Hommes à la mer

Note: 4.11/5
(4.11/5 pour 9 avis)

Album cartonné regroupant huit nouvelles sur le monde maritime


Adaptations de romans en BD Best of 2010-2019 Futurs immanquables One-shots, le best-of Soleil Vieux gréements

Huit histoires indépendantes sur la mer, librement adaptés d'auteurs classiques. J. Conrad, W.H. Hodgson , P. Mac Orlan E.A. Poe, M. Schwob, R.L. Stevenson

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Octobre 2014
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru

Couverture de la série Hommes à la mer © Soleil 2014
Les notes
Note: 4.11/5
(4.11/5 pour 9 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

30/10/2014 | sloane
Modifier


Par sloane
Note: 5/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Grandiose! Et encore pour moi le mot est faible. Riff Reb's fait encore une fois très fort avec cette adaptation de huit nouvelles sur le monde maritime. Excusez du peu il s'attaque pas moins qu'à : Joseph Conrad, "Un sourire", William Hope Hodgson, "Les chevaux marins" et "Le dernier voyage du Shamraken", Pierre Mac Orlan, "La chiourme" et "Le grand sud", Edgar Allan Poe, "Une descente dans le maelström", Marcel Schwob, "Les trois gabelous" et Robert Louis Stevenson, "Le naufrage". Afin de nous permettre de respirer, entre chacune de ces nouvelles est inséré un extrait d'un grand texte de la littérature. Cela va de Homère à Jules Verne en passant par Eugène Sue, Jack London ou Victor Hugo, je vous laisse découvrir les autres. Ces extraits, accompagnés par une illustration, ponctuent le récit des nouvelles. En lien avec la mer, les marins, ils renforcent le propos ou amènent un éclairage autre sur l'histoire qui va débuter. Le procédé est original et je trouve fort bienvenu. Venons en aux huit nouvelles mises en images par Riff Reb's; je l'ai dit plus haut c'est grandiose! En quelques pages il arrive par son dessin à nous mettre exactement là où il faut et dans l'état qu'il faut. Bien sûr l'on pourra dire que certaines adaptations sont meilleures que d'autres. Personnellement je dirais qu'il ne faut pas faire de choix, chacune d'entre elles est capable de nous dire quelque chose et puis n'oublions pas la chose primordiale. Il s'agit là de l'adaptation de nouvelles écrites par ce que l'on pourrait appeler des pointures de la littérature, Conrad, Stevenson, Mac Orlan et dans le genre fantastique Poe et Hodgson. Certes il ne suffit pas d'avoir de grands auteurs, encore faut-il que l'illustrateur soit à la hauteur. A ce titre je rappellerais simplement le travail effectué sur Le Loup des Mers et A bord de l'Etoile Matutine. Le dessin propose, par les couleurs employées des ambiances extrêmement variées. Le rouge des bonnets dans "La chiourme" qui déjà laisse présager de la fin, sur "Les chevaux marins" ce ton sombre, verdâtre qui nous plonge au fond de l'eau, etc.. Ces histoire ne sont pas franchement gaies, elles tirent vers le sombre, le drame et un peu de fantastique avec Poe. Elles dégagent beaucoup de mélancolie mais en même temps un immense amour de ce monde maritime magnifié par un dessin solaire dans la dernière adaptation, "Le dernier voyage du Shamraken" où l'équipage aussi vieux que le navire ne peut quitter un monde qui l'a vu naître et vivre. Achat indispensable, à noter quelques mots de l'auteur en fin d'ouvrage, excellent pour conclure la lecture de ce très bel objet.

30/10/2014 (MAJ le 30/10/2014) (modifier)