Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

L'Odyssée d'Hakim

Note: 4.5/5
(4.5/5 pour 4 avis)

L’histoire vraie d’Hakim, un jeune Syrien qui a dû fuir son pays pour devenir « réfugié ». Un témoignage puissant, touchant, sur ce que c’est d’être humain dans un monde qui oublie parfois de l’être.


Documentaires Immigration clandestine Proche et Moyen-Orient Témoignages

L’histoire vraie d’un homme qui a dû tout quitter : sa famille, ses amis, sa propre entreprise... Parce que la guerre éclatait, parce qu’on l’avait torturé, parce que le pays voisin semblait pouvoir lui offrir un avenir et la sécurité. Un récit du réel, entre espoir et violence, qui raconte comment la guerre vous force à abandonner votre terre, ceux que vous aimez et fait de vous un réfugié.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Août 2018
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série L'Odyssée d'Hakim

22/02/2019 | Calimeranne
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Gaston

Une très bonne série documentaire sur le sort d'un migrant qui a dû fuir sa Syrie natale à cause de la guerre. J'ai trouvé son histoire passionnante du début jusqu'à la fin, malgré le fait qu'on sait déjà comment va être sa situation finale. C'est très intéressant comment la vie d'un jeune homme peut basculer alors que son futur semblait prometteur. On voit aussi qu'il n'a pas tout de suite pensé à venir en Europe, il a essayé des pays arabes et la Turquie, et la décision d'aller en France va venir ensuite et un peu par hasard. J'ai tout adoré dans cette série: la situation en Syrie, des réfugiés dans les pays musulmans (où on voit que ce n'est pas mieux qu'en Europe), les problèmes pour embarquer clandestinement, etc et etc. Il y a des passages terriblement émouvants et j'ai appris plein de choses. Une œuvre à lire si on veut en apprendre plus sur un sujet terriblement d'actualité.

27/04/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Calimeranne

Comment pouvons-nous ressentir un tel détachement face à ces milliers de migrants qui, en tentant de fuir leur pays, finissent par se noyer en Méditerranée ? Qui sont ces gens ? Que fuient-ils vraiment ? C’est en se posant ces questions, et en s’interrogeant face à sa propre indifférence que Fabien Toulmé a décidé d’aller à la rencontre d’un réfugié, pour recueillir le témoignage de son exil. Il nous raconte donc dans cette bande dessinée l’histoire d’Hakim, un Syrien ayant quitté son pays en guerre. Ce récit, qui mêle le parcours d’Hakim et des extraits des entretiens qu’il a eu avec Fabien Toulmé, permet d’en apprendre un peu plus sur le contexte historique qui a mené à l’éclatement de la guerre en Syrie. En suivant le périple d’Hakim, on comprend mieux les circonstances qui peuvent amener un homme à quitter son pays. Le trait simple mais très efficace de l’auteur parvient parfaitement à retranscrire l’ambiance des différents pays, les émotions des personnages, mais aussi la violence dans certaines scènes très marquantes. Une bande dessinée forte, nécessaire à l’heure actuelle, pour nous rappeler que ces migrants ne sont pas des vulgaires numéros, mais des personnes avec des aspirations très semblables aux nôtres. Des humains, tout simplement. *** Après la lecture des tomes 2 et 3, je confirme que "L'Odyssée d'Hakim" est une excellente bande dessinée dont la lecture me semble nécessaire (d'autant plus actuellement, alors que l'omniprésence des sujets consacrés au Covid dans les médias tend à nous faire oublier les autres problèmes, hélas toujours d'actualité). Toutes les personnes qui jugent à la hâte les migrants qui, selon eux, viendraient en France juste pour profiter des prestations sociales seraient bien inspirées de lire cette histoire. Ils comprendraient sans doute mieux que la situation est bien plus complexe, que beaucoup de migrants quittent leur pays à contrecœur parce qu'ils ne voient plus d'autre alternative. Lorsque Hakim quitte son pays et sa famille c'est pour sa propre survie, et il est persuadé de revenir rapidement une fois que la situation se sera arrangée... et l'idée de venir jusqu'en France ne s'imposera que plus plus tard dans son parcours. Je suis toujours aussi convaincue par le dessin de Fabien Toulmé qui pourrait paraître un peu trop léger pour traiter un sujet aussi grave, mais je crois au contraire qu'il permet de rendre l'histoire plus soutenable. Et je tiens aussi à souligner son talent de narrateur : la lecture est fluide, et il apporte une cohérence dans le récit en évitant le catalogue d'événements comme cela peut parfois être le cas dans les récits relatant des histoires vraies. Un grand merci à Hakim d'avoir accepté de se livrer entièrement pour partager son histoire, et à Fabien Toulmé d'avoir su la retranscrire avec autant de sensibilité.

