Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Yorgi le Nain

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Yorgi le Nain a un problème...


Heroic-Fantasy (pour de rire) Les Nains d'Heroic-Fantasy !

Frodon sonne comme le nom d'un insecte à vos oreilles ? Vous pensez que WoW est juste une onomatopée ? Et si on vous propose de vous taper une LAN, vous prenez peur ? Cette série, qui a déjà fait son bout de chemin sur le net, sera du pain béni (ou un vrai déluge de Po - comprendre Pièces d'or) pour les amateurs de jeux en ligne et d'heroic fantasy ! Et fera découvrir aux autres les arcanes d'un univers fascinant… Plongez dans les aventures délicates et crétines de Yorgi qui partage sa vie entre « poutrer de l'orc », essayer de comprendre les difficiles et non moins subtiles différences entre hommes et femmes et boire des bières avec son copain humain. La vie de nain n'est pas si simple ! Rendez-vous compte, il sera même sauvé par un elfe ! Un elfe !!! Non, vraiment, rien ne sera épargné à notre héros… (texte : Vents d'ouest)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Janvier 2012
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Yorgi le Nain
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

06/07/2012 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Annoncé comme le tome 1 d’une série, cet album n’a pour l’instant pas eu de suite, et risque de rester orphelin (malgré la dernière page, qui semble appeler de nouveaux rebondissements). En fait, je crois que ce n’est pas plus mal, car Mary Pumpkins ne m’a pas donné ici l’impression qu’elle disposait d’un gros réservoir de gags. En effet, ceux qui sont rassemblés dans cet album – l’ensemble constituant cahin-caha une histoire, m’ont souvent paru poussifs, pas assez incisifs. Plusieurs m’ont fait sourire, mais cela manque clairement de percussion. Sinon, c’est plutôt à réserver aux plus jeunes, ados particulièrement, fans de jeux de rôles ou d’Héroïc Fantasy pas très élaborée. En effet, le héros, Yorgi, est un nain pas très fin, qui ne fait que massacrer des gobelins – et divers autres créatures, boire des bières. Seul un homme a su éviter sa hache et devenir son ami. A emprunter, éventuellement. Note réelle 2,5/5.

12/05/2017 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Dès la première planche, j'ai apprécié le graphisme inspiré de celui de Boulet. C'est un dessin dynamique adapté à la Fantasy parodique, à l'humour léger et empli de références souvent geeks. Je me suis même un peu demandé si ce n'était pas lui ou un autre auteur connu qui se cachait sous le pseudonyme de Mary Pumpkins. Par contre, au départ, j'ai eu un peu de mal avec l'humour. A vrai dire, sur les premières pages, je suis resté circonspect sur les chutes, j'en étais même un peu à chercher où était le gag. Mais au fur et à mesure, j'ai fini par m'immerger dans l'ambiance et à assimiler l'humour un peu décalé de cette bande dessinée. Ce n'était jamais trop hilarant mais je trouvais les planches de plus en plus appréciables. J'apprécie notamment d'avoir pour une fois un héros nain qui ne soit pas trop ridicule comme c'est devenu un cliché récurrent dans la fantasy-pour-de-rire. Certes il n'est pas fin, mais en tout cas il dérouille bien les elfes c'est l'essentiel. Ah et puis le gag de la dernière planche, où moi aussi comme Yorgi je n'avais pas vraiment compris au départ, m'a fait rire pour de bon. Bref, même si ce n'est pas du tout un indispensable et qu'il y a bien mieux dans le domaine de l'heroic-fantasy et de l'humour geek, ce fut quand même une bonne lecture que je pourrais même conseiller.

22/04/2013 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Vents d'Ouest est l'un des rares éditeurs à faire encore spécifiquement de la fantasy, couplée à de l'humour. Ce Yorgi le Nain en est l'un des vestiges, et pas forcément le plus intéressant ; j'ai à peine souri sur certains gags, pas du tout sur d'autres, qui tombent complètement à plat. Le mécanisme est là, mais le niveau ps vraiment. Il y a bien une sorte de running gag sur le sexe des Nains, mais j'ai peur que cela s'épuise rapidement. Le premier tome s'achève sur une sorte de clffhanger, mais je ne suis pas sûr de vouloir lire la suite. Le trait de Mary Pumpkins (qui est un homme, comme son pseudo ne l'indique pas) est ouvertement inspiré par celui de Boulet. C'est vraiment agréable, même s'il manque encore de maîtrise sur ses Nains, ce qui est ennuyeux, vu qu'ils sont au centre de l'histoire. En résumé, une série de gags fantasy sans relief, pas désagréable à regarder, mais sans plus.

06/07/2012 (modifier)