Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Dans la forêt sombre et mystérieuse

Note: 3.79/5
(3.79/5 pour 14 avis)

Une aventure échevelée remplie de situations improbables et peuplée de créatures familières.


Les prix lecteurs BDTheque 2016

Angelo, jeune apprenti aventurier féru de zoologie, prend la route en famille pour rendre visite à sa mémé géniale qui est très malade. Mais sur l'aire d'autoroute où ils s'arrêtent, ses parents l'oublient et repartent sans lui! Terrorisé, Angelo décide de couper à travers la forêt, où il se perd tout à fait...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Octobre 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dans la forêt sombre et mystérieuse

29/10/2016 | jurin
Modifier


L'avatar du posteur ThePatrick

Sans aucun doute un album qui pourra plaire à des enfants de 10 ans ou plus. En effet s'il vise un public jeunesse, l'objectif est atteint, et sans doute cet album fera-t-il rire. Si c'est pour des adultes, on n'y est pas tout à fait. Et si c'est pour le public habituel de Winshluss, on n'y est pas du tout, et de très loin. Espèce de croisement entre Alice au pays des merveilles et l'univers de Miyazaki avec des emprunts à Princesse Mononoké ou encore le voyage de Chihiro, le tout saupoudré du côté trash de Winshluss mais ici fort heureusement atténué (sans quoi on ne serait pas dans le tous publics...), cette suite de péripéties dans laquelle notre jeune héros oublié sur une aire d'autoroute recherche le chemin de "chez sa mémé" se laisse lire très plaisamment. On ne peut pas se méprendre sur le dessin : c'est du Winshluss. Et sur les thématiques, on a des sujets qui pourront toucher leur public. Cependant, me concernant, autant j'ai lu cette histoire avec plaisir au début et autant j'ai aimé certains personnages (l'écureuil qui voulait être un oiseau et dont le coming out ne se passe pas très bien, par exemple), autant elle m'a paru un peu longuette, et je n'en retiendrai finalement pas grand-chose.

21/06/2021 (modifier)
Par Lamat
Note: 4/5
L'avatar du posteur Lamat

Une BD à offrir à un jeune de plus de 10 voire ado afin qu'il sache qu'il existe de la BD de qualité. Mon conseil : enlevez délicatement le papier cadeau et lisez-là en douce avant lui : 15 minutes de sourires garanties. Pour les connaisseurs adultes, évidemment, ça ne sera pas dans le hit-parade des meilleures BD mais ne boudons pas les plaisirs simples. Vous pouvez maintenant remballer le cadeau et savourer le plaisir de l'enfant quand il le lira

12/01/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

« Dans la forêt sombre et mystérieuse » est un bon album, mais il m’a laissé un peu sur ma faim. Le dessin de Winshluss est immédiatement reconnaissable et bien maîtrisé. On peut aimer ou non, mais force est de reconnaître que l’auteur reste fidèle à son style un peu underground. Graphiquement, mon unique regret vient de la mise en couleur, souvent trop claire et qui ne répond pas aux belles promesses du titre et de la couverture. Finalement, la forêt est bien mystérieuse, mais pas si sombre, ce qui est dommage, surtout quand on sait de quoi l’auteur est capable. Cet album est le second conte de Winshluss que je lis. Le premier étant l’excellent et irrévérencieux Pinocchio (Winshluss), je m’attendais à un ton acide, voire trash. Si quelques planches ou chapitre vont dans cette direction, l’auteur n’a selon moi pas réellement assumé son récit. Soit il est allé trop loin, soit pas assez. On sentirait presque qu’il s’est retenu pour rester politiquement correct… dommage ! Les aventures d’Angelo restent intéressantes et agréables à découvrir, attention. Plusieurs idées sont excellentes (esprit de la forêt, etc.) et démontrent une belle créativité. L’histoire est fluide et la fin est aussi convaincante que bien amenée. Mais il me manque un petit quelque chose pour envisager la note supérieure. En attendais-je trop ? Note réelle : 3.25/5

22/07/2020 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Je dois avoir un problème avec Winschluss car presque à chaque fois que je tombe sur un de ses albums qui a plu à une majorité de lecteurs, je n'y accroche pas, voire pas du tout. Pour commencer, je n'aime pas son style graphique. Son trait, à la limite du trash, me rebute un peu et m'empêche de m'attacher aux protagonistes et de prendre plaisir à regarder les planches. Ensuite l'histoire ici ne m'a pas accroché du tout. Je l'ai trouvée trop embrouillée, trop décousue. C'est plus une suite de saynètes qui se suivent vaguement qu'une intrigue qui se tient de bout en bout. Cela ressemble à un rêve, tendance cauchemar, qui part dans plein de directions différentes qui sont autant de péripéties et de rencontres que fait le personnage principal. Je n'ai pas été sensible à l'humour, pas accroché par le scénario et pas séduit par le dessin. Pour dire les choses simplement, cette lecture m'a ennuyé.

