La Chronique des Immortels

Note: 3.48/5
(3.48/5 pour 27 avis)

De retour dans sa vallée natale, Andrej Delany retrouve son fils torturé, agonisant dans le village abandonné et Frédéric, un jeune témoin qui a assisté impuissant à ce qui s'est passé.


Adaptations de romans en BD Auteurs Allemands Les prix lecteurs BDTheque 2005 Paquet

De retour dans sa vallée natale, Andrej Delany retrouve son fils torturé, agonisant dans le village abandonné et Frédéric, un jeune témoin qui a assisté impuissant à ce qui s'est passé. Des moines et des hommes d'Eglise de l'Inquisition ont massacré et déporté les villageois sous prétexte que les Delany ont des pouvoirs surnaturels de sorciers. Et effectivement, les blessures ou les brûlures d'Andrej guérissent instantanément, seules, sans qu'il puisse se l'expliquer, Frédéric convainc Andrej de venger son fils et de retrouver les villageois, en passe d'être embarqués comme esclaves en Orient. Texte : Paquet

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Mai 2005
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (cycles de 2 tomes) 6 tomes parus
Couverture de la série La Chronique des Immortels
Les notes (27)
Cliquez pour lire les avis

15/05/2005 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je n’ai lu que le premier cycle de trois albums, et j’en ressors avec un avis mitigé. Le démarrage est plutôt bon, on entre de plain-pied dans une histoire extrêmement violente, après un massacre et la quête des Delany, pour comprendre pour l’un, pour se venger pour le plus jeune. Un premier album plutôt réussi donc, mais j’ai trouvé que l’intrigue s’étiolait quelque peu par la suite. D’ailleurs, les deux derniers albums du cycle ne font qu’une trentaine de pages chacun (un petit portfolio les complétant, sans vraiment me convaincre) : du remplissage ? En tout cas, ce cycle aurait pu être conclu en deux tomes, pour resserrer l’intrigue. J’ai bien aimé l’ambiance d’ensemble, les tons très sombres. Le dessin et la colorisation (assistés par ordinateur ?) ne m’ont pas toujours convaincu. C’est souvent beau, mais je n’aime pas certains visages (proches du style Disney anguleux de ces dernières années). Je ne sais pas si je ferai l’effort de découvrir les cycles suivants.

22/10/2017 (modifier)

Une mise en scène déconcertante, une entrée dans l'intrigue brutale mais efficace. Une qualité graphique étonnante avec une colorisation de très haut vol. Une aventure noire avec cependant des pertes de rythme parfois génantes dans la rythmique de l'intrigue. En espérant que la suite soit du même acabit.

08/04/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Adaptation de romans de fantasy, cette Chronique des Immortels présente suffisamment d’atouts pour que j’en conseille l’achat. Rien d’extrêmement original, cependant, mais que ce soit le dessin, les personnages ou leurs aventures, tout est parfaitement mis en place, de sorte qu’il est finalement difficile d’abandonner sa lecture en cours de route. Le ton est résolument dramatique et emphatique… mais pas lourdingue pour la cause. La lecture est aisée, le découpage est aéré et alterne avec talent scènes d’action et passages plus lents, voire introspectifs. Point d’humour ici mais ce n’est pas vraiment un problème. Le changement de dessinateur entre les deux cycles ne constitue pas un frein. Ce changement survient à un moment judicieux et, si les styles divergent en certains points, une harmonie d’ensemble existe bel et bien et (plus important encore) la qualité reste au rendez-vous. Le style, qui rappelle celui utilisé dans l'animation, est parfaitement maîtrisé et employé avec talent. Rares sont les dessinateurs qui peuvent se vanter de me convaincre en employant cette technique en bande dessinée. En voici deux qui y parviennent les doigts dans le nez ! Prenant ! Cette série ne remportera sans doute jamais un prix de l’originalité mais elle est suffisamment efficace pour que je vous invite à la lire.

05/04/2014 (modifier)

Une bonne série au final l'attente a été un peu longue, mais si l'histoire de "vengeance" est relativement classique, on voit avec plaisir se dérouler les scènes avec une technique proche du dessin animé, et qui cette fois, est bien retranscris en BD. L'alchimie fonctionne, en espérant revoir cela sur d'autres série et que ce "style" fasse bonne école. Une réussite plus graphique que scénaristique, mais plus que satisfaisante dans l'ensemble.

