Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Sacré comique

Note: 4/5
(4/5 pour 5 avis)

Jésus ce comique


Absurde Fluide Glacial, le best-of Goossens Magazine Fluide Glacial

Comment Jésus a-t-il choisi les douze salopards qui l’accompagneront ? « Jésus », c’est un pseudo ou c’est son vrai nom ? Au célèbre journal DAILY BIBLE, ce fainéant de Clark Kent est envoyé pour faire un reportage sur la crucifixion de notre ami. Superman empêcherat-il les méchants Romains de clouer Jésus comme un vulgaire papillon ? Toutes ces réponses et plein d’autres, notre ami Daniel Goossens les possède, naturellement. Dans cet ouvrage tout empreint de sacré, il vous livre ses théories sur Moïse, Adam et Eve, Dieu himself (et son call center)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Sacré comique
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

02/05/2012 | cac
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 2.5/5 Ah je suis malheureux parce qu'avec Goossens, autant parfois je suis éclaté de rire devant l'originalité de son humour et le côté inattendu de sa mise en scène, autant d'autres fois je sombre dans l'ennui face à des planches trop verbeuses et au rythme trop lent. C'est hélas le cas pour quasiment toute la première moitié de cet album. Celle-ci utilise en effet les personnages de Georges et Louis et même si je reconnais quelques très bonnes idées dans certains des albums de leur série, je ne me suis jamais attaché à eux car je les trouve trop inutilement bavards et le côté geignard et égocentrique du personnage de Louis m'exaspère. Et les chapitres de Sacré comique qui les emploient ici sont du même tonneau : très bavards, trop basés sur les monologues égocentristes de Louis et avec un rythme un peu assommant. Le côté gentiment provocateur, remettant en cause la Bible, Dieu et les prophètes, est altéré par cette abondance verbale trop souvent ennuyeuse à mon goût. Cela s'arrange sur la seconde moitié puisque l'attention se porte davantage sur les personnages de la Bible elle-même et plus particulièrement Jésus et ses apôtres. La mise en scène est meilleure, la narration plus fluide et les histoires plus aérées. Là encore pas mal de bonnes idées et cette fois des gags qui passent mieux et m'ont fait davantage sourire voire rire. J'espérais tout de même quelque chose de plus percutant et de plus marrant, je suis un peu déçu.

04/05/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Goossens est un auteur que j’apprécie beaucoup – même si sa relative importante production est assez inégale. Cet album fait partie des réussites de l’auteur. C’est d’abord une réussite graphique. Je trouve le dessin de Goossens vraiment très bon et expressif à souhait. Il s’en tire ici avec la couleur aussi bien que dans ses nombreux albums en Noir et Blanc. Pour ce qui est de l’histoire – ou des histoires, c’est là aussi très réussi ! On retrouve à la manœuvre les impayables Georges et Louis, mais aussi et surtout le talent de Goossens pour raconter, de manière tout à fait sérieuse, une histoire tout à fait délirante. Et là je trouve qu’on est servi ! Le délire va d’ailleurs crescendo dans cet album, dans lequel Goossens revisite la geste christique, en faisant intervenir le Grand Schtroumpf, Superman, et en faisant voler en éclats la chronologie et notre connaissance des évangiles au gré de son imagination. C’est vraiment poilant ! Une vision des évangiles qui s’éloigne très très légèrement du credo classique, et que l’on peut agréablement compléter avec Jésus et les copains de Planchon, ou le plus récent et excellent In God We Trust de Winshluss.

04/11/2014 (modifier)
Par Ned C.
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je crie "AU GENIE !!!" à chaque album de Daniel Goossens; et celui-ci ne déroge pas à la règle. Les fantastiques dessins et couleurs tantôt criardes, tantôt subtilement contrastées sont enfin honorées comme il se doit dans cette luxueuse édition grand format. Le comique des textes et l'absurde des situations, ne dépasse pas les limites et reste respectueux de la religion, se moquant d'elle et de ses périodiques bizarreries, en évitant intelligemment de blasphémer. Ce sera encore une myriade d'étoiles distribuées de ma main pour l'ouvrage devant conserver le culte qui lui est du; tout en espérant éviter la foudre des cieux.;)

21/04/2014 (modifier)
Par Blue boy
Note: 5/5
L'avatar du posteur Blue boy

Vous avez toujours eu envie de lire la Bible mais n’avez jamais eu le courage de vous y plonger ? Heureusement, Daniel Goossens est là pour vous initier, par l’intermédiaire de ses héros écrivains oiseux et pantouflards, Georges et Louis. Ces derniers le font de manière peu banale certes, mais à défaut de donner envie, leurs délires nébuleux ont le mérite de bien dérider. Au final, on apprend tout de même pas mal de choses, notamment que Dieu est à la tête d’une société de standardistes répondant aux prières de chacun, ou que Jésus, s’il n’est pas forcément une lumière, a tout de même connu son heure de gloire à Hollywood… Les habitués seront surpris de retrouver Georges et Louis dans cet album alors qu’ils ne sont plus mentionnés en couverture comme ce fut le cas pour les tomes précédents. Ils n’y jouent d’ailleurs plus un grand rôle, on ne les voit qu’au début et de moins en moins au fil de l’ouvrage. La particularité du trait de Goossens est qu’il est à la fois réaliste et caricatural, surtout au niveau des visages qui ont souvent des expressions hilarantes. Il ne faut pas chercher une cohérence dans le récit, dans la mesure où l’absurde est ce qui définit le mieux son style. Et comme toujours, on ne sait jamais où il va nous emmener et c’est ça qui est bon. On peut relire ses BD mille fois, on y trouvera toujours un détail amusant auquel on n’aura pas fait attention auparavant. N’attendez pas de la part de l’auteur qu’il vous rassure quant au sens de la vie ou livre les clefs du mystère de la création, au contraire, vous en ressortirez encore plus déboussolé, mais au moins vous aurez bien ri ! Cela étant, je comprends que certains n’adhèrent pas à ce genre d’humour, qui pour moi se définirait comme pince-sans-rire, lunaire voire extra-terrestre. Avec Goossens, soit on marche, soit on ne marche pas, il n’y a pas de milieu. Pour moi, cet auteur, également chercheur en intelligence artificielle et enseignant à Paris VIII il faut le rappeler, est un génie à part dans un domaine humoristique qui ne ressemble à aucun autre, même s’il garde la patte de l’école Fluide glacial.

23/03/2013 (modifier)
Par cac
Note: 4/5

Forcément moi je suis très client de Goossens, Daniel de son prénom, encore plus quand il fait de l'humour sur Jésus. Rien que la couverture j'adore. On commence avec les têtes connues, Georges et Louis, puis bien sûr arrive Jésus et ses apôtres Pierre, Atchoum, Simplet et les autres. Enfin les guests comme Clark Kent reporter au Daily Bible qui arrive au moment où ce pauvre Jésus allait se faire clouer sur sa croix avec ses 2 potes. Je n'en rajouterai pas plus sur le dessin, toujours aussi bon. Bref, prenez et lisez-en tous.

02/05/2012 (modifier)