Edelweiss

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d'un bal typique de l'après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu'elle va bouleverser sa vie.


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Escalade et alpinisme

Passionnée d'alpinisme, la jeune femme n'a qu'un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d'Angeville. Malgré son manque d'expérience, Edmond promet qu'il l'aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination...Mais qu'importe, l'amour est plus fort que tout, dit-on

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Juin 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Edelweiss
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

02/11/2017 | herve
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

C’est une belle et triste histoire d’amour qui nous est contée là. Le dessin est très agréable, tout comme la colorisation. Le découpage est soigné et il n’y a pas de réel moment creux à la lecture. Tout s’enchaine avec fluidité. Du coup, c’est le genre de récit qui se lit facilement, sans forcer… et la faible abondance de texte ne fait qu’accroître encore cette facilité de lecture. Le seul reproche que je ferai à cet album, c’est la manière parfois peu subtile avec laquelle les auteurs appuient sur le pathos, multipliant les tragédies auxquelles vont être confrontés nos deux tourtereaux pour toucher le plus possible nos cœurs d’artichaut lecteur. A un moment, j’ai frôlé l’overdose, me demandant si la chute d’un escabeau n’allait pas provoquer une amputation de la colonne vertébrale chez un des personnages. Et puis, il y a le côté caricatural du couple au départ : une riche bourgeoise, un pauvre ouvrier. Mais où ont-ils garé le Titanic ? Voilà le problème : tout est fait pour émouvoir. Avec certains, ça marchera à fond (et c’est tant mieux), avec d’autres à un moment, ça fait too much et le lien est rompu. A titre personnel, à certains moments, j’ai été limite mais, dans l’ensemble j’ai été plutôt séduit. Franchement pas mal du tout. Très certainement à essayer… et à posséder si vous aimez les belles et dramatiques histoires d’amour.

21/03/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Encore une bande dessinée qui passionne les autres posteurs et pas moi ! Cet album a des qualités, à commencer par son dessin qui est pas mal, notamment au niveau des couleurs. Quant au scénario, il se laisse lire sans problème, mais il n'a pas touché plus que ça. Je comprends que plusieurs trouvent le couple principal attachant et que plusieurs scènes sont remplies d'émotions....C'est juste que pour une raison quelconque les auteurs n'ont pas réussi à me communiquer ces émotions et du coup j'ai lu cet album sans grande passion. Au final, pour moi c'est juste une autre bande dessinée qui se laisse lire et il n'y a rien qui la fait sortir du lot, mais je comprends que d'autres l'apprécient mieux que moi.

26/11/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une belle histoire d'amour d'après-guerre sur fond de montagne alpine. Il est clair que les edelweiss ne doivent pas être cueillies car ce sont des fleurs rares qui poussent dans des conditions extrêmes. J'ai beaucoup aimé ce récit qui s'étale au fil des années comme une succession de petites séquences où nous retrouvons les mêmes personnages à savoir la belle et riche Olympe ainsi que son compagnon Jules issu d'un milieu ouvrier. Certes, il y a aura le monde de la mode mais également celui des alpinistes à travers tout d'abord les fameux chasseurs alpins. La passion peut nous dévorer totalement. Cela ne sera pas sans risque. Une belle mise en page et un trait artistique qui convient parfaitement à ce type de récit empreint de romantisme mais également de grâce. Le dosage est très réussi avec ce qu'il faut de pointe de délicatesse. La crédibilité de l'ensemble en sortira renforcée. Une lecture en tout cas très agréable.

03/11/2017 (modifier)
Par herve
Note: 4/5
L'avatar du posteur herve

Je ne m'attendais pas du tout à une telle bande dessinée lorsque j'en ai débuté la lecture. Les auteurs nous offrent un très belle chronique familiale, entre 1947 et les années 80. Histoire d'un couple que tout oppose, histoire d'amour touchante et émouvante tout au long de ces années. Avec comme fil rouge, la montagne. Cédric Mayen y aborde également la condition des femmes (avec l'apparition de Simone de Beauvoir), mais aussi l'évolution de la société des années 50 (L'Indochine, la mode, le monde du travail...) Une chronique sociale réussie,une très belle histoire d'amour qui ne peut que vous émouvoir. Le tout rehaussé par un dessin très élégant de Lucie Mazel qui avait illustré Communardes ! (Les Éléphants rouges) Une très belle réussite.

02/11/2017 (modifier)