Dans la combi de Thomas Pesquet

Note: 3.75/5
(3.75/5 pour 12 avis)

Angoulême 2018 : Prix du public Cultura L'aventure de Thomas Pesquet racontée avec un humour irrésistible, et des anecdotes hilarantes et instructives. Un travail épatant de Marion Montaigne, qui s'appuie sur une vraie collaboration avec l'astronaute français.


Angoulême 2018 : les gagnants ! Angoulême : récapitulatif des séries primées Conquête de l'espace Documentaires La BD au féminin

Du petit garçon qui grandit en Normandie, à l'astronaute qui va passer plusieurs mois dans la station spatiale internationale, il y a un parcours impressionnant, fait d'énormément de travail et parsemé d'épreuves incroyables. Thomas Pesquet nous confie les secrets des étapes de sélection qui ont départagé des milliers de candidats, en n'oubliant pas les questions sadiques ou apparemment folles des tests de QI. Il détaille par le menu les mois et les années de préparation dans tous les pays qui participent au programme spatial, de la NASA, magnifique, au centre de Baïkonour... bien moins spectaculaire. Et bien évidemment, le moment du départ arrive. Nous découvrons alors l'envers du décor de la plus spectaculaire des aventures humaines. La vie quotidienne dans la station où les hommes et femmes vont mettre en pratique les mois de préparation, qui couvrent souvent des aspects beaucoup moins cinématographiques, et carrément moins glamour que les fameuses sorties dans l'espace. Un reportage fascinant aux côtés d'un homme qui vit pleinement sa passion, et aime la partager.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Novembre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dans la combi de Thomas Pesquet
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

08/01/2018 | Erik
Modifier


Par pol
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur pol

A l'époque où Thomas Pesquet était dans l'espace j'avais plus ou moins suivi les récits autour de son périple spatial, avec principalement un oeil attentif aux photos qu'il postait régulièrement sur les réseaux sociaux. Ces clichés m'avaient plutôt enchanté, les prises de vue avaient un coté magique. Du coup je me suis lancé dans la lecture de cette BD avec enthousiasme et plein d'attentes. Et je n'ai pas été déçu, oh que non. Clairement elle n'offre pas du tout des visuels à couper le souffle comme les photos de l'époque. Cet album est un vrai documentaire sur le métier d'astronaute. Et c'est particulièrement bien fait. Marion Montaigne nous raconte comment Thomas Pesquet est devenu astronaute, pourquoi il voulait faire ça depuis tout petit, et les nombreux sacrifices consentis pour y arriver. On suit son parcours des premiers entretiens pour décrocher le job jusqu'au retour de cette mission dans l'espace. Tout est détaillé, son quotidien, sa formation, l'attente de la mission, les travaux dans l'espace. Et tout est passionnant. Vraiment. C'est dynamique, ludique, il y a un très bel équilibre entre les parties plus technico-scientifiques et d'autres plus légères. Car en plus d'être instructif, le petit plus qui rend cet album encore plus génial, c'est que c'est drôle. Beaucoup, souvent. Et oui il y a pas mal de second degré, de comparaisons amusantes, de scènes tournées en dérision. C'est plus que malin. On y découvre un mec avec un QI de 150, qui ne connait pas l'échec, qui est beau, musclé et intelligent... Et pourtant il y a plein d'autodérision, de passages amusants qui ne le mettent pas forcément en valeur, au contraire. Bref, on ne voit pas passer les pages, cet album est une réussite de la première à la dernière page. Un documentaire intelligent et drôle comme j'aimerais en lire plus souvent.

20/01/2019 (modifier)
Par herve
Note: 2/5
L'avatar du posteur herve

Je ne vais pas être aussi dithyrambique que certains sur cet album. J'avoue avoir eu du mal à entrer dans ce pavé de 200 pages. Ne parlons pas du dessin, assez sommaire, pour aborder le récit. Il nous offre parfois des moments drôles voire très drôles (ah, le fonctionnement des WC sur l'ISS !!) mais aussi des pages laborieuses que j'ai seulement survolées tant je me suis ennuyé en les lisant. A la lecture de cet album, j'ai eu la curieuse impression qu'il s'adressait plus à des personnes qui n'achetaient pas des bd habituellement mais qui, sur l'hyper médiatisation de l'aventure spatiale de Thomas Pesquet, voulaient en savoir plus qu'aux vrais amateurs de bd comme moi. J'ai emprunté cette bd à la médiathèque mais, en aucun cas, j'en ferai l'achat.

