Card Captor Sakura

Note: 2.92/5
(2.92/5 pour 12 avis)

Sakura est une petite fille mignonne comme tout qui grâce à ses pouvoirs magiques doit retrouver toutes les cartes de Clow pour tenir sa promesse.


BDs controversées Clamp Jeux de cartes Kodansha La BD au féminin : le manga Magical girls Shojo

Sakura est une petite fille de 12 ans qui vit avec son père et son grand frère. Un jour, elle découvre un étrange livre: le livre de Clow. Ce livre contient toutes les cartes de magie du grand Clowride. Par malheur, Sakura en utilisant par mégarde la carte Windy fait s'envoler toutes les autres cartes et réveille le gardien des cartes le joyeux et toujours affamé Kero Beros. Elle apprendra dès lors qu'elle possède elle aussi des pouvoirs magiques lui permettant d'utiliser les cartes. Elle fait donc la promesse de toutes les réunir grâce à sa meilleure amie, mais aussi de Kero et par la suite de Lionel ( en français ). Sakura devra faire preuve de courage, de détermination et de patience pour attraper toutes les cartes et découvrir qui était le fameux Clowride et le mystérieux pouvoir de la Lune. Suivez donc Sakura la chasseuse de cartes !

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1999
Statut histoire Série terminée (la première édition était en 12 tomes) 9 tomes parus
Couverture de la série Card Captor Sakura
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

14/07/2002 | Katerine
Modifier


Par Belhou
Note: 4/5

Note: Je n'ai lu que les deux premiers tomes de la série. Je me souviens du dessin animé, que je regardais le mercredi après midi sur M6, vers 2001. C’est donc avec une pointe de nostalgie que j’ai acheté les deux premiers tomes, afin de découvrir ce que donne en manga papier le plus grand shojo pour petites filles de tous les temps. Même si je ne suis pas du sexe auquel le manga est destiné j’aime beaucoup cette série. Bon, il faut savoir que Clamp, est en fait 4 personnes ( Satsuki Igarashi, Nanase Ohkawa, Tsubaki Nekoi et Mokona), et on comprend le nombre de dessinateurs et scénaristes quand on admire la beauté et la fluidité du dessin et du scénario. Cette série peut plaire aux deux sexes, même s’il y a du nian-nian et des pans de cases fleuris, bref c’est passe partout. Kelo (de son vrai nom Kerberos), le gardien du livre des Clow Cards, est extrêmement attachant, avec son accent savoureux. Sakura, ben, c’est une fille, quoi. Elle est en CM1 (original, alors que la plupart des héros de mangas sont des adolescents), et elle fait partie du club de majorettes. Elle a un frère, Toya, qui n’arrête pas de l’embêter, et un père, Fujitaka, qui adore faire la cuisine (elle n’a pas de mère, celle-ci est morte quand Sakura avait 3 ans). Un jour, alors qu’elle se balade dans la bibliothèque de son père, elle trouve un vieux livre, The Clow, qui renferme des cartes au fort pouvoir magique. Les cartes s’échappent et Kelo, le fauve gardien du livre, est libéré. Sakura devient alors Card Captor, la chasseuse des Clows Cards, et doit toutes les remettre dans le livre (bon, en même temps, on ne sait pas combien il y en a). Elle est aidée par son amie Tomoyo, qui filme toutes ses aventures avec un caméscope, et lui façonne des costumes pas possibles pour la chasse aux cartes ( c’est un shôjo, que voulez-vous!). Ah, j’oubliais, Sakura est également amoureuse de Yukito, le meilleur ami de Toya, et même si il est au lycée, elle espère un jour se marier avec lui. Bon, je trouve que pour un manga destiné aux petites filles, ça bouge bien, il y a de l’action lors de la chasse aux cartes de Clow. Dans le tome 2, c'est encore mieux que dans le tome 1! De nouveaux personnages (Shaloan Li, Sonomi Daidoji (la mère de Tomoyo), de nouvelles Clow Cards encore plus puissantes sans oublier la femme à la fin du tome! Bon, les petites amourettes de Sakura avec Yukito et l'amour secret de Tomoyo (qui est Sakura) ne sont pas très importantes, cela plaira plus aux lectrices qu'aux lecteurs. Shaloan (le héros de Tsubasa) est lui extrêmement bizarre: il fuit à chaque apparition de Yukito, et il déteste Sakura alors que dans Tsubasa c'est son amie! Bon, comme de coutume, Kélo est irrésistiblement drôle, tant par son accent que ses actions (il se cogne dans les murs en dormant!). J'ai lu ce tome d'une traîte et je ne me suis décollé de l'histoire qu'à la toute dernière page, tant ce tome m'a plu. Ce tome 2 est surprenant et maîtrisé. Il y a plus d'action, plus d'humour... il est plus tout, quoi! Bon, les réfractaires aux mangas n'apprécieront pas, mais les autres, ne vous gênez pas! Card Captor Sakura est un manga rafraichissant, et saupoudré de tendresse... A acheter et à lire pour les fans de mangas, filles ou garçons, hommes ou femmes!

