Docteur Poche

Note: 2.88/5
(2.88/5 pour 8 avis)

Docteur Poche, magicien de son état, vit de merveilleuses aventures dans lesquelles se mélangent fantastique, merveilleux et humour.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Journal Spirou Magiciens et Prestidigitateurs

Docteur Poche, magicien de son état, vit de merveilleuses aventures dans lesquelles se mélangent fantastique, merveilleux et humour. Une série d'aventure créée par l'auteur de Jeanette pointu, dans la plus pure tradition franco-belge. D'abord édité chez Dupuis de 1978 à 1990, le Docteur Poche vit, depuis 1995, de nouvelles aventures chez Casterman.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1978
Statut histoire Une histoire par tome 14 tomes parus
Couverture de la série Docteur Poche
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

02/11/2002 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Ancien assistant de Dino Attanasio sur Modeste et Pompon, puis de Peyo, Wasterlain tente sa première Bd en 1971 dans le journal Tintin : "Bob Moon et Titania", fantaisie de SF qui ne récolte guère le succès, pas plus que "Monsieur Bonhomme" 2 ans plus tard dans ce même journal. Mais à travers ces 2 séries, il élabore à l'aide d'un style à la fois naïf et recherché, son univers qui flirte avec le fantastique. Malgré un style graphique très personnel qui m'a dérouté un peu à l'époque, Wasterlain a mis en place cet univers au fil du temps, où se mêlent fantastique, poésie, tendresse et humour, qui se retrouvent pleinement dans "Dr Poche" qu'il lance dans le journal Spirou en 1975. Avec cette bande baignée d'onirisme, il atteint un degré de qualité narrative, à défaut de qualité graphique, qui permet l'éveil d'un jeune public vers le rêve. Je n'y suis absolument pas sensible, en grande partie à cause du graphisme qui ne me plait pas, mais je suis conscient qu'elle peut intéresser des enfants rêveurs ; la série dont chaque épisode débute de façon normale, bascule ensuite de façon soudaine dans la féerie, évoluant vers des récits humanistes, tout en gardant constamment son aspect de merveilleux poétique, même s'il n'est pas aussi insolite que celui de Philémon ou Olivier Rameau, mais suffisamment original pour se suffire à lui-même.

09/12/2013 (modifier)
Par frenchy
Note: 2/5

Basée au départ sur un concept qui semblait intéressant (un docteur qui hérite d'un manteau magique lui donnant des pouvoirs), on aboutit finalement sur une BD sans magie... malheureusement... Sans être extraordinaires, les histoires se lisent facilement, les dessins sont assez bien faits... Mais il manque ce petit plus qui aurait pu donner un peu plus d'intérêt à cette BD. Cette BD s'adresse bien entendu à un jeune public... mais est-ce suffisant ?

07/04/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Wasterlain est un des auteurs les plus personnels des éditions Dupuis. Son style est reconnaissable entre mille et ses personnages sont (à son image) éminemment gentils. Docteur Poche est son personnage le plus poétique, et cette poésie transpire dans toutes les aventures qu’il vit. Malheureusement, je n’ai que rarement été sensible à cet univers, que je trouve trop mièvre et trop prévisible. Seule, Karabouilla fait chez moi office d’exception. De plus, les derniers tomes (ceux parus aux éditions Casterman) ont vu l’auteur s’adresser à un public plus jeune qu’à la base, et ces histoires que je trouvais déjà mièvres à la base deviennent vraiment trop « fleur bleue ». Le trait de Wasterlain est singulier. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est spontané ! Dans un style plus fin que le traditionnel « gros nez » de chez Dupuis, l’auteur est parvenu à garder un dessin simple et caricatural qui lui est propre. Et même si ce trait est loin d’être mon préféré, je ne peux que souligner la performance de l’auteur. Au final, si cette série ne m’aura jamais réellement convaincu, je ne peux que souligner la qualité, le soin et l’originalité dont, constamment, Wasterlain fait montre. Si les sept premiers tomes peuvent séduire un jeune adolescent rêveur, les tomes 10 et suivants devraient plaire aux enfants sensibles aux aventures poétiques et (très) naïves. Le tome 8 est un recueil de gags à l’intérêt discutable tandis que le tome 9 est construit sur le principe du livre dont le lecteur est le héros. Pas pour moi, mais certainement pas mauvais. A découvrir, à l'occasion, via un emprunt en bibliothèque (et plus si affinités).