27/08/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Cet album est aussi instructif qu’amusant. Je pense même ne jamais avoir autant ri devant un documentaire, et c’est bien là la grande force de Marion Montaigne ! Le dessin, caricatural à souhait et d’aspect brouillon s’avère d’une redoutable efficacité tant pour reproduire un environnement pourtant souvent technique que pour dérider les zygomatiques des lecteurs. Les explications scientifiques pourtant rigoureuses sont facilement digérées grâce aux multiples anecdotes amusantes qui émaillent cet album. Et puis, l’univers des astronautes, cosmonautes, spationautes et autres taïkonautes a de tous temps fasciné les humains de tous bords. Y pénétrer en compagnie d’un personnage qui ne se prend pas pour un dieu, réaliser l’inconfort de leur métier et les compétences techniques, physiques et psychiques dont ils doivent disposer est tout simplement passionnant. Alors, si en plus l’autodérision et l’art de l’anecdote inutile mais hilarante s’en mêlent, comment résister ? Une perle, à mes yeux.

27/07/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Dans la lignée de sa série Tu mourras moins bête, Marion Montaigne s’en tire plutôt bien dans cette « récup » de l’aventure vécue dans l’espace par Thomas Pesquet. C’est que – c’est d’ailleurs évoqué dans l’album – ce voyage n’est pas passé inaperçu, et les médias et tous ceux qui s’en servent (annonceurs, hommes politiques, etc) ont largement relayé et exploité la notoriété assez fulgurante du bonhomme. Comme dans la série déjà citée, Marion Montaigne arrive à un bon compromis entre les détails scientifiques, les détails plus anodins, voire triviaux, et les délires comiques, tout en racontant une histoire. Le dosage est bien fait, et l’on apprend plein de trucs (en tout cas moi), en particulier avant le grand départ (l’essentiel du temps et du travail visiblement), sans que ce soit rébarbatif. Pas d’ennui donc, et souvent le sourire aux lèvres. Grâce au dessin simple mais expressif, et à un rythme rapide, alternant explications et transitions comiques. Ce n’est pourtant pas de la science pour de rire, ni un pur reportage. C’est en tout cas très recommandable. En fin d’album, une bibliographie, filmographie ainsi que des sites web permettent aux passionnés d’aller plus loin.

29/06/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Ro

Avec cet album aussi instructif que drôle et bien raconté, Marion Montaigne nous permet de découvrir de l'intérieur, avec beaucoup d'humour et plein de détails aussi intéressants que savoureux, la carrière d'astronaute de Thomas Pesquet. Devenir astronaute a toujours été mon rêve de gosse, et je continue à le voir comme un but ultime si j'avais un jour la chance d'y parvenir (on en sait jamais, hein ?). Mais d'une part Thomas Pesquet nous apprend que ce n'est pas franchement de la chance mais surtout énormément de travail et de dévouement. Mais aussi et surtout il casse grandement le mythe. Car autant il y a du grandiose dans ce que vit un astronaute, autant c'est aussi visiblement souvent... dégradant. Car l'homme n'est naturellement pas fait, physiquement parlant, pour aller dans l'espace. Et du coup, la préparation, l'entrainement et le résultat une fois dans l'espace sont... nettement moins romantiques qu'on peut les imaginer ou que les films américains nous les dépeignent. J'ai appris énormément de choses à la lecture de cet album. Le parcours long et difficile pour avoir l'honneur d'être choisi pour une mission spatiale. Les anecdotes et traditions parfois étranges et amusantes des agences spatiales de tous les pays. Ce que les astronautes doivent endurer pour de vrai et que leurs interviews souriantes ne nous montrent pas. Et moi qui croyais m'y connaitre pas si mal en matière de missions spatiales, j'en ai découvert des aspects qui ont changé la vision que j'en avais. Par exemple, j'étais surpris d'apprendre les heures de préparation nécessaires avant de pouvoir réaliser une sortie EVA. Je n'en savais rien. Je pensais qu'il suffisait d'enfiler la combinaison et de passer par le sas. Et pourtant, quand Marion Montaigne et Thomas Pesquet nous expliquent pourquoi c'est si compliqué, ça parait évident et logique quand on y réfléchit. Et des informations aussi intéressantes et surprenantes, cet album en est rempli. En plus de cela, Marion Montaigne est une véritable professionnelle de l'humour. Elle parsème son récit d'une multitude de gags percutants, bien vus et très drôles. Elle a parfaitement assimilé les informations transmises par Thomas Pesquet et a su à chaque fois les présenter sous un regard truculent et bien trouvé. Cela ne dénature pas le côté instructif du récit tout en apportant en permanence une légèreté et un côté décalé qui font qu'on s'instruit avec un grand sourire et même pas mal de vrais bons rires. C'est un excellent album que je conseille sans hésiter !

