Van Gogh

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Pour cet album des « Grands Peintres » consacré au génial Van Gogh, l’inimitable Michel Durand s’est intéressé aux derniers instants de la vie du maître, à Auvers-sur-Oise. Par son talent et son graphisme uniques, il nous transporte comme jamais dans l’expressionnisme de la fin de l’œuvre de Van Gogh, nous montrant que la folie n'est pas forcément là où on l'imagine...


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Peinture et tableaux en bande dessinée Région parisienne

1890. Voilà plusieurs mois que Vincent Van Gogh s’est installé à Auvers-sur-Oise. Johanna, la femme de son frère Théo atteint de la syphilis à un stade très avancé, s’apprête à venir le rejoindre. Avant son départ, elle s’entretient avec le célèbre peintre Gauguin qui revient sur sa cohabitation avec Van Gogh à Arles : ses crises d’épilepsie, ses tentatives de suicide, l’épisode de l’oreille tranchée, sa folie présumée... tout cela ne serait que supercherie, mise en scène !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Janvier 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Van Gogh
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

15/01/2017 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est encore une autre approche fort intéressante pour découvrir la vie de Van Gogh qui a maintes fois été exploité sur le support de la bd. il faut dire que c'est l'un des peintres les plus connus au monde dont la vie a été assez surprenante pour ne pas dire déroutante. En effet, on va suivre le peintre dans les derniers moments de sa vie. Il y a toujours en fin d'album un cahier graphique qui apporte des précisions complémentaires. C'est toujours aussi bien réalisé pour peu que l'on se passionne pour la peinture. En ce qui concerne la bd, c'est un travail tout à fait honnête. Pour autant, je dois quand même avouer que je n'ai pas trop apprécié ce graphisme un peu tortueux à l'image du grand maître. Les couleurs sont vives et éclatantes toujours à l'image de ses fameux tournesols. C'est assez tourmenté. Pour le reste, il faudra se plonger dans la folie de ce peintre pour découvrir l'envers du décors à savoir la manipulation. L'auteur a sans doute été très loin pour donner sa vision. On peut y adhérer ou pas. Il n'y a point de consensus.

15/01/2017 (modifier)