Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Le Dernier Ours de Chartreuse

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Ogrour et Arfath sont deux gamins qui vivent en Chartreuse pendant la préhistoire. Sont-ils si différents des enfants actuels quand il s'agit de sauver un ourson orphelin ?


La Chartreuse La Montagne Les Alpes Les petits éditeurs pendant la pandémie Ours et nounours Préhistoire

Trois marmottes et un serpent ! Pas très glorieux comme retour de chasse. La tribu s'en remet à son grand sorcier. Lors d'une soirée bien arrosée de liqueur verte, il décrète que pour ramener plus de gibier, il faut verser le sang d'un ours ! Mais depuis des lunes, on ne voit plus d'ours en Chartreuse. Le groupe des chasseurs se met en quête du roi de la montagne. Ogrour est trop petit pour être de l'aventure, mais il va suivre en cachette ses aînés. Un orage terrible éclate et le petit garçon se réfugie dans une grotte. Un ourson orphelin, en mal d'affection, y réside. C'est le coup de foudre, les aventures dans la montagne. Ogrour présente son nouvel ami aux autres enfants. Il devient leur compagnon secret. Mais les adultes sont malins et découvrent vite le plantigrade... Cette BD est complétée d'un livret sur les ours du parc naturel par le paléontologue Michel Philippe, responsable des fouilles de la Balme à Collomb. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Juillet 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Dernier Ours de Chartreuse © Mosquito 2020

31/05/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Nouvelle BD jeunesse dans la collection « Lily » de Mosquito, encore une fois inspirée par la région Grenobloise et le massif de la Chartreuse (voir aussi Aventures en Chartreuse). Michel Jans (fondateur des éditions Mosquito, mais aussi auteur sur le coup) s’intéresse à la période de la préhistoire quand ours et humains cohabitaient en Chartreuse. L’histoire est prenante et remplie d’action, d’humour et d’aventure… je pense que les jeunes lecteurs devraient l’apprécier à sa juste valeur. Le ton est léger, mais l’album, estampillé des logos « Parc Naturel Régional de la Chartreuse » et « Musée de l’Ours des Cavernes », est bien documenté... le mini dossier en postface, écrit par Michel Philippe (responsable des fouilles de la Balme à Collomb) est à ce titre très intéressant et instructif. A noter aussi que les amateurs de la boisson alcoolisée « Chartreuse Verte » trouveront dans l’histoire des références rigolotes (voir la découverte du 130eme ingrédient sur la fin !) La mise en image de Capucine Mazille est parfaite pour une BD jeunesse, avec de belles couleurs aquarelles… certains paysages du massif de la Chartreuse sont vraiment superbes. Un album jeunesse vraiment sympathique.

31/05/2020 (modifier)