Les Collectionneurs de sciences

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Visite guidée avec l'auteur A. Dan au coeur des collections de squelettes de rands animaux, d'herbiers, de planches anatomiques, d'insectes, de papillons et de tant d'autres trésors accumulés depuis de très nombreuses années par des chercheurs passionnés, collectionneurs de science.


Des Ronds dans L’O Documentaires Naturalisme

Visite guidée avec l'auteur A. Dan au coeur des collections de squelettes de rands animaux, d'herbiers, de planches anatomiques, d'insectes, de papillons et de tant d'autres trésors accumulés depuis de très nombreuses années par des chercheurs passionnés, collectionneurs de science. Initié au dessin naturaliste, A. Dan partage ici sa passion pour les collectionneurs de science et leur travail de fourmi de classification, d'ordre et de conservation. Une histoire qui a commencé il y a bien longtemps et qui n'est pas prête de finir.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Collectionneurs de sciences
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/03/2019 | gruizzli
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

A. Dan a commencé en étant dessinateur naturaliste, et le voila qui dévoile à travers cette BD sa passion pour les collections des musées des sciences. Une bien belle initiative qui reste malheureusement cantonnée à ceux qui seront intéressés, hélas. La BD est un documentaire assez bien fait, intéressant et prenant, mais se contentant d'une bonne mise en bouche sur le fonctionnement d'un musée des sciences, de la complexité de leurs collections et de la façon dont elles sont constituées. Ainsi que de la passion qui anime ceux qui travaillent là-bas. A. Dan traverse les différents lieux et les postes pour nous montrer tout l'envers du décor d'une salle remplie de nature sous cloche de verre. Alors certes, si on est pas intéressé de prime abord la BD n'a que peu d'intérêt, mais je trouve toujours ça fou de découvrir comment les gens ont progressé dans la science et la logique, accumulant tout ce qu'il était possible d'accumuler pour comprendre le vivant, le classifier et le partager aux autres. C'est un travail acharné, un travail de fourmi, mais qui a un but noble et universel. En soi, je ne recommande pas la BD parce qu'elle peut paraître anecdotique à beaucoup et pas forcément intéressante. Mais si vous voulez en apprendre un peu plus sur ce sujet, c'est toujours une bonne lecture. Le dessin de A. Dan me plait beaucoup, on sent l'amour de la nature et la volonté de représenter à l'exactitude ce qu'il observe. C'est très palpable dans les planches où il croque des morceaux de la collection. Quand on vit dans un monde où l'ordinateur a permis de compiler les données en masse et permettre à tout le monde de comprendre ce qu'est un éléphant ou les couleurs des papillons d'Amazonie, il est peut-être bon de parfois se rappeler que tout le monde n'a pas cette chance. Et que ce fut un long, très long apprentissage pour comprendre le vivant. Bref, j'ai bien aimé la petite piqûre de rappel sur une facette de la science peut-être trop oubliée aujourd'hui.

28/03/2019 (modifier)