Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

A l'ombre des étoiles

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Quand la nuit devient blanche et capricieuse, des destins inouïs se croisent...


Académie des Beaux-Arts de Tournai Emmanuel Proust Éditions

Léa, caissière de péage d'autoroute maussade, est obsédée par les loups-garous. Elle va voir son destin basculer cette nuit. Cette nuit où deux flics récupèrent leur sous-marin, ex-taulard repenti au coeur d'artichaut. Cette même nuit où trois petites frappes décident de faire un casse à la banque. Leurs destins vont se croiser et se lier à jamais. Jürg adapte et mélange dans cet album trois nouveles de Jean Bernard Pouy.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série A l'ombre des étoiles
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

09/05/2005 | Spooky
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Je ne m'attendais pas à apprécier cette BD. Je n'ai pas d'explication, parfois on bloque avant d'avoir ouvert la BD. Heureusement que j'ai franchi le cap, car je me trompais sur son compte. Ce one shot est la réunion de trois récits distincts se déroulant la même nuit. Ils se croisent et le lecteur les suit chronologiquement. Les personnages déjà peu lotis par la vie, vont passer des moments lugubres. Cette BD est noire mais se lit bien. Il y a de l'intensité et des ambiances lourdes. Le dessin, purement noir ou blanc dans un style comics, est de bonne facture et fait sa part du boulot. Si je doute de relire cette BD un jour, je ne regrette pas sa lecture.

19/08/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Cet album est l'un des meilleurs de la collection "Petits meurtres". Elle nous montre trois récits nerveux, au carrefour du policier, de l'humour grinçant, du fantastique et du poétique, qui s'entremêlent de façon parfois artificielle. Jürg se montre ici assez inspiré graphiquement, son dessin noir et blanc ayant gagné en épaisseur et en maîtrise par rapport à ses albums précédents. L'ensemble, même s'il n'est pas inoubliable, se lit sans déplaisir.

09/05/2005 (modifier)