Celle qui réchauffe l'hiver

Note: 3.2/5
(3.2/5 pour 5 avis)

De mémoire d'homme, on n'avait jamais vu pareille famine. Face au péril qui menace le peuple tout entier, Anki et Tagak, deux jeunes chasseurs intrépides, sont envoyés visiter la déesse des mers. Ils doivent parvenir à charmer, puis peigner la divinité dont la chevelure retient phoques et morses au fond de l'eau. Ils ignorent alors que cette épreuve les entraînera dans une surprenante aventure...


Froid. Neige. Glace L'Arctique et le Pôle nord Mirages

De mémoire d'homme, on n'avait jamais vu pareille famine. Face au péril qui menace le peuple tout entier, Anki et Tagak, deux jeunes chasseurs intrépides, sont envoyés visiter la déesse des mers. Ils doivent parvenir à charmer, puis peigner la divinité dont la chevelure retient phoques et morses au fond de l'eau. Ils ignorent alors que cette épreuve les entraînera dans une surprenante aventure...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Avril 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Celle qui réchauffe l'hiver
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

28/07/2011 | Erik
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Étrange et particulière que cette histoire qui oscille entre le conte et l'allégorie. Il est à ma connaissance assez rare que la culture Inuit soit utilisée tant dans la production littéraire, cinématographique que graphique pour l'affaire qui nous occupe. Le dessin lui aussi mérite les adjectifs cités plus haut tant il semble hésiter entre un style pictural réaliste et un trait naïf, surtout en ce qui concerne le bestiaire de cet album. Il s'agit sans doute d'un parti pris qui m'échappe mais qui laisse une curieuse impression et met du temps à s'imposer. Pour le reste le trait est harmonieux et donne une impression de fluidité, d'un mouvement presque aérien. La colorisation que d'aucuns pourraient qualifier de terne rend bien hommage à l'histoire et finalement s'accorde parfaitement au récit. Pour ce qui est du conte en lui même et bien c'est un conte qui s'inspire des croyances, du folklore Inuit, je n'ai pu m'empêcher de penser à cet auteur Jorn Riel qui a situé outre ses racontars du Groenland nombre de ses aventures dans cette culture au demeurant fort riche et méconnue. Cette BD demande un double effort, le premier concerne le dessin ou le bestiaire employé est réduit à sa plus simple expression, le second demande au lecteur de faire l'effort de s'immerger dans un monde étrange et différent loin de nos codes occidentaux. Ce double effort en vaut pourtant la peine, la lecture est donc plus que conseillée.

04/01/2017 (modifier)

Dommage...Cette BD comporte indéniablement quelques qualités, mais surtout des défauts qui prennent finalement le dessus. Nos principaux protagnistes Tarak et Anki, sont très sympathiques, et l'on se prend d'affection pour ces jeunes inuits qui ne manquent pas d'humour. Je salue la touche de modernité que comporte le scénario, surtout que je pensais avoir affaire à une histoire plus traditionnelle, voire vieillotte, de légendes du pôle nord. En ce qui concerne le dessin, il y a du bon et du moins bon. Je trouve que les humains sont bien dessinés, et j'ai bien aimé cette trichromie en niveaux de bleus, gris, blanc, noir, parfois rouge et orangé. Malheureusement, j'ai aussi trouvé que les animaux était bien ratés, moches, sans doute exprès, mais les ours polaires, chiens, et loups ont une gueule tellement absurde, avec par exemple leurs deux yeux rapprochés sur le haut de leur boite crânienne, que j'ai pas trop saisi l'intérêt de ce parti pris. Surtout que les humains, eux, sont dessinés de façon réaliste... J'en viens au point le plus critique: j'ai eu beaucoup de peine à comprendre ce que je lisais: similitude des visages, même entre hommes et femmes, noms difficiles à s'approprier, histoire qui manque de fluidité, en fait, j'ai eu plus l'impression de lire un enchainement de séquences, sans pouvoir trouver une réelle logique entre les évènements. Au final, quand j'essaie de comprendre le fond de l'histoire, je trouve que ça ne vole pas bien haut... Certains semblent avoir apprécié cet ouvrage, faites vous votre idée, moi je reste en faveur d'un vrai de vrai "bof, sans plus"... ( 268 )

27/11/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

On dirait que la série des bonnes surprises continue ! Je suis tombé sur cet album un peu par hasard, et c'est le titre et cette couverture intrigante qui m'ont poussé à aller plus loin. Bien m'en a pris ! Car cette plongée en terre inuit est réalisée de la plus belle des manières, tant narrativement que graphiquement. Pierre Place, à la fois à la plume et au pinceau, nous prend tranquillement par la main pour nous faire basculer dans une histoire où réalité et légendes s’interpénètrent. Le ton est plaisant, limite décalé avec ces inuits qu'on pourrait croire un peu loin de notre réalité, mais dont les dialogues très acérés et contemporains relèvent le récit et pimentent les interactions. J'ai aussi énormément apprécié cette frontière floue entre légendes et réalité. Pour cela Pierre Place joue tant sur le fond que la forme. D'une part, son scénario amène ses personnages à croiser la route et les demeures de personnages légendaires, mais il accentue également cela en jouant sur sa façon de représenter les animaux et les divinités. Du coup, on se retrouve véritablement immergé dans cet univers, un peu comme si nous y évoluions avec un regard d'inuit, ce qui nous fait glisser sur les plus de 200 pages de cet album tout en douceur pour en pénétrer les subtilités et la rudesse. Un très bon album dont je recommande chaudement la lecture !

06/11/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai été surpris au départ par cette bande dessinée qui mélange un cadre exotique et de vieilles légendes du Grand Nord avec une narration et des dialogues nettement plus modernes et non dénués d'humour. C'est original et je suis tombé sous le charme. Le dessin est très agréable. J'ai eu un peu de mal en début de lecture à différencier les personnages puisqu'hommes et femmes ont presque tous les cheveux noirs et longs et des traits fins de visages. Mais je m'y suis rapidement fait. J'aime l'encrage épais de ce dessin. Outre certaines représentations légèrement naïves comme celle des dieux et autres loups, certaines cases et mises en page m'ont même fait penser à de la ligne claire, parfois. L'histoire, scindée en chapitres qui se suivent, est très originale tant par son cadre que par ses personnages et son déroulement. J'ai beaucoup aimé et je me suis vite attaché à cette petite communauté. Les aventures mêlant réalisme, humour et beaucoup de fantastique folklorique m'ont intéressé. Et arrivés aux dernières pages, j'en redemandais en espérant que ça dure encore plus longtemps. Une lecture que je conseille vivement.

29/02/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Nous avons là près de 200 pages sur les contes et légendes inuits où il est question de spiritualité, de croyances et d'harmonie de l'homme avec une nature plutôt ingrate. Nous vivons des aventures avec des personnages de ce peuple des glaces qui doit lutter pour sa survie. Cependant, il y a des forces supérieures qui nous gouvernent... Bref, des thématiques maintes fois exploitées dans la bd. La lecture avait pourtant bien commencé sur une scène d'ouverture plutôt surprenante et dure à la fois. Puis, il y aura une ridiculisation pour introduire une forme d'humour qui n'avait sans doute pas sa place. On ne sait plus où commence le rêve et où s'achève la réalité. Cela en devient vite lassant. J'avais pourtant apprécié la dernière BD de cet auteur plutôt inconnu du grand public à savoir Au Rallye. En l'espèce, je ne guère été convaincu par cette aventure chamanique.

28/07/2011 (modifier)