Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Inca

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Pour unifier le peuple inca : un enfant élu…


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Amérique centrale Civilisations précolombiennes Les Incas

Tel Moïse, Amaru fut trouvé nourrisson, flottant dans un panier sur le lac Titicaca. Il portait derrière l’oreille un tatouage de serpent, et dans ses langes était cachée une statuette. S’il parvient à réunir les trois autres statuettes de l’Antisuyo, Amaru réalisera son destin de Fils du Soleil : c’est ce qu’un chamane lui a prédit dans les montagnes... Mais pour l'heure, il a été choisi pour être sacrifié pour la splendeur de l’Empire inca…

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Juin 2013
Statut histoire Série en cours (5 tomes prévus) 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Inca © Glénat 2013

22/06/2013 | pol
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Contrairement à la civilisation Aztèque, celle des Incas a été peu ou pas abordée en BD, c'est donc déjà un bon point ; en passionné des civilisations précolombiennes, je me réjouissais d'avance. Hélas, le traitement laisse à désirer et m'a un peu déçu, les auteurs forcent sur l'aspect mystique tout en déployant un ton historique avec la conquête de ce territoire par les Espagnols qui s'est faite comme au Mexique, dans le sang et la violence. Parallèlement aux faits historiques où l'on évoque un peu trop timidement Pizarro, Atahualpa et le lieu mythique de Machu Picchu, on suit le destin du jeune couple Amaru et Nuna, mais ce côté-là n'est pas bien cerné ou mal exploité. Le dessin crée une ambiance mais il n'est pas des plus joli, les décors sont mieux réussis, alors que les personnages sont difformes et parfois laids. Ce début de série peine donc à convaincre, sa maladresse générale est flagrante, il n'y a rien de bien maîtrisé dans tout ça, et sans doute faut-il attendre la suite pour voir les auteurs étoffer l'ensemble ; mais même dans ce cas de figure, si le dessin reste ainsi, ça restera peu attirant et constituera encore un beau sujet gâché.

28/04/2014 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Cette histoire mélange les aventures d'un jeune orphelin promis à un avenir extraordinaire et un aspect documentaire sur la civilisation Inca. Sur le papier le pitch est plutôt prometteur et l'idée de voyager et de découvrir cette civilisation est plaisante. Mais la sauce ne prend pas vraiment. Le coté historique hache trop le récit. On coupe les passages sur les aventures du jeune Amaru, pour décrire le contexte de la colonisation espagnole d'une manière qui manque totalement de romance. Les descriptions s’enchaînent et cela manque de fantaisie, on ne voyage pas trop en fin de compte. A coté de ça, les aventures du jeune héros ne sont pas non plus totalement convaincantes. Peut être à cause des cassures de rythme décrites ci dessus, mais on ne s'attache pas du tout aux différents personnages. On n'a pas du tout peur pour lui quand il se fait molester par d'autres enfants, ni quand il est choisi pour être sacrifié. Son destin et les mystérieuses statuettes sont les éléments qui introduisent une dimension intrigante au récit. Alors qu'on a envie de savoir ce qui se cache là derrière, ce n'est pas assez exploité. Ces éléments restent hélas au second plan dans ce premier tome.

22/06/2013 (modifier)