Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Néo Faust

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Trans­po­sant le mythe de Faust dans le Japon contem­po­rain, Osamu Tezuka mène une réflexion person­nelle sur la fuite du temps et les mystères de la créa­tion. Écrit dans les derniers mois avant sa mort, Néo Faust est aussi une relec­ture symbo­lique de la vie d’un des plus grands génies de la bande dessi­née.


Kodansha Seinen Tezuka

1970. Au plus fort des mani­fes­ta­tions étudiantes qui secouent le Japon, le vieux profes­seur Ichi­no­seki, spécia­liste mondial en génie géné­tique, constate avec amer­tume qu’au bout d’une exis­tence tout entière dédiée à la recherche, il n’est pas parvenu à percer les secrets de l’uni­vers. Alors qu’il se résout au suicide, le diable en personne lui appa­raît sous les traits d’une jeune femme et lui propose un contrat : en échange de son âme, il aura droit à une seconde vie… Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Août 2016
Statut histoire Série abandonnée (inachevée avant le mort de Tezuka) 1 tome paru
Couverture de la série Néo Faust
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/09/2016 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Lorsque j'ai commencé à lire Tezuka il y a une dizaine d'années il y avait une nouveauté de lui pratiquement tous les mois et maintenant il n'a droit qu'à une sortie par an. Il faut que la plupart de ses séries importantes sont déjà traduites. Ce one-shot est un bon cru et il faut savoir qu'il fait partie des trois oeuvres avec Gringo et Ludwig B que Tezuka n'a pas finies parce qu'il est mort. Les dernières pages sont des esquisses et les trois dernières pages n'ont que du dialogue. L'histoire est une version plus moderne sur le mythe de Faust. L'auteur avait déjà fait deux adaptations sur cette histoire et cette troisième variation sur ce thème à commencer comme projet du film et faute des moyens il en a fait un manga. Le Faust de ce récit est un vieux professeur japonais qui finit par faire un pacte avec une diablesse afin de pouvoir redevenir jeune et continuer ses recherches pour pouvoir découvrir les mystères de la vie. J'ai eu un peu de mal au début à trouver l'histoire captivante puis petit à petit j'ai mieux accroché pour finalement trouver l'histoire génial au milieu de lecture. Le récit est vraiment bien maîtrisé. Comme souvent avec Tezuka on retrouve une dénonciation des travers de la société (corruption, militantisme extrémisme) et le personnage principal est plutôt complexe. Le problème de ce manga c'est qu'il n'a pas de fin et Tezuka n'avait commencé que la seconde partie avant de mourir. C'est pour cela que je ne conseille pas l'achat sauf si vous aimez Tezuka ou si ça ne vous dérange pas de lire une oeuvre en sachant qu'il n'y aura jamais de fin.

17/09/2016 (modifier)