Les Amphores de Pompéi

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Malgré le Vésuve menaçant, Pompéi vit des heures insouciantes : Ursina, une jeune et riche femme, organise des fêtes dans sa villa. Le vin coule à flots... jusqu'à quand ?


Au temps de Rome et de l'Empire Romain Bouffe et boisson Corbeyran

24 août 79 avant J.C. Ursina a peur pour sa vie. Le Vésuve est entré en éruption et la cité de Pompéï est anéantie. Tous ceux qui n'ont pas eu la présence d'esprit de fuir sont condamnés à périr corps et âmes... Région de Campanie, an 62 avant notre ère. Quelques mois après un tremblement de terre qui a fortement endommagé la ville, la vie reprend son cours et les sesterces affluent dans les coffres des marchands dans la cité de Pompéï. Sur leurs destriers, Lucius, riche négociant, et une ravissante rousse contemplent les propriétés vinicoles de Campanie. Ils dissertent sur le terroir qui les entoure et sur la canicule qui s'est déroulée cinq ans auparavant. Le soir venu, ils poursuivent leurs échanges autour... d'un verre de vin, bien entendu. Ursina profite de l'occasion pour distiller quelques conseils, comme celui de refermer le dolium (citerne de vin de l'époque), afin que l'air n'altère pas le contenu. An 79, Pompéi. Valérius, légionnaire, revient des campagnes romaines pour revoir son oncle, dont il a appris la disparition trois mois plus tôt. Le soir, il se rend à une fête organisée par la belle Ursina...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Août 2018
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Amphores de Pompéi
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

15/02/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Certes, on sait que Corbeyran se passionne pour le vin puisqu'il multiplie les sagas autour de cette boisson noble. Il n'a pas oublié Pompéi et son éruption célèbre en 79 après Jésus-Christ qui a réduit la ville en cendre. C'est le cadre idéal pour expliquer comment les romains de cette région cultivait la vigne. Il y a certes une histoire d'amour digne de Pompéi avec Kit Harington le célèbre acteur jouant Jon Snow, un film sorti en 2014 qui n'est pas resté dans les annales du cinéma. Bref, c'est un scénario beaucoup trop léger où l'on devine aisément la fin. J'avoue quand même en avoir un peu marre de cette surexploitation commerciale autour du monde vinicole. Dans la même collection Vinifera, on aura droit par exemple aux moines de Bourgogne ou la guerre Champagne contre Tokay. Il faudrait sans doute passer à autre chose.

15/02/2019 (modifier)