La Conteuse des glaces

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Aventures en pays inuit...


Canada Froid. Neige. Glace

La Conteuse des glaces, 2e album de la collection « Géo », nous emmène chez les Inuits. La jeune Buniq se demande quelle est sa place dans le « pays des Hommes », le nom que donne son peuple à ces contrées terribles dans lesquelles les Inuits essaient de vivre en harmonie avec la nature. Pour le savoir, elle décide de partir pour un long voyage à la découverte de ce pays sauvage, des autres clans, de leurs mystères et de leurs traditions. Accompagnée par son ami Taq, elle part en quête de son destin : devenir la conteuse des glaces. (texte : Dargaud)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Septembre 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Conteuse des glaces
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

18/11/2012 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C’est fou comme des bd sur un sujet similaire peuvent être totalement différentes dans mon appréciation. Je n’avais pas aimé dans le même genre des titres comme La Vierge froide et autres racontars ainsi que Celle qui réchauffe l'hiver qui ont pourtant rencontré un certain succès d’estime. En l'espèce, je dois dire que je suis conquis par la banquise et son ambiance glacée. Il s’agit là encore de conteurs de récits ayant pour cadre le cercle polaire arctique du côté de chez les Inuits. J’ai bien aimé la mise en scène qui semble former une boucle assez habile. Il y a une parfaite maîtrise du scénario. Par ailleurs, le dessin est plutôt avenant avec une belle colorisation. J’ai totalement adhéré à cette lecture qui m’a paru plutôt facile. Je suis certes un lecteur difficile. Il faudra juste qu’on m’explique pourquoi cela ne le fait pas et pourquoi cela le fait selon la bd. A noter également que j’en suis à la 3ème bd de la journée portant sur des contes mais qui n’est pourtant pas classée dans cette catégorie. Là encore, ce n’est pas de chance.

14/03/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Après avoir énormément apprécié Les Enfants de l'ombre des mêmes auteurs dans la même collection, c'est un poil déçu que je referme cet album. Non pas qu'il soit mauvais, loin de là, mais j'y ai trouvé moins de spontanéité, de naturel que dans le dernier réalisé de cette collection Geo BD. Le dessin de Marko est ici moins abouti que dans son dernier album. On s'attache ici à la jeunesse et au mode de vie de Buniq, une jeune Eskimo qui rêve de devenir conteuse et de son ami Taq. A travers leur émancipation, on découvre le mode de vie traditionnel qu'était celui des Inuits. C'est bien fait, la construction du récit en boucle est bonne, mais j'ai trouvé que cela manquait un peu de péripéties. On a vite fait d'arriver à la fin de l'album sans qu'il se soit passé beaucoup de choses. Un album sympa, qui se laisse très bien lire et qui permet de découvrir un peu les Inuits et le Grand Nord.

08/03/2014 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

La collection Geo BD a pour vocation de nous faire voyager dans le monde entier à travers les traditions locales. Cet album nous emmène donc en pays inuit, avec une jeune fille, Buniq, qui se destine à devenir conteuse, et qui pour cela décide de quitter son habitat natal en compagnie de son grand-père, qui se sent en fin de vie, et de Taq, jeune apprenti chasseur. Le récit est très agréable, il nous permet de découvrir les traditions et la région inuit. l'humour n'est pas absent, et permet à toutes les générations de suivre le récit, même s'il est plus accessible aux pré-adolescents. On a droit aussi à une petite incursion dans les légendes locales, ma foi abordées de façon assez adroite. Marko prête son graphisme à la fois riche et épuré à ce récit, avec l'aide de Maëla Cosson aux couleurs. Nettement recommandé.

18/11/2012 (modifier)