Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Inspecteur La Bavure

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Adaptation du film de Claude Zidi en BD.


Ecole Estienne Paris Policier, mais drôle Vu au cinéma

Michel Clément est un policier minable qui a eu son job uniquement parce que son père flic état un héros mort en service. Roger Morzini, l'ennemi public numéro 1, se fait changer le visage et se mets à prendre pour cible une journaliste qui l'insulte à la télé. Clément va se retrouver charger de la protection de la journaliste et Morzini va profiter de son nouveau look pour devenir proche de Clément et le manipuler.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1981
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Inspecteur La Bavure
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/11/2018 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Sans être un chef d'oeuvre, je trouve que l'Inspecteur La Bavure est une comédie sympathique avec plusieurs bons moments. J'étais un peu curieux de lire cette adaptation en BD et je me suis vite rendu compte que comme la plupart des adaptations de films en BD que j'ai lues, c'était vraiment nul. Le principal problème est que si le dessin de Cabu est pas mal pour du dessin de presse, je le trouve vraiment moins bon dans une bande dessinée où il y a plusieurs scènes d'action. Il y a plusieurs scènes où je ne comprenais pas trop leurs enchaînements. Ça manque vraiment de fluidité dans la narration. En plus, on prend un film d'environ 1h30 et on transforme ça en une BD d'une quarantaine de pages et du coup l'intrigue va vite et j'ai parfois trouvé que le scénario manquait de clarté. Heureusement que j'avais déjà vu le film et que je me souvenais de l'intrique parce que pense que si ça n'avait pas été le cas, j'aurais été un peu perdu. Il y a aussi des gags que j'avais bien aimés dans le film qui ici ne m'ont pas du tout fait rire. À la limite, c'est une curiosité à lire si on veut comparer la BD au film (par exemple, lorsqu'un personnage se blesse, il y a plein de sang alors que je me souviens pas en avoir vu dans le film, mais mon dernier visionnage remonte à plusieurs années), mais c'est franchement dispensable sauf si on collectionne tout Cabu et les auteurs d'Hara-Kiri de l'époque.

09/11/2018 (modifier)