Sidekick

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Que devient une ville quand son super héros protecteur décède ? C'est son sidekick qui prend la relève...


Super-héros

Lorsque son mentor, le super-héros Red Cowl, meurt, Barry Chase – alias Flyboy – décide d'enquêter sur les circonstances de sa disparition. Il découvre des choses qui vont totalement bouleverser sa vie. Qui était réellement Red Cowl ? Qui voulait s'en prendre à sa carrière en dévoilant des secrets inavouables ? Que s'est-il passé pour que quelqu'un décide de le tuer ? Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Janvier 2015
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Sidekick
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

08/02/2015 | pol
Modifier


Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Cette série apporte une approche original des histoires de super héros puisque qu'elle fait la part belle non pas à un super justicier, mais à son bras droit. Son sidekick. Un peu comme si le personnage central c'était Robin et non Batman. Un angle d'attaque assez intéressant en somme. L'histoire commence donc par le décès de Red Cowl, justicier emblématique. Son fidèle acolyte, Flyboy, se retrouve sur le devant de la scène et il va vite découvrir qu'il n'est personne aux yeux du public. Il ne sera jamais mieux qu'un second couteau, un faire valoir. Le problème ici, et même le gros problème, c'est qu'après cette introduction le début du développement est extrêmement poussif. Pendant 3 ou 4 chapitres on suit la descente aux enfers de ce pauvre Flyboy. Tout ce qu'il fait est raté, il vit un cauchemar. Toute ses tentatives pour redorer son blason son des échecs. Et hélas c'est trop long, trop négatif, et pas bien palpitant. Finalement l'intrigue n'avance pas et tourne en rond autour du mal être du jeune héros. J'ai bien cru que j'aurais du mal à terminer le premier tome. Changement radical dans les 2 derniers chapitres ou l’intérêt de l'histoire monte en flèche. Les découvertes de Flyboy sur les circonstances de la mort de son mentor relancent totalement l'intrigue. Elles amènent ce qu'il manquait jusque là. Du suspens, des péripéties prenantes et l'envie de savoir la suite. C'est du tout bon, dommage que cela décolle si tard. Il se passe plus de choses intéressantes dans les 30 dernières pages que dans le reste de l'album. Evidemment toute la première partie est nécessaire pour rendre crédible ces rebondissements. Au final on a bien envie de savoir la suite, et c'est d'autant plus dommage que le début soit si moyen.

08/02/2015 (modifier)