22/02/2019 (MAJ le 15/02/2021) (modifier)
L'avatar du posteur carottebio

Lire cette BD est un geste salutaire à proposer à toute sa famille. Comme le dit Toulmé, les migrants occupent les écrans de TV et les feux rouges de nos villes mais ils nous restent inconnus. On ne peut pas comprendre ces parcours si difficiles, si hors normes, si éprouvants, sans se poser un bon moment pour s'y intéresser, y réfléchir. Et ces trois volumes qui détaillent un parcours de migrant parmi la multitude permet justement ce temps de découverte de l'autre, d'un monde inconnu pour nous les français. Et on en ressort bouleversé et révolté, mais avec ce petit plus de compassion. Salutaire!

11/01/2021 (modifier)
Par pol
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur pol

Pourquoi tant d’hommes, de femmes, ou de familles entières quittent tout et prennent le risque de mourir en traversant la Méditerranée dans un canoë de fortune ? Parce que la situation dans leur pays est désespérée à tel point qu’ils n’ont plus d’autres alternatives pour continuer leur vie. J’avais déjà été très touché par la lecture de Ce n'est pas toi que j'attendais du même auteur. Fabien Toulmé remet le couvert avec un nouveau récit bouleversant. Il nous raconte au travers de 3 magnifiques albums l’odyssée d’Hakim, un réfugié syrien qui a fuit son pays et la guerre pour rejoindre la France. Et (malheureusement) ce n’est nullement une fiction. Il a rencontré et interviewé à de nombreuses reprises Hakim, et c’est le récit de cette tranche de vie incroyable qu’il nous met entre les mains. Le genre de récit qui vous prends aux tripes, qui fait un gros noeud avec et qui vous retourne pour quelques jours une fois la lecture terminée. L’histoire d’Hakim c’est pas celle d’un pauvre type qui vit dans la misère et qui s’est levé un matin en se disant tiens je vais aller m’installer en Europe et vivre des allocs. L’histoire des réfugiés ce sont des gens qui quittent un pays déchiré par la guerre civile, les bombardements quotidiens, la dictature, la torture. Leur but ? Survivre… Ceux qui fuient, ce sont ceux qui ont les moyens de le faire, ceux qui ne les ont pas restent là bas en attendant la mort. Horrible réalité. En l’occurence notre Hakim est patron de sa petite entreprise, propriétaire de son appartement quand éclate la guerre dans son pays. C’est l’instinct de survie qui va l’amener à se décider à franchir le pas. Pas loin de 800 pages prenantes pour raconter en détail un parcours incroyable, des épreuves terribles, de l’espoir, de l’attente, de la peur, des désillusions, des petites victoires qui se résument parfois à un simple repas où juste un toit pour dormir une nuit. On s’attache tellement à Hakim, on souffre pour lui, on a envie de l’aider, on ressent tellement d’injustices à la lecture de ces pages. Ce récit est incroyable. Il montre la dure réalité des migrants et des réfugiés. Au fil du voyage d’Hakim, on découvre les conditions dans lesquelles ils sont accueillis dans les différents pays européens, si on peut appeler ça un accueil… Le propos est juste, la narration est brillante, le dessin est merveilleusement bien adapté, avec un style jovial qui contraste avec la violence du sujet. Lorsque vient la dernière page, on à l’impression de connaitre Hakim comme un ami. On n’a pas envie que le récit s’arrête là. On a envie de la suite : comment lui et sa famille vont aujourd’hui ? Quelle est sa vie maintenant ? Une série d’utilité publique, à lire de toute urgence. Le genre de livre qui ouvre les yeux sur le monde qui nous entoure. Une lecture marquante dont je ressors indéniablement changé.

05/12/2020 (modifier)