Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ting tang sap sap

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Une plongée colorée, drôle et pleine de sens dans l'ambiance ouagalaise.


Afrique Noire La BD au féminin La Boite à Bulles Nouveautés BD, comics et manga

Au Burkina Faso, de nos jours : Hippolyte sirote tranquillement une bière en compagnie de sa troupe de comédiens fauchés, quand débarque la merveilleuse Adjaratou. Il tente une approche vers cette divine créature qui, entre deux plaisanteries sur l’incompatibilité de leurs ethnies respectives, lui lance un défi pour calmer ses ardeurs : s’il arrive à réunir un million de francs CFA sous une semaine, elle l'épousera. Hippo accepte sans hésiter, et se met aussitôt en quête de cet argent. Pour cela, il élabore différents stratagèmes des plus farfelus aux plus astucieux. Pour cela, il peut compter sur le soutien de sa famille et de ses amis bluffés par sa débrouillardise. Parviendra-t-il à conquérir la belle demoiselle ? Ting Tang Sap Sap est une ode teintée d’humour à l’art de la débrouille et à la solidarité. Un beau voyage, dépaysant et drôle, servi par un trait d'une rare finesse. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Septembre 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Ting tang sap sap
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

01/09/2020 | Alix
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Quand j'ai vu que cette BD se passait à Ouaga où j'ai un peu vécu, j'ai bondi dessus pour la lire. Et je dois dire que je me suis fait avoir ! Au vu du graphisme et de l'aisance à retranscrire l'ambiance locale et la manière de parler, j'ai cru que c'était une oeuvre d'un auteur africain. Au premier coup d'oeil, le dessin me faisait en effet penser au style semi-amateur de ces auteurs locaux comme on peut en trouver dans les rares productions qui arrivent jusqu'en Europe, par exemple dans des collectifs tels que BD Africa, Afrobul ou Vies volées. C'est cet aspect assez simple, très académique et aussi un peu raide du dessin qui m'a fait croire cela. Mais malgré ce qui ressemble ici à des reproches sur la technique graphique, à la lecture je n'ai ressenti aucune faiblesse ni aucune erreur. Aussi simple d'aspect soit-il, ce dessin se lit très bien et se révèle finalement bien agréable. Les auteurs sont donc européens, mais la scénariste a vécu à Ouaga, et cela se ressent. Je m'y suis complètement retrouvé. L'ambiance est excellente, pleine de bonne humeur, de petits arrangements entre amis, d'une part d'insouciance et de débrouille. La narration est impeccable : on est immédiatement plongé dans l'histoire et attaché aux personnages et notamment au héros. J'ai notamment beaucoup aimé la relation entre le héros et son amoureuse, faite d'insultes amusantes et de défis, selon la tradition locale qui est expliquée en début d'album. Il y a une part de chance et de réussite qui tombe un peu trop à pic dans son histoire, mais cela nuit peu à la crédibilité et cela offre du coup une jolie histoire pleine d'optimisme et qui finit bien. C'est très sympa et ça fait plaisir.

01/09/2020 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Je trouve que la dernière phrase du texte de l’éditeur résume parfaitement cet album : « Un beau voyage, dépaysant et drôle, servi par un trait d'une rare finesse. » L’auteure explique dans la postface qu’elle prit envie d’écrire cette histoire après avoir passé quelques mois à Ouagadougou (capitale et plus grande ville du Burkina Faso), séduite par la bonhommie ambiante, et plus particulièrement par la « parenté à plaisanterie » (pratique sociale qui autorise des membres de certaines ethnies à s’insulter copieusement pour rigoler). Il en ressort un album qui déborde de bonne humeur, et qui m’a fait passer un excellent moment de lecture (accompagné d’une bonne bière, boisson dont il est beaucoup question dans la BD !) Le dessin et les couleurs contribuent grandement au dépaysement. Mention spéciale pour la représentation des paysages, villes, maisons etc. qui fourmillent de détails. Voilà, un chouette voyage géographique et culturel, et un excellent moment passé en compagnie de Hippolyte et de sa quête amoureuse imaginative.

01/09/2020 (modifier)