Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Shanghai Devil

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Les aventures d'un jeune italien dans la Chine de la fin du 19ème siècle.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Auteurs Italiens Chine

Ugo Pastore débarque à Shanghai en 1897 pour assister son père Enea, représentant de la compagnie commerciale Caput Mundi. Sensible et ennemi des injustices, il se rend vite compte que les puissances occidentales se comportent de façon humiliante vis-à-vis de la population locale. Il se lie avec un jeune acteur, Ha Ojie, qui l'accompagne au bordel de Madame Niang, où il tombe sous le charme de Meifong, une jeune prostituée tendre et sans expérience. Le route d'Ugo, cependant, croise celle du très louche Burke, un trafiquant d'opium anglais. Quand ce dernier agresse Meifong, Ugo décide de le lui faire payer. Il endosse alors un masque d'argent. Le baptême du feu, en somme, d'un mystérieux justicier solitaire, que les journaux anglais surnomment : Shanghai Devil... Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Mai 2013
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Shanghai Devil
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

21/12/2019 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Seconde série de Gianfranco Manfredi que je lis ce mois-ci et encore une fois c'est vraiment excellent. Cela me donne une autre raison de regretter que la BD populaire italienne ne soit pas aussi connue en francophonie parce que j'aimerais tellement que plus de titres soient traduits ! L'action se situe en Chine dans les dernières années du 19ème siècle lorsque le pays est colonisé par différentes nations occidentales et que les Chinois eux-même sont divisés entre réformateurs et conservateurs. Je ne connais pas trop cette période donc je ne sais pas à quel point le scénariste est fidèle à la réalité historique, mais tout dans la série me semble crédible. Au début, je pensais que l'intrigue serait simple: un jeune blanc idéaliste se déguise en justicier pour sauver les pauvres chinois contre l'oppresseur blanc, sauf que ça se révèle vite complexe (par exemple, le Chinois qu'il sauve au début du premier chapitre se révèle très vite n'être pas très sympathique) et que durant plusieurs chapitres, il ne se déguise même pas. Les amateurs de récits feuilletonistes à la Charlier vont adorer cette série car chaque chapitre fait plus de 90 pages et durant ces chapitres il s'en passe des choses. C'est souvent un peu complexe parce que non seulement il y a beaucoup de personnages, mais plusieurs d'entre-eux sont des espions, des révolutionnaires (les fameux boxer chinois) ou encore des hommes d'affaires peu scrupuleux qui ont tous leurs propres buts et qui manipulent souvent le héros. Bref, il faut rester un peu concentré pour bien suivre. J'ai bien aimé parce qu'on ne sait jamais vraiment si tel personnage est du côté du héros ou non et cela donne des bonnes surprises. Le scénario est prenant et les différents dessinateurs ont un style qui me plait. Le seul défaut est que la naïveté du héros peut être un peu énervante par moment, mais je pense que l'un des points du scénario est comment ce jeune homme va devenir moins naïf au fil du temps et rentrer dans le monde complexe des adultes. Dommage que le tome 3 semble indisponible au Québec parce que j'aimerais tellement lire la fin....

21/12/2019 (modifier)