Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Frison-Roche (Premier de cordée)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Adaptation du roman éponyme de Roger Frison-Roche qui conte le dur combat d'un guide de montagne après un accident, pour reprendre les ascensions


Adaptations de romans en BD Escalade et alpinisme La Montagne Les Alpes

Jean Servettaz sert de guide à un Anglais fortuné dans une ascension vers le massif du Mont Blanc, mais il est foudroyé en pleine ascension suite à un entêtement malgré le mauvais temps, et pressé par son client.. pour ramener le corps de son père resté accroché à la paroi, Pierre Servettaz est prêt à braver tous les dangers ; à Chamonix, les guides se mobilisent, mais la montagne exige son lot de victimes... Pierre va être victime d'un accident, et une fois redescendu, il devra apprendre à vaincre son vertige pour repartir à l'assaut des cimes.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2015
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Frison-Roche (Premier de cordée) © Artège 2015

18/08/2016 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Roger Frison-Roche publie ce premier roman en 1943, qui connait un grand succès en inaugurant une littérature de la montagne dont il sera désormais le spécialiste, non sans un réel talent, quoique de portée littéraire assez limitée. Je n'ai jamais lu ce roman célèbre, tout au plus ai-je dû en voir une adaptation filmée, mais il y a très longtemps, je partais donc l'esprit dégagé. Dans le même style, le seul roman de montagne qui m'avait marqué (également par son adaptation hollywoodienne) fut "la Neige en deuil" de Henri Troyat. C'est une histoire édifiante sur la vie tumultueuse des guides de la vallée de Chamonix, faisant découvrir ces hommes rudes liés à la montagne. A travers le destin de Pierre Servettaz, c'est le témoignage d'une véritable passion qui est celle de la montagne, elle est semblable à celle qu'ont les marins ou certains pêcheurs pour la mer, toutes deux sont difficiles à dompter et sont de grandes pourvoyeuses de morts tragiques. Les auteurs de cette Bd appuient sur la fibre émotionnelle en mettant en avant le courage, la solidarité, le dépassement de soi des montagnards, et leur opiniâtreté ; c'est malheureusement le seul point intéressant dans cette adaptation qui reste dénuée de passion pour les personnages, le lecteur ne s'attache pas à leur sort, l'ensemble reste assez plat, sans souffle épique et sans action vraiment transcendante. Je n'imaginais pas que ce roman puisse être aussi banal, alors que dans le roman suivant de Frison-Roche "la Grande crevasse", la part dramatique était beaucoup plus soutenue (d'après ce que j'en ai vu dans un TV-film). Je crois qu'un second album n'aurait pas été superflu pour développer un peu mieux les personnages qui restent plutôt ternes, un diptyque étant toujours bienvenu dans ce genre d'adaptation littéraire. D'autant plus que ce roman comporte 2 parties bien distinctes, la première est assez survolée... Le dessin n'est pourtant pas désagréable, c'est une sorte de style hyperréaliste, un peu peinture, ça donne un style, il y a de belles images de montagne (c'était assez prévisible) dont une double page sur l'Aiguille Verte. En gros, je m'attendais à un récit beaucoup plus dense et qui fait vraiment vibrer, comme dans "la Neige en deuil", mais ça reste une bonne lecture de bibliothèque.

18/08/2016 (modifier)