Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Prospero

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les scénaristes des Quatre de Baker Street s’associent ici à l’élégance du dessin de Julie Ricossé pour nous livrer une nouvelle aventure pleine de magie, de mystère et de poésie, dans une Renaissance imaginaire, inspirée de La Tempête de William Shakespeare. Découvrez la jeunesse tumultueuse de Prospero, le Mage de Milan !


Italie Jean-Blaise Djian Shakespeare

Découvrez les arcanes de la Magie, dans l’Italie du XVIème siècle… Prospero, fils aîné du puissant duc de Milan, fait le désespoir de son père ; éternel rêveur, toujours plongé dans ses livres, le jeune héritier n’a rien d’un futur grand seigneur… Il a, en revanche, une vocation secrète : la Magie ! Un jour, c’est écrit, Prospero deviendra le plus grand enchanteur de son temps… Mais ce jour est encore lointain et, pour sa première aventure, notre héros va devoir déjouer un terrible complot, afin d’empêcher la sinistre confrérie du Sceau Noir d’établir son emprise sur le duché. Avec l’aide de la salamandre Pyramanda, un espiègle esprit du feu, et de son meilleur ami le poète Lorenzo, notre apprenti-magicien va tenter d’arracher le duc de Milan et la belle Graziella des maléfices du sorcier Montelepre, adepte de la magie noire…

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Avril 2014
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Prospero
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/05/2014 | pol
Modifier


Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Nouvelle série par le même duo de scénaristes qui avaient signé Les Quatre de Baker Street. Coïncidence ou pas, mais après la lecture du premier tome de Prospero, j’ai un peu le même sentiment qu’après avoir lu leur première collaboration. Un ressenti positif, mais la même impression qui me laisse penser qu’un public adolescent sera plus à même d’apprécier cette série. Pourquoi ? Parce ce qu’il y a un petit côté naïf dans les personnages, et également un petit côté trop simple ou trop évident dans les déductions qu’ils font. Une sorte de coïncidence bienvenue qui les met sur la bonne voie un peu trop facilement. Mais malgré ça, on a vraiment une BD plaisante. L’univers inspiré de la renaissance est plutôt agréable et bien rendu. Le personnage principal est attachant et on a envie de savoir ce qu’il va lui arriver. Le complot mis en place est crédible, et là aussi ça donne envie de connaitre le dénouement. Enfin, la petite touche de magie donne juste ce qu’il faut d’originalité sans en faire trop. Au final, avec tous ces éléments mis bout à bout, on obtient une intrigue qui fonctionne bien.

05/05/2014 (modifier)