Star Wars - Chewbacca

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Après la bataille de Yavin, Chewbacca est obligé d'atterrir seul sur une planète occupée par l'Empire et en pleine rébellion.


Guerres interstellaires Marvel Star Wars

Après la bataille de Yavin, Chewbacca est obligé d'atterrir seul sur une planète occupée par l'Empire et en pleine rébellion. Il va venir en aide aux habitants réduits en esclavage par un malfrat sans vergogne. HrrwHrraaaah !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Avril 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Star Wars - Chewbacca
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/11/2017 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 2.5/5 Ce comics fait partie de la reprise de l'univers Star Wars par Marvel/Disney. Il se situe très peu de temps après la destruction de l'Etoile Noire à la fin de l'épisode 4 et met en scène un Chewbacca ayant quitté Han Solo pour se rendre sur Kashyyyk mais ayant fait naufrage sur une autre planète en chemin. Là il va venir en aide à la population réduite en esclavage par un malfrat qui veut les vendre à l'Empire. Ce n'est pas une histoire passionnante du tout et surtout elle n'apporte rien à l'univers Star Wars. Avec Chewbacca comme héros, vous imaginez bien que ce ne sont pas les dialogues qui sont le point fort du récit, même si l'héroïne secondaire, une jeune fille, parle bien suffisamment pour deux. Avec le wookie, la méthode pour se sortir d'un problème consiste à taper, et à taper plus fort si le problème est important. Je reste par exemple perplexe devant ce passage où il déracine un arbre gigantesque en tapant sur ses racines... On a donc droit à un récit d'action sans aucune surprise. Des innocents sont prisonniers d'un méchant, une petite fille s'échappe et demande à Chewbacca de les aider, il arrive, casse un peu tout, sauve les gentils puis achève la mission en cassant tout dans un destroyer impérial. Scénario d'une grande finesse et d'une grande originalité. Quant au dessin, il n'est pas terrible. Quoique le trait compense son manque de maîtrise par un soupçon de personnalité, il est écrasé et rendu froid par une colorisation informatique sans âme. En outre, alors que l'action est au cœur du récit, la mise en scène des scènes les plus mouvementées est mal rendue et peu claire. Bref, si cela reste un récit qui se laisse lire et peut faire passer le temps, il est plus que dispensable et j'en déconseille l'achat.

22/11/2017 (modifier)