Route End

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Un nettoyeur de cadavres va se retrouver à enquêter sur un tueur en série.


Les meilleurs mangas policiers Serial killers Shonen Shueisha

Taji travaille pour une entreprise de nettoyage spécialisée dans les cadavres en décomposition. Les macchabées découverts sur le tard laissent des traces insupportables pour le commun des mortels, mais lui a le cœur bien accroché. La mort, il la connaît depuis l’enfance. Il a vu le corps de sa mère se balancer au bout d’une corde. Le traumatisme lié à ce suicide est ancré en lui, et chaque nettoyage est une catharsis. Son quotidien est bouleversé quand son quartier devient le théâtre de meurtres en série. Les victimes sont découpées en morceaux, puis alignées pour former un mot, le même à chaque fois : “END”. Taji est chargé du nettoyage de la dernière scène de crime en date. L’affaire prend une tournure personnelle pour lui lorsqu’il découvre que son patron, véritable figure paternelle, est peut-être impliqué dans ces morbides mises en scène… Texte: manga-new.com

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Juin 2018
Statut histoire Série en cours (prévue en 8 tomes) 6 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Route End
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

07/06/2018 | Gaston
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bonne pioche en terme de thriller pour les Editions Ki-oon avec ce "Route End". L'intrigue fait un peu penser à certaines séries américaines qui ont pour héros ces nettoyeurs de cadavres, lesquels se prennent parfois au jeu de vouloir enquêter eux-mêmes sur des affaires auxquelles ils sont liés... Mais c'est un métier aliénant, qui peut attirer des déséquilibrés, ou rendre fou, comme ce couple qui est excité par les scènes de crime et en profite pour faire des galipettes sur les lieux... Cela semble décalé dans le contexte morbide, mais c'est une pathologie qui existe. Je vous renvoie au dérangeant Crash de David Cronenberg, sur un sujet comparable. Bref ici on est dans un contexte un peu trash, mais relativement crédible, même si on notera un certain goût pour la théâtralité du fameux End. Il y a une histoire qui s'amorce avec une policière, mais je ne suis pas sûr que cela se transforme en idylle. Le tome 2 s'attarde un peu sur les personnages secondaires, mais l'enquête progresse, de façon assez intéressante, avec un joli cliffhanger en fin de tome : je continue ma lecture. Aux tomes 3 et 4 on continue à avoir un focus sur Yuka et Omi, et leur histoire va prendre un tournant décisif. Parallèlement l'enquête sur End progresse, tout doucement. Pour l'heure ça va encore, il se passe pas mal de choses, mais gare à l'étirement de l'intrigue principale. Un étirement qui se confirme au tome 5, dans lequel il ne se passe pas grand-chose, même si on a le droit à un grand chassé-croisé de tous les personnages, et une bizarre scène de sexe entre le frère de Taji et sa femme. Mais la fin du tome propose un petit cliffhanger... Le tome 6 propose une avancée nette dans l'histoire, avec le dévoilement possible de l'identité de End, et son mobile, si tant est que l'on puisse qualifier de mobile les motivations d'une personne ayant manifestement perdu la tête. Espérons que la fin soit proche... A côté de cela le dessin de Kaiji Nakagawa est efficace, nerveux, même si je trouve qu'il manque de maturité sur certains visages, comme ceux des deux héros : c'est ce qui m'a fait baisser ma note à 3.

17/08/2018 (MAJ le 21/10/2019) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Dernièrement, j'ai malheureusement entendu parler du nettoyage spécialisé. Or, ce manga met en scène un héros Taki qui travaille justement dans ce type d'entreprise spécialisée pour le nettoyage de cadavres en décomposition. Dans ce milieu de la mort, les cadavres commencent à s'accumuler mais c'est l'oeuvre d'un tueur en série. Commence alors un thriller sombre plutôt haletant. J'avoue avoir beaucoup apprécié le graphisme pourtant très épuré qui me convient parfaitement. Par ailleurs, le scénario réserve des surprises étonnantes et des retournements de situation qu'on n'avait pas vu venir. Cela se lit très bien avec du rythme. A noter un excellent troisième tome qui arrive un peu à relancer la machine et qui est très riche en émotion. Cependant, cela se gâte un peu dans les tomes suivants. Si seulement les auteurs arrivaient à ne pas tirer en longueur car cela serait alors parfait.

12/01/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Un thriller excitant ! Cela mets en vedette un personnage qui a un métier qu'on voit rarement en bande dessinée: nettoyeur de cadavres ! Je savais même pas que c'était un métier, je pensais que c'était le boulot de la police scientifique de s'occuper de désinfecter une pièce où on a trouver un cadavre. Donc notre nettoyeur de cadavres suit sa petite vie tranquille jusqu'au jour où un tueur en série sévit dans les environnements et son patron serait impliqué dans l'affaire et comme il aime bien son patron, il vaut savoir la vérité et donc petit à petit il finit par enquêter sur cette affaire. L'intrigue est bien mené, il y a mystère passionnant, des rebondissements qui ne tombent pas dans le n'importe quoi (pour l'instant, j'espère que cela va pas devenir grand-guignolesque dans les tomes suivants). On échappe pas à certains clichés. Ainsi, après avoir découvert un squelette sur le lieu d'un meurtre du sérial-killer, note héros fait la connaissance d'une inspectrice qu'il va rencontrer souvent et j'imagine qu'ils vont tomber amoureux. Il y aussi un gag sur deux collègues du héros qui font l'amour après avoir nettoyer les scènes avec des cadavres et cela m'a semblé hors de propos dans un thriller qui se veut sérieux (j'aurais été indulgent si c'était dans une comédie avec des personnages débiles). Cela reste un bon manga policier à lire si on aime le genre.

07/06/2018 (modifier)