Le Secret du Mohune (Moonfleet)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Adaptation du roman Moonfleet de John Meade Falkner.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Adaptations de romans en BD Iles Britanniques Rodolphe

Sur les rivages de l’Angleterre du XVIIIe siècle, Jim, orphelin recueilli par sa tante, part à la recherche des mystères qui hantent Moonfleet, village entre terre et mer. Au cours d’une échappée nocturne, le garçon de quinze ans se retrouve piégé au sein de la crypte de l’église dans laquelle reposent les cercueils de la famille des Mohune. Intrigués par la découverte d’un médaillon et du parchemin qu’il contient, Jim et sa jeune amie Mary rêvent d’une piste qui les conduirait au trésor du dernier des Mohune, John Le Noir. Au fil de leurs rencontres avec Elzevir, maître Ratsey, et autres contrebandiers patibulaires, entre passages secrets et cryptes inconnues, s’amorce une grande aventure qui les conduira pour commencer dans cette auberge au commerce intrigant et à l’enseigne énigmatique : Le Pourquoi Pas ? Texte: L'éditeur

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2007
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Le Secret du Mohune (Moonfleet)
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/01/2013 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Pour moi, cette histoire se limite avant tout au film flamboyant et splendide réalisé par Fritz Lang en 1955, où le technicolor sucré hollywoodien des années 50 mettait en valeur les costumes élégants de Stewart Granger, vedette du film mais dont le personnage de Jeremy Fox était entièrement inventé et n'existait pas dans le roman de John Meade Falkner. C'était une invention scénaristique destinée à valoriser sa vedette alors sous contrat à la MGM et qui venait de connaître une série de films à succès comme Scaramouche, le Prisonnier de Zenda ou la Perle Noire... belles productions de studio calibrées mais réalisées avec soin et considérées aujourd'hui comme de véritables chefs-d'oeuvre du cinéma. Les Contrebandiers de Moonfleet fut renié par Fritz Lang car honteusement remonté par la MGM qui a orienté le sujet vers le film de pirates. C'est dire ma surprise lorsque j'ai eu l'occasion de lire le roman, mais celui-ci reste passionnant, très accessible à un public relativement jeune à cause du jeune héros John Trenchard (dans la Bd, Jim) auquel il peut s'identifier. Cet orphelin recueilli par sa tante puis par le tavernier de Moonfleet, va découvrir un secret qui changera sa destinée. Le fabuleux diamant des Mohune est sans doute l'un des rares points communs entre le roman et le film. La Bd reprend donc assez fidèlement le livre je trouve, en prenant bien soin d'ignorer le film, mais avec quelques libertés, grâce au talent de Rodolphe qui n'est plus à démontrer et qui réussit une adaptation palpitante, avec une narration qui utilise le procédé efficace de la voix-off, et tous les ingrédients classiques des récits d'aventures historiques. Le tout est servi par le dessin de Hé qui heureusement a délaissé son "style Jacobs" qu'il avait adopté notamment sur Marc Mathieu ; son trait est un peu rigide, mais il réussit de beaux décors soignés et à imposer une atmosphère mystérieuse dans cette Angleterre littorale du XVIIIème siècle. Une sorte de démarcation de L'Ile au Trésor plutôt convaincante.

02/10/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Adaptation d'un roman que je ne connaissais pas. Globalement, je trouvais que cela se laissait lire, mais c'était surtout parce que je voulais connaître la solution aux différentes questions qu'il y a dans l'histoire. Je crois que c'est typiquement le genre d'histoire qui risque de m'ennuyer si je fais une relecture car les personnages manquent de charisme et aujourd'hui l'intrigue fait parfois un peu cliché. Il faut dire que j'ai eu un peu de mal avec le dessin. Je l'ai trouvé parfois amateur et il lui manque le dynamisme qui va avec ce genre d'histoires remplies de péripéties. Un truc qui me fait peur c'est que le troisième tome annoncé n'est toujours pas sorti et comme il me semble que l'éditeur Robert Laffont a décidé d'arrêter de publier des bandes dessinées, j'ai un peu peur que la série soit abandonnée et que je ne saurai jamais la fin sauf si je lis le roman ou une autre adaptation.

16/01/2013 (modifier)