Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bicycle 3000 (samcheonli)

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

- "Alors comme ça, tu l'as raccompagnée chez elle à vélo et, une fois rentré chez toi, tu t'es endormi devant la télé." - "Ton histoire ne tient pas debout." Un récit inspiré d'une histoire vraie.


Les meilleurs mangas policiers Manhwa

En s’inspirant d’une histoire vraie, le jeune talent coréen O Se Hyung nous offre avec Bicyle 3000 un pur polar. Des couleurs froides, la finesse du dessin pour nous plonger dans une enquête sur le massacre d’une famille et la disparition d’une adolescente. Le suspect : un adolescent, un peu simple d’esprit, qui travaille comme poissonnier et qui fréquentait la fille de la famille. Qui, quand, où, comment ? L’adolescent est interrogé par la police. On suit avec angoisse l’évolution de l’enquête et les révélations sur cette famille ordinaire.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Novembre 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Bicycle 3000
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

10/12/2012 | PAco
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'ai pas aimé ce one-shot. Certes, le dessin n'est pas mal et le découpage fluide fait en sorte que j'ai lu ce récit facilement, mais cela n'a pas empêché le fait que je me suis vite ennuyé. La relation entre le simple d'esprit et l'adolescente ne m'a pas du tout intéressé et j'ai eu l'impression que l'histoire s'étirait inutilement. De plus, la chronologie dans le désordre a fait en sorte que le scénario était un peu confus pour moi et de plus les scènes qui se répètent ont renforcé mon impression que c'était trop long.

25/08/2014 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

L’intrigue est finalement bien banale, et déjà vue mille fois, mais cet album possède un charme bien difficile à expliquer. Peut-être est-ce cette narration volontairement hachée qui à coups de sauts dans le temps arrive à trimballer le lecteur sans pour autant le perdre. Peut-être est-ce ce graphisme élégant et souvent minimaliste. Ou encore la poésie ambiante et les scènes contemplatives, qui arrivent à faire oublier des dialogues parfois un peu maladroits et confus (problème de traduction ?) Et que dire de la fin, belle et triste au possible, sinon qu’elle m’a beaucoup touché. « Bicycle 3000 » est un one-shot de qualité, pour un prix raisonnable considéré le nombre de pages conséquent. A découvrir !

11/12/2012 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Ecouter son libraire, c'est bien ! C'est encore grâce à lui que je découvre ce jeune auteur sud coréen et cet étrange et non moins formidable album inspiré d'une histoire vraie. Tout commence par cette garde à vue somme toute classique où un jeune simple d'esprit est soumis à un interrogatoire. Rien de très original, jusqu'à ce qu'une jeune fille présente au commissariat et étroitement mêlée à l'affaire disparaisse... Commence alors une narration un brin complexe et audacieuse de par la chronologie que décide d'en faire l'auteur. Les têtes de chapitre avec dates et heures sont à se mettre en post it dans un coin de cerveau accessible pour reconstituer le puzzle que nous propose O Se Hyung. Non pas qu'il y ait d'énorrrrmmmeuuu mystère à résoudre, tout est pratiquement posé page 11 dans le procès verbal du policier, mais c'est le "pourquoi ?" de tout cela qui prévaut dans chaque affaire criminelle que nous écartèle et recompose l'auteur avec brio. Graphiquement, c'est de toute beauté ! Tout est posé dans les contrastes. L'auteur joue des équilibres entre les planches et les compositions pour nous proposer un album que j'ai trouvé magnifique. J'ai énormément apprécié sa façon de composer ses planches : cases fermées, absence de cases, pleines pages, pages utilisées au tiers ; tout cela est d'une grande richesse et assoit l'ambiance qu'il compose radicalement. Ajoutez à cela des tons froids qui soulignent cette ambiance glaciale et tendue posés soit par un trait très fin et simple, comme pour les personnages, soit par un grand réalisme, comme les objets ou les paysages, et vous obtenez ce fascinant album de "Bicycle 3000" Le seul reproche que je ferais à cet album, c'est l'autocollant accrocheur de l'éditeur : "Un polar coréen inspiré d'une histoire vraie ! Si Park Chan-wook, le réalisateur de Old Boy, rencontrait Akira Kurosawa..." Franchement, j'ai beaucoup apprécié l'album, mais certainement pas pour la comparaison dont je n'ai pas encore trouvé la pertinence... A lire et à découvrir en tout cas !

10/12/2012 (modifier)