Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Cid en 4e B

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

De nos jours, pas évident de lire Le Cid, quand on a 13 ans ! Et pourtant, malgré les 382 ans qui les séparent, Chimène, Rodrigue et Don Diègue ne sont pas si éloignés de Naomy, Sarah-Lou, Brandon, Amine et de leurs acolytes !


Ecole La Boite à Bulles Théâtre

De nos jours, pas évident de lire Le Cid, quand on a treize ans ! Et pourtant, malgré les 382 ans qui les séparent, Chimène, Rodrigue et Don Diègue ne sont pas si éloignés de Naomy, Sarah-Lou, Brandon, Amine et de leurs acolytes ! Bienvenue dans le huis-clos de la salle de classe de 4e B. Entre frictions, moments de grâce, inepties et traits d'esprit, les élèves vont peu à peu apprivoiser la pièce et son langage suranné, à l'image de Lou qui s'exclame désormais "M'dame, quel outrage infâme, on m'a pris mon quatre couleurs !" L'auteure, enseignante de Français au collège, livre ici le récit d'un apprentissage ardu mais non sans piquant, où les plus classiques ne sont pas forcément ceux que l'on croit !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Mai 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Cid en 4e B
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/08/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album met en scène un cours de Français, sur plusieurs séances durant lesquelles la professeur va faire découvrir la pièce de Corneille, le Cid, à des élèves de quatrième passablement dissipés. Son objectif, et elle finit par y parvenir plus ou moins bien, est de les intéresser à la pièce, de leur faire découvrir ses liens avec le monde contemporain et les faire réfléchir sur comment eux se comporteraient à la place des protagonistes. Mais il lui en faut du courage pour arriver à cet objectif... L'auteure, Véropée, est enseignante de Français au collège, et j'espère pour elle que les élèves qu'elle met en scène dans cet album sont un concentré des cas les plus notables qu'elle a eues dans ses différentes classes ou des anecdotes qu'elle a entendues, car sinon je comprends qu'un prof puisse craquer facilement ! Je rigole en disant ça mais c'est clair que si mon fils, qui rentre lui aussi en 4e, parlait, écrivait ou se comportait comme la majorité des élèves de la classe de cette BD, il aurait immédiatement affaire à moi. Le dessin est plutôt agréable. Il est dans un style proche des blogs BD d'humour, se concentrant sur les personnages, avec des décors minimalistes. J'aime bien ce style aéré et frais, et les couleurs le servent également bien. La narration n'est pas mauvaise, avec son découpage en heures de cours. Les dialogues amènent souvent le sourire, mais aussi un peu d'agacement quand on voit le comportement de certains élèves. Et le cheminement pédagogique de la prof du récit, et donc probablement de l'auteure elle-même, est plutôt intelligent. Elle réussit en tout cas à intéresser ses élèves... plus ou moins... ou en tout cas à les faire interagir. Il n'y a qu'à un unique moment que j'ai trouvé confus dans sa pédagogie, c'est au moment où les pères de Chimène et de Rodrigue se rencontrent et où la professeur parle soudain de Don Diègue sans expliquer ni aux lecteurs ni à ses élèves qui des deux s'appelle ainsi. Pour un lecteur adulte et qui connait déjà Le Cid, cette BD donne une vision instructive et un peu édifiante de ce à quoi peut ressembler une classe de Français de quatrième. Quant aux autres, ceux qui ne connaissent pas Le Cid, c'est une manière de le découvrir en partie de manière plutôt bien amenée.

17/08/2019 (modifier)