12/02/2014 (modifier)
Par fab11
Note: 3/5

Voilà un parfait exemple de bande dessinée qui commence d'une manière remarquable et qui se termine (en tout cas pour le premier cycle) d'une manière plus que classique. On peut même dire que les auteurs ont bâclé la suite. Effectivement il est dommage qu'ils aient bouclé ce cycle avec deux tomes d'une trentaine de pages chacun. Je comprends que certains posteurs pensent qu'on ait pris les lecteurs pour des "jambons", surtout que le prix de ces tomes n'était de 30% moins cher (il faut pas rêver). En ce qui concerne l'histoire je pense que vu le premier tome beaucoup de personnes ne devaient pas s'attendre à une série sur les vampires mais plutôt à un récit se rapprochant (comme il l'a déjà été signalé) du film Highlander avec "Cricri" Lambert dont c'est à mon avis le meilleur rôle. Par contre c'est sans doute le fait que le scénariste arrive à entretenir le suspense en ce qui concerne la nature des personnages principaux qui me fait mettre un 3/5 à cette série décevante pour un grand nombre de lecteurs. Effectivement je ne m'attendais pas à ce genre de chute. Il faut rappeler que je n'ai pas lu les romans originaux et que je n'en avais jamais entendu parler. C'est pour cela que j'ai quand même apprécié ma lecture car les auteurs ont réussi à me surprendre avec un récit de vampires, pourtant j'e n'en suis pas à ma première série sur ces charmants personnages. Pour en venir au dessin je le trouvais correct mais sans plus dans le premier tome, par contre je trouve qu'il se dégrade dans les deux suivant. Dommage ! Je vais être franc je n'ai pas acheté cette série et je ne compte pas le faire, mais j'en conseille quand même la lecture pour ceux qui veulent voir une autre approche de nos amis suceurs de sang, les autres peuvent passer leur chemin.

25/07/2013 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Je rejoins entièrement l’avis de Miranda. Cette série est une grosse arnaque. Je n’ai pas l’habitude de m’exprimer de la sorte sur une série mais il faut appeler un chat, un chat. Initialement prévue en 2 tomes assez denses, la série en comptera finalement 3. Le premier opus augurait pourtant du meilleur avec un nombre de pages conséquent, un dessin à l’avenant et un récit prenant. Puis il a fallu attendre 5 ans pour avoir la suite. Et quelle suite . . . un désastre ! Le nombre de planches a été divisé presque par 2 pour étaler le second album sur deux tomes. Le reste de la bd est remplie par des fan-art peu légitimes je trouve car ce n’est pas à l’éditeur de décider du succès d’une série mais bien son lectorat. De plus, le récit s’enlise et n’apporte rien de significatif par rapport au tome 1. La fin du tome 3 reste aussi ouverte que celle du premier opus. Bref, les tomes 2 et 3 ne sont qu’une parenthèse totalement dispensable. J’imagine que cette politique résulte d’un choix éditorial dont les auteurs sont étrangers. Mais le résultat est là et il est plutôt difficile à digérer. Côté dessin, le graphisme évolue entre les tomes 1 et 2. Le trait s’efface pour laisser la place à la couleur uniquement. On a l’impression de captures d’écran d’un dessin animé. C’est sans doute esthétique mais pas franchement ma tasse de thé. Enfin, annoncer cette série comme terminée alors qu’elle ne fait que commencer est de la poudre aux yeux. Bref, l’édition connaît bien des lacunes. Je ne peux imaginer un éditeur aussi distrait, sauf si cela suit une volonté marketing. NB : A noter que les avis enthousiastes ci-avant ne concernent que le tome 1 (c’est un constat, à chacun d’en tirer les conclusions).

16/04/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Je suis assez d'accord avec l'avis précédent, celui de Miranda. Paquet est clairement malhonnête en proposant les 2 derniers albums à 13 euros pour une trentaine de planches. La Chronique des Immortels est l’adaptation en BD du 1er volume du roman éponyme de Wolfgang Hohlbein. Vu le temps qu’on mis les auteurs à adapter le premier roman, autant dire que nous n’aurons jamais la conclusion de l’histoire en bandes dessinées car la saga en est déjà à huit romans… Ils ont eu les yeux plus gros que le ventre. Et c’est bien dommage car la BD a quand même pas mal de qualités : graphismes éblouissants, ambiance médiévale obscurantiste réussie et scénario prenant. Je mets donc un petit 3 étoiles. J’en déconseille l’achat pour les raisons évoquées plus haut mais je suggère aux amateurs de médiéval fantastique d’y jeter un oeil tout de même.

