Tunny Head

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Je suis Tunny Head, héros barbare, faiseur de veuves, et encore : même elles je les bute. Je possède le flingue le plus amorti de toute la bande dessinée. Une page un meurtre. Tel est mon lot. La prophétie dit "tu ne tueras point celui à qui, en premier, ta terrible destinée tu révéleras". Je t’épargnerai donc … Mais je me pince les couilles.


Motos et motards

Tunny Head le défourailleur est un biker décérébré, sanguinaire, dépourvu d’humanité mais pas d’humour. Il flingue à tout va et se tatoue une croix sur le front pour chacun des cadavres qu’il laisse sur son passage. Né en 1994 dans les pages du magazine de BD Gotham, sous la plume de Fane, il évolue successivement dans des univers improbables et variés qui se situent entre les westerns de Sergio Leone et les plaines chaotiques de Mad Max. Son cynisme est aussi efficace que ses armes à feu. Tunny Head… C’est un cerveau reptilien aux commandes d’une montagne de muscles ! Tunny Head est un héros de fanzine. Décalé, énergique et second degré il a permis à son créateur, 'Fane, d’exprimer spontanément et sans retenue ses envies créatives. Motos sur-vitaminées, artillerie lourde et grands espaces sont au menu. Une BD rock’n’roll par essence ! Texte de l'Editeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mars 2008
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Tunny Head
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/10/2014 | Pierig
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Trouvé par hasard lors de mes errements dans un vide-grenier, totalement inconnu au bataillon, je suis tombé sous le charme du trait brut et jeté de ‘Fane. Niveau dessin, ça déchire sa race. Ca a de la gueule. A se demander comme ‘Fane n’a pas continué dans ce registre ? Niveau récit, ça déchire aussi, ou plutôt ça pétarade (et y a pas que la moto qui est fautive). Cet album est un recueil d’histoires courtes (1 – 2 pages) parues dans le magazine Gotham. Aucune prétention donc. Juste un bon gros délire d’auteur qui prend son pied et ça se sent. Inutile de chercher des dialogues de haute volée (Achille Talon en sera pour ses frais). C’est pas structuré, c’est baston et à l’humour vitriolé. Digeste à petite dose car on a ici un concentré de crétinisme barbare. Mais c’est assumé. Bref, pas mal du tout. Seul le prix est franchement élitiste et dissuade l'achat. Dommage …

02/10/2014 (modifier)