09/04/2010 (modifier)
Par amand
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Quand j'étais petite le dessin animé me fascinait. Je fais la collection des livres aujourd'hui et je continuerai car ils ne me déçoivent pas le moins du monde. Les dessins sont magnifiques, l'histoire est bien là. Sakura est une héroïne, comme je les attends.

24/05/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Quand j'étais petit, j'aimais beaucoup l'anime et j'ai voulu voir à quoi ressemblait le manga. J'ai été déçu. Autant l'anime est captivant, autant le manga est ennuyant. Sakura bat facilement les cartes (10 voire 5 pages !) et ça gâche l'histoire des combats faciles. Il n'y a que la fin avec Lionel (Je ne me souviens pas du nom japonais) et Sakura qui m'a intéressé. J'ai déjà vu Clamp en meilleur forme autant dans le dessin que dans le scénario.

16/09/2007 (MAJ le 19/05/2008) (modifier)
Par xenofab00
Note: 3/5

Bon hum comment dire, en réalité, Sakura Card Captor est un des mangas de ma tendre jeunesse, d’où le fait peut-être que je ne puisse voir cette série avec beaucoup d’objectivité. C’est tout du moins ce que je suppose, car cette petite bd ne manque d’atouts. Sakura est un shojo, et ça se voit. Personne en ce monde n’aurait par exemple le courage de compter le nombre de plan "fleuris" de ce manga, étant donné le feu d’artifice qui nous est offert. Pourtant, ce shojo garde quelque chose que n’ont pas selon moi beaucoup de ses congénères et qui permet de le voir d’un autre oeil : il parle d’enfance, et non pas d’adolescence, sans pour autant que le public du récit ne change. Dès lors, ce qui pourrait apparaître comme débile et nian nian en devient très souvent simplement mignon et attendrissant. D’autant plus que ce manga, malgré son statut gentillet au possible, mentionne plus ou moins des sujets assez particuliers, tels que l’homosexualité (certes de manière très très légère), chose qui m’avait beaucoup surpris à l’époque. Pour ce qui est du reste, le concept des cartes -grande mode de l’époque- reste bien pensé et agréable à suivre (avec notamment un joli design), de mon point de plus que dans un "Yu-Gi-Ho !" vue par exemple, qui joue quand même dans un registre à trois années lumière. Quant au dessin du manga... bah on s’y fait, les protagonistes principaux sont tout de même soignés. Juste une chose à noter : la seconde partie de l’histoire est clairement plus mauvaise que la première, dommage car même dame nostalgie a bien du mal à nous remettre sur les rails de l’histoire dans ce second arc. Bon voilà. Si, après une journée difficile, vous voulez lire quelque chose de sympathique qui vous laisse un sourire béat tout le long de par son ambiance chaleureuse et délicate, essayez quand même, c’est une oeuvre honnête. Je finirai par une dernière mise en garde : Ne regardez jamais la version animée, un sous-étron en puissance, qui dilue l’histoire avec une avalanche d’épisodes inédits insipides comme jamais et qui édulcore encore le peu de thèmes intéressants de la version papier, le rendant encore moins mature qu’un pokemon. A éviter comme la peste.

19/05/2008 (MAJ le 19/05/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

Je me suis fais violence en lisant cette série naïve et niaise à la fois : mon premier "shojo" d'ailleurs ! La plupart des pages sont décorées de fleurs, de bulles et de scintillements. Pour l'originalité, il n'y a rien à voir : encore une histoire de carte magique façon Yu-Gi-Oh !. L'histoire de cette jeune fille chasseuse de cartes n'est guère passionnante entre vie à l'école et premier émoi amoureux. Les garçons trouveront difficilement de l’intérêt à ces aventures puériles, rose-bonbon et parfois pokémonesques. Les petites filles romantiques se régaleront ! Côté forme : c'est lamentable ! Un papier de très basse qualité servi par un dessin médiocre. En effet, le graphisme manque singulièrement de finesse et surtout dans les détails. La mise en page serait à revoir. Les combats sont très mal rendus au contraire d'une série comme Neon Genesis Evangelion. Bref, du travail bâclé d'une grande pauvreté !

