Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Temple flottant

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

En 2012 les éditions Mosquito commencent leur partenariat éditorial avec la Chine et publient du même auteur La Vengeance de Masheng. Cette année nous proposons l'histoire d'un temple au-dessus des nuages. - Mosquito


Chine La vie en suspension Manhua

Le jeune moine surdoué Wugen est l'idole de toute la Chine. Il est considéré comme un saint. L'Empereur en personne lui demande de l'aide pour interpréter des sutras. Soudain, il disparaît. Comme ça, du jour au lendemain. Lassé de sa vie exemplaire, il décide de mener une existence dissolue, au point d'être arrêté et condamné. Le jour de la visite de l'Empereur, une chose incroyable se produit : le temple s'envole. Il flotte dans les airs, emportant avec lui un bout de la montagne. Il reste là, au-dessus de la ville, au milieu des nuages. Les habitants se demandent alors comment aider les moines à redescendre. Et ces derniers utilisent toute leur ingéniosité pour se tirer de ce mauvais pas. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Janvier 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Temple flottant

12/02/2014 | Alix
Modifier


Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Je comprends l’enthousiasme d’Alix mais je partage davantage le sentiment de Miranda. C’est une bonne bd aux allures de conte qui laisse un goût de trop peu. On aurait aimé en savoir plus sur ce temple flottant mais le récit est rapidement expédié. Les inconvénients propre aux contes sont donc présents, notamment la simplification du récit pour en tirer une morale. Ceci étant, si on déplore une fin si rapide, c’est que l’histoire et le sujet captivent. Et le trait, comme la colorisation, participent à l’immersion du lecteur dans ce récit accrocheur. A noter le prix contenu pour un contenant de belle qualité. Tout comme Alix, je suis curieux de voir ce que ce dessinateur peut proposer d’autre. A lire certainement mais achat facultatif.

23/12/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album vaut avant tout par son graphisme. C'est un dessin réaliste de type asiatique reflétant bien l'ambiance de la Chine médiévale. Toutes les planches sont très soignées avec de nombreuses très belles scènes détaillées et esthétiques. Les couleurs ne sont pas en reste. Bref, c'est beau. L'histoire, pour sa part, est un conte chinois à l'ancienne, centré sur le thème du Bouddhisme et de la magie divine. L'histoire se lit très bien et est dotée d'une narration moderne malgré son sujet trés académique. L'intrigue laisse cependant un peu sur sa faim car elle semble se terminer plus ou moins en queue de poisson. Alors que l'histoire commence en parlant d'un moine très particulier, d'abord saint puis criminel, elle prend un virage très différent en milieu d'album pour se centrer sur ce temple flottant. Le lien entre les deux parties de l'histoire n'est pas clair : je n'ai pas compris en quoi la mort du moine a enclenché ces événements. Nous sommes plus dans une explication de type "ta gueule, c'est magique !". Et de la même manière, la fin n'est pas bien claire : qu'arrive-t-il au vieux moine et au jeune garçon ? Le narrateur nous laisse en plan sur ce sujet, dommage. Mais si on peut passer outre ces frustrations très terre à terre d'un esprit occidental cartésien, on peut savourer ces superbes images qui nous raconte une jolie fable emplie de magie.

20/07/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

M'ouais bof, ben je ne suis pas convaincu par ce conte oriental fantastique qui m'a laissé de marbre, je n'y ai rien trouvé de vraiment extraordinaire, bien que cette montagne volante ait quelque chose d'irréel. Mais peut-être ne l'ai-je pas compris, ou je n'ai pas su rentrer dedans.. C'est dommage pour ce dessinateur chinois qui livre un travail d'une richesse phénoménale, son dessin est d'une force prodigieuse, presque hyperréaliste, avec des images magnifiques, des pleine-pages qui en mettent plein la vue, aux riches couleurs. Hélas, le visuel n'est pas tout dans une Bd, si le reste ne suit pas ou ne me séduit pas, je ne suis pas.. Dans le cas présent, je le regrette.

15/11/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Carrément magnifique !! Visuellement ce truc est une tuerie. Je connaissais le dessin de Zhang Xiao-Yu pour en avoir déjà eu une bonne idée avec l'excellent Crusades. Au premier abord le trait peu paraître un peu grossier avec toutes ses hachures, mais en fait il se révèle d'une très grande efficacité et surtout d'une grande beauté. Certaines planches de cet album mériteraient d'être accrochées au mur. Au fil des pages la colorisation peut passer de quelque chose de très sombre à une ambiance lumineuse qui magnifie le récit. Celui-ci, bien qu'utilisant des éléments du fantastique s'oriente à mon sens plus du côté d'un onirisme en rapport avec les légendes asiatiques dont il est tiré. Personnellement dès les première pages j'ai été happé par l'histoire, comme les enfants à qui elle est contée, et le petit twist final est fort bien trouvé. Je recommande chaudement cette lecture, voir même l'achat, ce conte est tout sauf idiot, magnifiquement illustré et il pourra convenir à un vaste public.

20/07/2015 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Je trouve dommage d’avoir traité ce récit comme un conte et non comme une histoire fantastique qui aurait pu être plus aboutie, éditée même en deux ou trois tomes, plus longue et plus prenante. La trame dans sa globalité est bien pensée mais la lecture est trop rapide, le suspense a à peine le temps de se mettre en place qu’on arrive à la chute. Les personnages et leurs histoires personnelles auraient pu être plus développées, les scènes allongées histoire de donner plus de consistance au tout. Ceci dit c’est un joli récit, un petit moment de détente mais qui n’atterrira pas sur mes étagères, car ma frustration l’emporte. Graphiquement c’est très joli, le dessin et la colorisation s’accordent parfaitement au conte et à son ambiance fantastique.

24/02/2014 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Les éditions Mosquito se spécialisent peut-être dans la publication d’auteurs italiens (Micheluzzi, Toppi, Battaglia etc.), mais s’intéressent aussi à d’autres horizons. Zhang Xiaoyu est un auteur Chinois assez populaire dans son pays (il a à son actif plus de 20 albums), dont Mosquito publia déjà un album en 2013 (« La vengeance de Masheng » – encore non listé sur le site au moment où j’écris ces lignes). 2014 débute donc avec la parution du one-shot « Le temple flottant », et paf ! grosse claque graphique. Matez donc les planches dans la galerie. Le découpage est maitrisé, le dessin dynamique au possible (voir scène du saut en cerf-volant), et les couleurs lumineuses. Vraiment un plaisir pour les yeux. L’histoire est un conte oriental, donc on retrouve forcément les poncifs du genre, mais l’intrigue est rondement menée, et la fin satisfaisante. Un des tout meilleurs contes qu’il m’ait été donné de lire ces dernières années. Espérons que Mosquito continue à publier le catalogue de cet auteur ! Un coup de cœur.

12/02/2014 (modifier)