13/06/2018 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Sans doute LA BD qui a fait le plus parler d'elle récemment, Dans la combi de Thomas Pesquet est une BD acclamée, encensée et brandie face à toute critique que l'on fait à ce média. J'ai préféré attendre avant de me lancer dans l'achat et la lecture, craignant d'avoir trop d'attentes. Mais ma retenue était inutile : cette BD est bien pourvue de tous les atouts qu'on lui accorde. J'aime beaucoup le travail de dessin de Marion Montaigne, qui semble toujours un peu "facile" et brouillon, mais qui allie une efficacité de lecture avec un foisonnement de détails. Et ce n'est pas si évident que ça d'arriver à synthétiser l'intérieur de l'ISS ou les nombreux détails techniques que l'astronome voit chaque seconde. La BD est un documentaire qui allie une histoire agréable à suivre, de l'humour, des explications techniques et surtout une grande passion. Passion de Thomas Pesquet pour son métier et toutes les facettes plus humaines dont il regorge, évidemment, mais aussi de Marion Montaigne pour la vulgarisation ! Elle arrive à transmettre aussi bien les données techniques que les données plus humaines, elle nous fait rire et nous en apprend quasiment à chaque page. C'est toujours plaisant à lire, prenant et documenté. On en redemande une fois la BD finie ! Dans la longue liste des qualités, il faut ajouter la taille de la BD, qui prend ainsi le temps de tout développer, des premiers test de sélection jusqu'aux détails de la préparation. Et le découpage en chapitres rajoute à l'immersion qui est faite dans la BD (pour l'anecdote, j'ai rêvé d'espace pendant plusieurs jours après la lecture ... Immersif, comme dit). En vrai, il n'y a pas grand chose à redire sur cette BD. Je lui décernerais presque le culte (on va dire que ça ne m'a pas bouleversé au point que je le lui décerne), mais on est dans un parfait immanquable. C'est drôle et distrayant, instructif, prenant et parfaitement dans l'air du temps. Si vous aussi vous avez suivi les aventures de Thomas Pesquet et que vous voulez en savoir plus sur les coulisses de chaque photo qu'il poste, ruez-vous sur la BD. C'est vraiment un plaisir et l'engouement autour de cette BD est parfaitement justifié.

12/06/2018 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 4/5
L'avatar du posteur Blue Boy

En occupant un créneau original, la BD de vulgarisation scientifique à l’humour décalé, Marion Montaigne est parvenue en moins d’une décennie à s’imposer dans le cercle restreint des bédéastes féminines les plus en vue. Aujourd’hui, cette hyperactive curieuse du monde qui l’entoure semble s’être installée pour longtemps sur l’orbite du succès. Il paraissait donc logique qu’elle s’intéresse aux pionniers de la conquête spatiale cantonnés pour l’heure à une autre orbite, celle de notre berceau la Terre… Ainsi, Montaigne a suivi pendant plusieurs mois le spationaute français qui vécut pendant six mois à bord de la Station spatiale internationale, j’ai nommé Thomas Pesquet. Celle qui apprécie, non sans malice, de se faire appeler « Professeur Moustache » a pu l’accompagner durant les phases de préparation et de réadaptation à la vie terrestre, et continuer à lui poser des questions lorsqu’il était dans l’espace. Le résultat, ce sont 200 pages d’anecdotes et autres digressions hilarantes autour de cette expérience peu commune qui consiste à vivre en apesanteur. Marion Montaigne maîtrise le sujet, armée de son trait trash et de ses punchlines rigolotes. Le livre grouille d’informations scientifiques hyper-documentées qui pourraient laisser de glace la plupart des non-initiés mais que l’auteur sait rendre accessibles et captivantes grâce à son humour décapant qui rebondit au rythme d’une boule de flipper. Aucun sujet n’est laissé de côté, du plus technique au plus « trivial ». On apprend notamment que gestes les plus simples sur le plancher des vaches peuvent se transformer en parcours du combattant (par exemple, comment fait-on ses besoins en apesanteur sans s’en mettre partout ?). Après lecture de cet ouvrage, qui voit son auteure récompensée pour la deuxième fois à Angoulême, on aura un peu moins envie de se mettre dans cette combinaison spatiale, mais on aura passé un assez bon moment, entre émerveillement, stupéfaction et fous-rires. On est même parfois saisi de pitié pour ces hommes et ces femmes qui sacrifient beaucoup de leur vie privée et intime pour aller au bout de leurs rêves d’espace, et cela commence dès les épreuves de sélection, si complexes qu’elles en deviennent inhumaines. Les « heureux » élus devront maîtriser une quantité incalculable de savoirs et faire preuve d’une santé physique irréprochable. Au final, on en ressort avec un sentiment d’admiration pour ces « pionniers » qui prouvent que « l’étoffe des héros » n’est pas un vain mot.