18/05/2008 (MAJ le 18/05/2008) (modifier)

C'est mon premier manga (au fond je l'ai plutôt écouté à la télé avant de l'avoir lu mais bon) et j'ai adoré tout de suite ! Tellement que je voulais m'appeler Sakura !! XD L'histoire est excellente, les personnages sont très mignons (J'adore les costumes de Sakura) et c'est un manga immanquable!! Je dirais que celui-ci est plutôt pour les plus jeunes et à ne pas acheter pour les... 14 ans et plus... Mais c'est tellement mignon que tu t'y attaches... Une très jolie histoire.

19/03/2008 (modifier)

Tain! je sais même pas comment j'ai fait pour m'abaisser à mater ce truc!!!! Mon Dieu, mais c'est fait pour des gamines de 5 ans, ça! Avec des machins comme ça, on devient très vite allergique aux studios Clamp... enfin, quand on est un gars. Parce qu'en fait, c'est plutôt fait pour les filles ce genre de séries, alors, 'faut pas s'étonner... L'histoire est un véritable concentré de mièvrerie, l'archétype de la série sirupeuse, pleine de bons sentiments bien niaisous (je ne vous parle pas de la trame, j'ai presque rien capté, préoccupé que j'étais par l'idée que des fillettes avec de si grands yeux pourraient un jour débarquer dans mon terrier, rien que pour jouer à la dînette avec moi, tout ça parce que je suis mignon [car c'est bien connu, un lapin, c'est mignon, surtout quand il est Spooguiste! :D])... Pouah! :( Question dessin, et ben, c'est pareil, ça dégouline, ça transpire la joie de vivre, l'insouciance en moins... c'est pas laid, mais ça m'est particulièrement insupportable! bref, c'en est trop pour mon petit coeur de lapin! re-pouah! :( On va me sortir tout un tas de trucs sur la recherche de l'identité sexuelle, sur les notions relatives du bien et du mal... moi, tout ce que je vois, c'est qu'un truc pour ch'tites n'enfants, c'est tout! l'emballage est trop rose bonbon pour pousser à la réflexion... à moins que ça ne leur parle... aux gamins! Allez, si vous voulez faire des heureuses parmi vos filles ou vos nièces...

05/10/2002 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)
Par Altaïr
Note: 3/5

En fait j'aime plutôt bien Sakura, parce que là au moins les Clamp ne se prennent pas au sérieux ce qui nous épargne le ridicule d'un RG Veda ou d'un X. Ce manga est fait pour les petites filles, et il remplit à mon avis parfaitement son rôle. C'est mignon, rose bonbon, très "kawai", plein de bons sentiments ? eh bien parfois ça fait du bien... tant que ça reste dans la littérature enfantine ^_^ Bref, je les ai lus sans déplaisir tout en trouvant ça un peu con-con, mais je suis sûre qu'avec 20 (!) années de moins j'aurais été fan ^_^

18/01/2005 (modifier)
Par Acheron4
Note: 3/5

Un manga de Clamp vraiment tout mimi : c'est l'histoire d'une petite fille appelée Sakura qui va devenir chasseuse de Clow cards, c'est-à-dire qu'elle va devoir récupérer des cartes magiques qu'elle a laissé s'évader. C'est vraiment plein de bons sentiments mais quand même un peu gamin des fois, surtout au début de la série, qui est assez répétitif et où il ne se passe pas grand chose mais après l'intrigue devient très intéressante. Quand aux dessins ils sont beaux, nets et précis : du pur Clamp. En résumé, un manga très sympa qui se laisse bien lire.

10/03/2003 (modifier)

ben là, cette BD elle est trop cuite le dessin de la série tv est bien meilleur mais l'histoire est faite pour les plus petits, les filles surtout. Mais c'est profond comme histoire, c'est joyeux, un peu trop de morale "fais pas ci fait pas ca" mais c'est beau. J'adore Sakura et Shaolan, leur amour est trop mignon, mais faut aimer les contes à l'eau de rose... Sincèrement, regardez la série TV c'est bien meilleur sur tous les points : dessin, pensées, sentiments et tout et tout Parce ce que la Bd, là, c'est trop long.

11/10/2002 (modifier)