Black Magick

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Travaillant pour la police criminelle de Portsmouth, Rowan Black voit son identité secrète de sorcière être mise à mal lors d'une affaire de prise d'otages.


Mahon l'équinoxe d'automne, dans une forêt de Portsmouth, un rituel secret se déroule alors que la lune illumine la nuit. Alors que la maîtresse de cérémonie invoque son culte, une sonnerie de téléphone retentit et coupe la concentration de tous. Il s'agit de celui de Rowan Black, une policière qui travaille à la criminelle. On lui demande de se rendre au plus vite à un fast-food. Là-bas, une prise d'otage se tient et le commanditaire a explicitement mentionné qu'il ne parlerait qu'à Rowan. Sur place, ses collègues lui installent un micro et l'instant suivant, elle rentre dans le restaurant. Le preneur d'otages libère les personnes et exige de Rowan qu'elle se déshabille. Il voit le micro et l'arrache. L'homme est à présent seul avec elle. Il dit savoir qui elle est, une sorcière, et aussi, connaître son véritable nom. Il lui chuchote alors ce dernier à l'oreille. La policière est déstabilisée et exécute chaque décision de celui-ci. Il lui demande de l'aide mais elle le prévient qu'elle ne peut rien faire. L'instant suivant, il prend un briquet et le jette dans du kérosène qui se trouve à leurs pieds...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Janvier 2018
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Black Magick
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

08/06/2018 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Nous avons une inspectrice de police qui enquête sur des meurtres assez sordides. La particularité est qu’elle mène une double vie. En effet, c’est une jeune sorcière qui pratique la nuit tombée des rites étranges avec ses pairs dans les bois. Après tout, on a tous droit à une vie privée après le travail, alors pourquoi pas ? Cependant, dans le cas qui nous occupe, elle semble être démasquée par un preneur d’otage qui va connaître une fin violente. C’est là que cela va se corser. Après tout, depuis Harry Potter, nous savons qu’il y a de gentils sorciers qui oeuvrent pour le bien de la planète. D’autres le sont moins… La bd se veut sérieuse dans son aspect. Ce n’est pas sur le mode de la plaisanterie ou de l’humour. Je dois même dire que c’est plutôt sous l’angle du thriller horrifique une fois qu’on aura admis l’idée de base. Le graphisme est par exemple assez saisissant de réalisme. L’équilibre de cette bd fonctionne assez bien malgré les prises de risques. J’ai bien aimé le développement de cette intrigue pour cette première partie. C’est assez bien partie pour découvrir la suite même si la trame demeure finalement assez classique.

08/06/2018 (MAJ le 09/06/2018) (modifier)