16/06/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Contrairement aux autres avis, je préfère la période Casterman à la période Dupuis. Il faut dire que j'ai lu les albums Casterman jeune alors que j'ai lu les tomes Dupuis à l'adolescence ce qui a sûrement joué pour beaucoup. J'aime bien le petit univers de Docteur Poche qui est rempli de personnages secondaires, récurrents et attachants qui mettent tout le piquant aux aventures. Le dessin est sympa et va bien avec le ton de la série. Les enfants vont bien aimer et prendront plaisir à lire ces histoires sympathiques.

12/02/2008 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 3/5

Je lisais cette série dans le journal Spirou de l'époque et elle m'a toujours semblé être un OVNI qui n'avait pas trouvé son public, un peu dans le même style que la série Olivier Rameau. Les premiers albums fonctionnent sur l'aventure mêlée de poésie et de magie. Ils sont vraiment de très bonne qualité. J'aime beaucoup "L'île des Hommes-papillons", "Karabouilla" ou "La planète des chats". Wasterlain faisait des merveilles au dessin. Malheureusement, comme souvent, les derniers albums ne respiraient plus la même fraîcheur. Une série très difficile à retrouver et il serait bon qu'on réédite les premières aventures qui n'ont pas du tout vieilli.

31/03/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Docteur Poche exécute son premier vol dans l'hebdo Spirou n° 1938 du 5 Juin 1975. Comment ça !?!... Il vole ?...Ben oui, c'est une de ses particularités... en plus d'un très long nez d'ailleurs. Une belle série, fort plaisante à mes yeux, qui mêle tout autant une sorte de réalisme dramatique que la poésie merveilleuse. Série qui m'a surpris aussi, lorsque parue voici plus de 30 ans... A l'époque, "Spirou" éditait des histoires "à suivre" classiques. "Docteur Poche" m'y a fait figure d'un OVNI. Le style, le trait, étaient "différents". Allait-il attirer ou rebuter le lectorat ?... Il est resté. Et après lui sont arrivés Bidouille et Violette, et d'autres séries encore, qui renouvelaient avec bonheur le ton de l'époque. Docteur Poche ?... C'est vrai qu'il est spécial avec son long manteau rouge et son chapeau de prestidigitateur... Surprenantes aussi, ses aventures. Si, au début, elles sont ordinaires, elles se transforment vite en histoires un peu fantastiques. Un "fantastique" dans lequel l'auteur va se mettre -au travers de son personnage- à tenir une sorte de discours engagé en abordant les thèmes de l'écologie, du racisme. Via "son" docteur, Wasterlain m'a offert -et m'offre toujours- une certaine idée de ce que peut être l'humanisme et la générosité. Docteur Poche vous tend la main ? Prenez-la sans regret, fermez les yeux et envolez-vous avec lui...

04/10/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Etant jeune, j'avais gardé un très bon souvenir des 6 premiers tomes (plus particulièrement de "La planète des chats") mais je n'avais pas lu les suivants. Pour certains, ils contenaient de l'aventure, de la magie et presque une touche d'heroïc-fantasy jeunesse, pour d'autres c'était de la poésie, de la nostalgie ("Karabouilla"), etc... Bref, une série toute belle, toute mignonne et captivante pour un enfant. Mais voilà, j'ai lu récemment les tomes les plus récents des nouvelles aventures du Docteur Poche et franchement ce n'est plus du tout du même niveau à mon goût. Je doute que le simple fait d'avoir vieilli fasse que je trouve les histoires beaucoup plus puériles, peu intéressantes et peu drôles. Bref, j'ai franchement été déçu par cette reprise de la série et n'en voit guère l'interêt. Alors oui, je conseille l'achat des premiers tomes parus chez Dupuis, notamment pour un public assez jeune, mais je suis nettement moins convaincu par les suivants parus chez Casterman.

28/04/2004 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Encore une série de mon enfance ! Je ne connais pas toute la série, seulement les 7 premiers tomes. En feuilletant la suite, j'ai l'impression que la série s'est redirigée vers un public plus enfantin. Alors qu'au début, on était dans le mélange d'aventure et d'humour dans la lignée d'un Franquin, avec des accents merveilleux et fantastique. Je garde un souvenir ému de tomes comme "L'île des hommes papillons", "La planète des chats" ou encore le très vaudevillesque "Le petit singe qui faisait des manières". N'hésitez pas à redécouvrir cette série.

02/11/2002 (modifier)