolescent, puis d'un homme qui décide un beau jour de vivre dans les arbres, littéralement. Une décision qui va l'amener à avoir un regard distancié sur le monde qui l'entoure. A d'abord se contenter de peu, profiter de sa liberté ; puis de s'attacher au compagnon que le hasard lui amène, s'attacher aux signes, chercher de la compagnie, rencontre (deux fois) l'amour... Et puis, au crépuscule de sa vie, à faire une sortie particulière. J'ai traversé ma lecture avec un petit sourire en coin, pour ce conte philosophique quelque peu intemporel, mais au charme léger, très accessible. Ces qualités sont aussi le fait de l'adaptatrice, qui met à leur service son dessin plutôt élégant, même si encore un brin immature. Sa mise en scène est par contre assez inventive sans être brouillonne. Bref, c'est une belle réussite que je vous recommande, mon petit coup de coeur de cette fin d'année.

14/01/2021 (modifier)