05/12/2011 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Cette série, je l’avais repérée il y a plusieurs années par sa couverture sombre mais au feuilletage le dessin ne m’avait pas plu du tout. Ayant eu finalement l’occasion de l’emprunter, j’en viens à me demander si c’était bien cette même série que j’avais feuilletée à l’époque parce que graphiquement, c’est excellent ! Ce mélange de fonds en style peinture hyper réaliste (un peu moins net dans le second tome) et de personnages plus cartoon (mais très expressifs sans tomber dans la caricature) plaqués dessus, ça le fait, vraiment ! Le tout est vraiment bien mis en image avec des scènes d’action et/ou de tension palpable vraiment bien rendues. Je me suis surprise à prendre vraiment mon temps pour lire afin d’en faire profiter mes yeux un max. L’histoire n’est pas en reste : avec son héros immortel accompagné d'un fougueux jeune rescapé, tous deux en quête de vengeance, elle est forte, mouvementée et très prenante. On ne coupera pas à la rencontre avec une femme belle comme le jour qui tombe dans les bras du beau ténébreux mais c’est court et ça a sa place dans l’histoire malgré un côté un peu prévisible quand même. Le tome 3 était annoncé pour janvier 2011 à la fin du tome 2, je l’attends avec impatience et l’emprunt se transformera vraisemblablement en achat à cette occasion. Après sortie et lecture du T3, je suis très déçue ! Je me suis ennuyée ferme dans ce tome conclusif et mon enthousiasme post tome 1 est tombé bien bas. Je ne garderai de cette série que le souvenir d'un dessin qui m'a beaucoup plu, mais l'histoire sera vite oubliée. Bien entendu je ne suis pas passée à la caisse, d'autant plus qu'il ne s'agit que d'un premier cycle.

17/10/2010 (MAJ le 22/09/2011) (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Je ne m’attendais à rien de particulier, ce qui est sûr c’est que je ne m’attendais pas à ça : un remake de « Higlander ». Niveau imagination les auteurs ne sont pas allés chercher bien loin, c’est très décevant. D’autant que l’histoire est allongée artificiellement avec énormément de phases très lentes, agrémentées de quelques petites phrases appelant à une relative réflexion, mais en l’état et vu ce qu‘il y a au bout, c'en est presque affligeant. Arnaque et couillonnade : Tome 1 : 51 planches. Tout à fait honnête, certes c’est lent mais intriguant. Tome 2 : 30 planches ! Comment dire ? Baissez vos frocs… Tome 3 : 33 planches ! En plus il n’y a pas de vaseline ! Mais où sont passées les planches manquantes ? Elles ont été remplacées par des dessins autour de la série, ajoutés en fin d'album et réalisés par d’autres dessinateurs, ce qui en soi, n’a absolument aucun intérêt. Non seulement les tomes 2 et 3 ont un nombre de planches totalement incorrect, mais en plus ces deux tomes auraient pu être bouclés en un seul tant le récit piétine, et à force de mollesse j’ai fini par m’ennuyer sec, le beau graphisme n’étant pas suffisant pour atténuer cet ennui. Je mets 2/5 car s'il n'y avait pas eu d'arnaque au nombre de planches, l'histoire aurait été agréable, même si elle est foncièrement très banale.

22/09/2011 (modifier)

Quelle claque visuelle !!! C'est la première chose qui m'est venue à l'esprit en ouvrant cette BD. C'est en effet la 1ère fois que je vois autant de virtuosité dans le rendu des reliefs et de la profondeur de l'image. Le contraste entre les paysages floutés et les personnages très colorés et détaillés amènent à cette profondeur d'image. On se croirait parfois dans un anime. Tout cela démontre le savoir faire et la maitrise de cet illustrateur allemand qui gagne à être connu. Concernant l'histoire, c'est glauque et violent donc pas forcément à mettre entre toutes les mains. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé l'ambiance sombre et notamment le mystère planant autour du héros et de l'adolescent l'accompagnant. Il nous tarde ainsi de connaitre la suite et les raisons de ces pouvoirs... Après lecture Tome 2 (07/02/11) Un poil déçu par ce second tome. Déçu tout d'abord par le dessin qui n'offre plus la même profondeur d'image qui m'avait tant subjugué dans le 1er tome. cela vient essentiellement du fait que les personnages sont à présent colorisés avec la même technique que les décors. Cela reste quand même très joli. Déçu enfin et surtout par le scénario qui tient ici sur un timbre poste : le scénario n'avance pas beaucoup et c'est normal car une BD de 33 pages si l'on enlève les planches annexes, ça ne fait pas beaucoup... Allez, je laisse pour l'heure le bénéfice du doute (et ma note) mais j'attends beaucoup du 3ème tome qui me permettra de mettre une note définitive à cette série. Originalité : 3,5/5 Histoire : 3,5/5 Dessin : 4/5 Mise en couleurs : 4,5/5 NOTE GLOBALE : 15,5/20

27/09/2009 (MAJ le 07/02/2011) (modifier)