30/05/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

J’ai beaucoup aimé cette histoire, originale et sensible. Malgré son dessin (clairement estampillé underground américain), par-delà la fausse impression de nous trouver devant un récit déjanté et peu facile d’accès, ‘Dans la forêt sombre et mystérieuse’ se révèle très agréable à lire, pas du tout prise de tête et aborde des thèmes universels qui plairont à tout lecteur de bande dessinée (petits et grands). Le dessin expressif en diable, le scénario bien construit, l’originalité de l’univers, tout concoure à un agréable moment de lecture. L’humour est omniprésent tandis que le personnage d’Angelo touche tant dans sa candeur que dans ses excès. Un bel album, en somme.

07/03/2018 (modifier)
Par Jérem
Note: 4/5

Dans la forêt sombre et mystérieuse, c’est du Winshluss pur jus : un univers graphique foisonnant et reconnaissable au premier coup d’œil, une imagination fertile et délirante, un humour féroce et surtout ce talent pour détourner et caricaturer les contes. Néanmoins, l’auteur, bien que toujours cynique et irrévérencieux, semble s’être pas mal assagi dans cet album, moins trash, moins « méchant » que ses ouvrages précédents ; le passage chez l’éditeur Gallimard sans doute. Il y a également plus de tendresse pour ses personnages, notamment pour Angelo, le personnage principal. J’ai beaucoup aimé cet album faussement enfantin. L’humour, omniprésent, fait presque toujours mouche et cet univers personnel nourri de multiples références est assez savoureux. Le personnage d’Angelo est réussi et attachant et l’on suit avec plaisir ses pérégrinations forestières. Dans la forêt sombre et mystérieuse est un joli conte moderne tout public à la fois drôle et passionnant. A découvrir évidemment.

07/03/2018 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

D’emblée un constat s’impose : avec Winshluss, on entre tout schuss dans un univers unique et quasi indescriptible. Le dessin underground sert un scénario bien huilé malgré le délire apparent de l’auteur. L’histoire débute classiquement dans une famille américaine de classe moyenne avec Angelo, le cadet, qui présente toutefois une imagination débordante. Un imprévu va chambouler le train-train quotidien de cette famille et fait rapidement basculer le récit dans l’imaginaire le plus farfelu. La trame en elle-même me fait penser à Alice au pays des merveilles. Mais la grande force de l’auteur est de garder un fil conducteur (parfois tortueux il est vrai) car toutes les rencontres que fait Angelo dans ces mondes imaginaires ne sont pas fortuites. Je peux comprendre qu’on n’accroche pas au dessin (un peu crado par moment) mais l’histoire vaut vraiment la peine d’être découverte pour son délire structuré. Winshluss, un auteur décidément à part …

30/11/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Tout ce que fait Winshluss est pour moi intéressant. Mais en apprenant que son prochain album paraîtrait chez Gallimard, et qui plus est plutôt pour un public « jeunesse », je n’ai pas pu m’empêcher d’anticiper une déception, craignant que l’univers de Winshluss n’en sorte trop édulcoré. Mais, après tout, il a déjà exposé ses traits underground et caractéristiques, et certaines de ses idées pas forcément consensuelles chez Mickey, avec ses deux crétins de Wizz et Buzz. Alors, je suis allé vérifier ce que cela avait pu donner. Eh bien c’est plutôt une réussite, qui efface une bonne partie de mes appréhensions initiales. Pas toutes certes, car je préfère l’irrévérence plus marquée de In God We Trust ou surtout du génial « Pinocchio », pour ne parler que de ses perles. Mais cet album est vraiment bien fichu, adapté à un public jeune certes – et évitant malgré cela tout côté gnangnan – mais qu’un adulte comme moi peut aussi lire avec plaisir. Franky, le personnage du crapaud, gouailleur et imposant, est caractéristique des créations de Winshluss, et est ici un parfait complément au jeune Angélo, héros malgré lui d’une Odyssée pour de rire. Comme Smart monkey, c’est un album idéal pour entrer dans l’œuvre de cet auteur original dont je suis fan de l’esthétique (entre autre).

15/03/2017 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

Je découvre l'auteur avec cet album jeunesse, qui semble s'éloigner de ce qu'il fait habituellement... et j'ai beaucoup aimé. L'histoire est remplie de surprises aussi loufoques les unes que les autres... quelle créativité ! J'ai pris énormément de plaisir à découvrir les diverses péripéties et monstres semblant s'acharner sur notre pauvre héros enfantin. Je vous laisse découvrir si l'auteur a conclu son histoire avec un happy end de mise dans le genre conte. Le dessin un peu trash peut surprendre pour une BD jeunesse, mais il faut avouer que les planches sont belles, grace notamment à de superbes couleurs et quelques trouvailles graphiques ingénieuses. Une chouette aventure.

28/01/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Un bon conte moderne de Winshluss. Évidemment comme c'est Winshluss on retrouve de l'humour et c'est un peu trash (quoique c'est soft comparé à ce qu'il fait habituellement). L'histoire est prenante et remplie d'imagination. J'aime bien comment l'histoire était imprévisible, même si on retrouve certains clichés des contes (la femme qui fait engraisser l'enfant et qui a un ogre pour mari). Les personnages sont hauts en couleur, la narration est fluide et le dessin de Winshluss est excellent comme d'habitude. À lire si on est fan de l'auteur.

08/01/2017 (modifier)