Les Deux Vies de Baudouin

Note: 4/5
(4/5 pour 5 avis)

Une histoire touchante, pleine d’émotion et d'humour, une réflexion sur le sens de la vie, bref, un album qui fait du bien, par l’auteur de Ce n’est pas toi que j’attendais.


Mirages

Baudouin est un trentenaire solitaire, enfermé dans un quotidien monotone. Son frère, Luc, est à l'inverse un esprit libre, voyageur et séducteur. Un jour, Baudouin se découvre une tumeur qui ne lui laisse que quelques mois à vivre. L’anti-héros décide alors de tout plaquer pour partir avec son frère. Un récit touchant sur les liens familiaux et sur le thème universel de la réalisation personnel. Texte : Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Février 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Deux Vies de Baudouin
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

17/02/2017 | pol
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Une autre bande dessinée que tout le monde adore sauf moi. Cela me fait un peu de peine parce que j'avais bien aimé l'autre album de Toulmé que j'ai lu. Il faut dire que le sujet traité n'est pas quelque chose qui m'intéresse beaucoup. Les histoires où un type change sa vie à cause d'un événement imprévue ne me passionne pas trop, peut-être parce que je ne suis pas quelqu'un qui laisserait tout tomber pour aller refaire ma vie ailleurs et j'aime bien ma vie monotone malgré les défauts qu'elle a. Bref, j'aime ma routine ! Le scénario est tout de même bien maîtrisé et il y a des qualités, c'est juste que ce n'est pas le genre de récit pour moi. Je n'ai pas ressenti grande émotion sauf à la fin. Je pense que les seuls parties qui m'ont un peu intéressé sont les flash-backs qui raconte la vie du personnage principal. Le dessin est très bon.

13/07/2019 (modifier)
Par AlainM
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je ne connaissais pas du tout Fabien Toulmé et cette BD, énorme pavé de 270 pages, a été un véritable enchantement ! Même si cette œuvre est une pure fiction, l’auteur a su trouver les mots justes pour rendre l’histoire crédible. Il faut dire que refaire sa vie en plaquant un soi-disant « bon » boulot rémunérateur pour se lancer à l’aventure est le rêve de pas mal de gens mais très peu osent réellement se jeter à l’eau. Outre une histoire sympa, il y a une tendresse dans les rapports entre les deux frères qui fait plaisir à voir (et à lire). De plus, certaines situations, qui pourtant pourraient sembler assez banales, m’ont fait bien rire. Je pense que le dessin, simple mais efficace, y est pour beaucoup. Scénario est assez classique mais très bien construit, dessin très fluide. Pour paraphraser Sacha Guitry qui disait « Lorsqu'on vient d'entendre un morceau de Mozart, le silence qui lui succède est encore de lui. », je dirais qu’après que vous ayez fini de lire cette BD, vous resterez encore bercé par son ambiance un bon petit bout de temps... Bref, à lire absolument !

28/02/2019 (modifier)
Par canarde
Note: 4/5
L'avatar du posteur canarde

Comme mes collègues, j'avais beaucoup apprécié le dernier Album (et premier) de Toulmé, sur la naissance d'un enfant "pas comme les autres". Ici c'est toujours un sujet sur la vie et la mort, qui nous touche forcément, mais avec un peu plus d'humour, et une moindre réussite sur les images. Les couleurs, en particulier sont aussi désaccordées que dans la vie, et ça a été assez rebutant pour moi. je mettrais plutôt 3,5 Pour le reste j'ai des scrupules à vous raconter l'histoire. C'est un fantasme qu'en tout cas j'ai déjà eu, de secouer une personne coincée dans son quotidien morose et rémunérateur, pour l'obliger à plonger dans une vie plus proche de ses rêves. Ici le déclic trouvé pour opérer ce changement est assez violent, mais efficace. Le second thème c'est la fratrie, l'histoire de cette secousse fraternelle est émaillée de retours en arrière où l'on voit les deux frères à différents âges de leur vie. Je suppose que les fratries se retrouveront aussi dans ces évocations quotidiennes : jalousies, confrontations, dissymétries assumées ou souffertes...

22/06/2017 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Erik

J'avais beaucoup aimé Ce n'est pas toi que j'attendais l'année dernière du même auteur. Je pensais qu'il allait s'arrêter là comme beaucoup d'auteur qui raconte une autobiographie poignante sur un événement majeur de leur existence. Je me souviens de plein d'oeuvre unique dans ce genre que j'avais bien aimé par le passé. On se dit alors que c'est toute l'oeuvre d'une vie avant de passer à autre chose une fois l'expiation accomplie. Mais là, non. En effet, l'auteur enchaîne sur une autre histoire totalement imaginée mais qui pourrait arriver à chacun de nous. Certes, le thème sur le temps qui reste à vivre quand on apprend qu'on a un cancer m'est plutôt cher mais ce sont là des questions essentielles sur le sens de la vie. Il est également question d'un amour fraternel entre deux êtres que tout oppose. C'est le genre de récit à la fois plein d'humour mais également assez touchant comme un mélo totalement assumé. Une chronique sociale comme je les aime rempli de modernisme dans le propos, loin des bds tellement niaises des années 60 et 70. Le dénouement m'a fait penser à un film que j'avais beaucoup apprécié au cinéma il y a 3 ans à savoir Nos étoiles contraires. C'est vrai que c'est fort. J'avoue avoir vu les choses venir de cette façon là mais bon, c'est vraiment bien car cela fait passer un message tout simple et pourtant évident. Ceux qui aurait envie le cas échéant de plaquer leur boulot de juriste dans les grandes entreprises pour vivre de leur rêves apprécieront. Les autres également. Une bd qui fait réellement du bien et qui ne devrait pas passer inaperçue.

18/06/2017 (modifier)
Par pol
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur pol

Fabien Toulmé, l'auteur de l'excellent Ce n'est pas toi que j'attendais remet le couvert avec un nouveau récit émouvant. Il est ici question de Baudouin un trentenaire enfermé dans la routine de son quotidien. Comme tellement de gens en fin de compte, il est prisonnier d'un boulot auquel il consacre beaucoup trop de temps, alors que celui-ci ne lui permet absolument pas de s'épanouir. Métro, boulot, dodo, factures. Il est proche de son frère, un baroudeur qui n'a de cesse de le pousser à prendre sa vie en main et de la vivre pleinement. Lorsqu'il découvre qu'il est atteint d'une maladie incurable, il va tout plaquer pour vivre ses rêves avant qu'il ne soit trop tard. Le personnage est bien trouvé, on s'identifie tellement facilement à lui. La relation avec son frère est elle aussi un élément important qui amène des sourires et une petite dose d'humour. Cela contrebalance bien avec les moments plus émouvants du récit. Tellement de gens vont se reconnaître dans la routine de Baudouin. Combien de personnes ne se plaisent pas dans leur job et se demandent régulièrement si le moment n'est pas venu de changer totalement de voie. Inévitablement cet album nous amène à nous poser des questions sur notre propre vie. Ce récit véhicule plein d'émotions, permet de s'interroger, de se remettre en question et douter un peu. Mais ce n'est pas un livre de philo, c'est beaucoup mieux. Tout ça s'accompagne d'une histoire qu'on suit avec grand intérêt et on ne voit pas passer les 270 pages. Et même si on s'attend à ce que l'histoire se conclue par une pirouette de ce genre, la fin fait quand même son petit effet. Un album qui vous touche, qui vous fait réfléchir sur la routine du quotidien, sur le sens de la vie, sur le bonheur, sur beaucoup de choses en fait. Une réussite sur toute la ligne.

17/02/2017 (modifier)