19/05/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

N'étant pas français, je n'avais aucune idée de qui était Thomas Pesquet et donc cet album m'a permis de connaitre un peu son histoire quoique l'auteure se focalise surtout sur la formation d'astronaute de Pesquet. Ne connaissant que vaguement le métier d'astronaute, j'ai appris beaucoup de choses à la lecture de cet album et je vois à quel point la sélection et l'entrainement sont difficiles. L'auteure a la bonne idée de mettre de l'humour, ce qui permet d'apprendre en s'amusant un peu. J'adore aussi le dessin de l'auteure. Bref, c'est un bon ouvrage de vulgarisation, mais contrairement aux autres posteurs je n'ai pas réussi à trouver l'album passionnant à lire et vers la fin je commençais à m'ennuyer un peu. Il faut dire que le métier d'astronaute n'est pas un métier qui m'intéresse beaucoup et l'espace en général ne m'a jamais trop passionné. Je pense que cela explique pourquoi je n'ai pas trop accroché même si je reconnais des qualités à l'album et que j'ai aimé voir la formation d'un métier qui habituellement ne m'intéresse pas. Donc à lire pour les amateurs de l'espace.

08/03/2018 (modifier)
Par yaglourt
Note: 4/5

Passionnant et hilarant. Même si vous êtes déjà un passionné de la conquête spatiale et de l'aventure ISS comme moi, vous apprendrez quand même plein de choses dans ce bouquin. J'apprécie que Marion Montaigne ne se concentre pas (trop) sur la personne de Pesquet (qu'on a déjà bien assez vu dans les médias) mais relate plutôt en détail la formation, le travail, la vie des astronautes au XXIème siècle. En somme, c'est "l'Etoffe des Héros" en version BD et en beaucoup plus drôle et informatif.

27/02/2018 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

L'aventure spatiale de Thomas Pesquet a tenu en haleine des millions de personnes, d'autant plus que, bénéficiant des nouvelles technologies, l'astronaute a pu en faire bénéficier le reste de l'humanité presque en temps réel. Au cours de son année dans l'espace, il est simplement devenu l'une des personnalités préférées des français. Le voir associé à Marion Montaigne sonne comme une évidence. Passionnée de science, excellente dans la vulgarisation de celle-ci en bandes dessinées, j'imagine qu'avec quelqu'un comme Pesquet cela a vite fonctionné. Je pense que seul Boulet, hormis Montaigne, aurait pu faire cette BD. Sauf qu'il l'aurait faite tout seul. Ici on sent bien que la collaboration entre les deux personnalités a été fructueuse, et a priori plutôt harmonieuse. Montaigne a ce don de rendre passionnant le truc le plus trivial (comme de savoir comment on fait caca dans l'espace, LA question que tout le monde se pose sans parfois l'avouer), et à nous montrer que malgré leurs aptitudes supérieures à la moyenne, les astronautes sont des hommes comme vous et moi. Enfin comme vous, moi j'ai la crève, là. C'est pas à Thomas Pesquet qu'un truc aussi con arriverait dans l'espace, hein ! Plus sérieusement (hihi !), c'est drôle, c'est passionnant, c'est indispensable, bref, c'est un must ! Une excellente BD, qui doit être dans les 3 meilleures de 2017.

02/02/2018 (modifier)