Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Simak

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Tandis qu’il enquête sur le meurtre de son coéquipier sur la planète du plaisir et de la débauche, Phoenix, flic amnésique, découvre qu’il est un « Simak », un humain génétiquement modifié.


L'univers de l'Incal

L’alien Makuma et l’humain Phoenix sont amis et coéquipiers au sein de la police d’Hesperia, une des lunes de Cajon Pass, dans le système planétaire de Lancaster. Leur quotidien se ponctue, par exemple, par la traque d’un terroriste et le désamorçage d’une vicieuse psycho-bombe. Phoenix, notamment, semble avoir un sixième sens pour cerner les intentions des criminels, alors même qu’il est amnésique. Pourtant, alors qu’ils tentent d’appréhender un « cambrioleur » qui s’est introduit dans une résidence flottante, leur intervention tourne au drame. Le suspect est en effet Titus Arcos, l’un des pires tueurs professionnels, membre de la secte des traqueurs-assassins. Il est surpris alors qu’il est en train de dissoudre à l’acide deux victimes, puis il canarde en direction des policiers, tout en s’enfuyant. Makuma est tué sur le coup. Phoenix est particulièrement bouleversé. Il décide de faire de sa vengeance un cas personnel. Or sa piste le mène sur Solar Corona, la planète des plaisirs, où il fait croire à son patron qu’il va prendre quelques vacances. Une fois sur place, il prend la mesure d’une mentalité de débauche ultime. Il connait quelques problèmes avec des junkies et se retrouve embarqué par la police locale, désabusée, violente et corrompue. Phoenix parvient cependant à se faire une alliée en la personne d’Anah, flik et métisse...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Juin 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Simak
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/08/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Ma véritable note est 2.5 mais je suis dans un bon jour donc 3 étoiles. Je n'aime pas trop ce genre de bd qui fait appel à la photographie pour coller des images presque ultra-réalistes avec un effet 3D. Cela donne un aspect plutôt froid à l'ensemble. Par ailleurs, notre héros est plutôt dans le genre réfractaire aux choses de l'amour. Je n'aime pas trop les héros sans peur, ni reproche comme à l'ancienne. L'univers décrit est celui de la série les Méta-Barons bien que ce scénario soit totalement indépendant. Il est question des Simak à savoir ces humains génétiquement modifiés avec augmentation des capacités physiques et sensorielles dont le premier spécimen était apparu dans la série-mère. On a tout de même droit à un thriller futuriste assez honnête dans l'ensemble malgré ses effets de manche.

06/08/2019 (modifier)