Neon Genesis Evangelion

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 12 avis)

En 2015... Après avoir connu le " Second impact ", une catastrophe sans précédent ayant balayé la moitié de la population mondiale, l'humanité est en voie de reconstruction. Cependant le monde se trouve confronté à un nouveau danger: les " Anges ", de gigantesques armes de combat qui s'attaquent aux infrastructures terrestres. En vue d'affronter ces Anges dont on craignait la puissance inébranlable, un organisme spécial, la NERV, crée une arme humanoïde de combat appelée Evangelion.


Anges BDs controversées Evangelion Kadokawa Shoten Mecha Shonen

En 2000... Un astéroïde gigantesque s'abat sur le pôle Sud. Ce fut une catastrophe sans précédent dans l'histoire, ce fut le " Second Impact ". Montée du niveau des eaux, perturbations climatiques, crashes économiques, affrontements, guerres civiles.... La moitié de la population humaine de ce monde se volatisa. Quinze ans plus tard, alors que les premiers signes d'une reprise se précisent, l'humanité s'apprête à affronter une nouvelle crise: les Anges. De gigantesques armes de combat d'origine inconnues les autres. Finalement, sont-elles vraiment comme l'indique leur nom: " les messagers de Dieu " ? Pour parer aux évantuels assauts des anges, l'humanité exploite l'ultime arme de combat humanoïde : Evangelion. En 2015, trois unités sont presque prêtes à l'usage. Pour piloter les EVA, un trio composé de deux filles et d'un garçon a été choisi. Les adultes n'eurent d'autre choix que de les charger de leur propre espoir en l'avenir. Sur leurs épaules, ces enfants portent la charge d'un combat qui décidera de l'existence même de l'humanité. Ce combat commence aujourd'hui....

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1998
Statut histoire Série terminée 14 tomes parus
Couverture de la série Neon Genesis Evangelion
Les notes (12)
Cliquez pour lire les avis

07/09/2001 | Katerine
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Maintenant que j'ai relu une nouvelle fois la série et lu la fin (oui, je lis des scans sur internet lorsque je n'ai pas envie d'attendre des mois pour lire la version française), je pense pouvoir écrire mon avis définitif sur cette série. La première fois que je l'ai lu le manga je n'avais pas trop aimé, mais à force de le relire j'ai commencé à lui trouver des qualités et aujourd'hui je l'aime bien quoique je ne dirais pas que c'est le meilleur truc de tous les temps. Je préfère le manga à l'anime d'ailleurs sauf pour les scènes de combats où l'anime est supérieur. Les points forts de ce manga sont le dessin que je trouve génial et les personnages sont terriblement attachant malgré leurs défauts. Je trouve même que certains sont plus sympathiques dans le manga que dans l'anime (je pense notamment à Asuka). J'aime toujours plus les premiers tomes que les derniers plus sérieux, mais le ton plus dramatique ne me dérange plus désormais. La seule chose que je n'aime pas dans le scénario c'est que je trouve que l'histoire sur les anges est inutilement compliquée et qu'on aurait pu plus facilement expliquer cette partie de la mythologie d'Evangelion.

20/09/2010 (MAJ le 08/10/2014) (modifier)

Autant la série animée a marqué les esprits il y a 13 ans (et encore, maintenant avec le recul, je trouve ça vraiment très surfait), autant l'adaptation en manga est très très décevante, c'est dire. Si le dessin est relativement bon (il est réalisé par le designer de la série télé), sans être exceptionnel, l'histoire reprend la trame générale du manga, avec quelques variations ci et là, puis évolue à partir du 6ème tome. J'ai abandonné la série à ce fameux 6ème tome qui, bien qu'introduisant de nouveaux personnages, ne relevait pas le piètre niveau de l'intrigue. Les (toujours) fondus de la série Evangelion, apprécieront peut-être, moi j'ai relégué cette œuvre à la poubelle depuis fort longtemps.

21/09/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'ai éprouvé aucun intérêt à cette lecture. Eva contre les Anges: c'est primaire comme titre. On pouvait penser que les auteurs se prennent la peine de nous décrire le monde futuriste apocalyptique où se situe cette action mais il n'en n'est rien. Tout semble être composé pour assister à des batailles de robots. A 8 ans, fan de Goldorak, j'aurais certainement apprécié. Plus maintenant ! C'est vrai que la qualité du papier laisse véritablement à désirer. On est loin de la qualité apportée par les éditeurs dans la publication de bd européenne. Par ailleurs, le dessin ne m'a guère captivé. Il ne semble également fait que pour le rendu des actions de combat très réussies au demeurant. La psychologie des personnages est simplifiée à l'extrême: nous avons droit à un héros "ado rebelle" un peu névrosé et psychotique. Certes, une évolution se ressent au fil de la lecture des tomes qui s'enchaînent. Cependant, cette série dans son ensemble n'est guère convaincante !

18/05/2008 (MAJ le 18/05/2008) (modifier)

Quelle déception! Je ne connais pas la série animée, j'ai abordé cette lecture de façon brute et neutre. Tout d'abord, si je n'avais pas eu les neuf tomes sous la main, je ne me serai jamais infligé cette lecture, j'aurai acheté le premier... et l'aurai revendu aussitôt. Je me suis donc littéralement fait violence à cause du caractère quasiment culte de ce manga. Le côté psychologique de l’œuvre, j'y suis passé à côté, je n'ai vu qu'un vague enchaînement de ridicules séquences hautement dramatiques, de trop nombreux rebondissements se noyant dans les pistes multiples d'un scénario pompeusement complexe, seule la relation entretenue par le jeune héros (dont j'ai oublié le nom...) et son père, a légèrement éveillé mon intérêt. Et cela devait être vers le sixième tome. Profondeur? Aspect métaphysique? Je n'ai vu qu'une histoire de robots géants échangeant torgnoles et tirs de laser, pilotés par des ados souffrant tous d'un mal-être largement exagéré. Pour couronner le tout, j'ai trouvé les séquences d'actions confuses, le choix des angles n'est pas des plus idéal pour la lisibilité. Et vu la piètre qualité des mangas édités par Glénat, cela n'arrange rien, dans le cas d'Evangelion: Reliure qu'il faut presque casser, papier minable, impression non soigné... les albums ont un aspect "cheap" inexcusable, même pas par leurs bas prix. Pour moi c'est une oeuvre indigeste et roublarde qui se pare de jolis effets de style pour masquer son cruel manque d'intérêt. Bref, le dixième tome peut se faire attendre, ce sera sans moi.

20/12/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

S'il n'y avait la fin (enfin les fins), je trouverais la série animée Evangelion culte et formidable ! Et ça tombe bien finalement puisque le manga en bandes dessinées s'est pour le moment arrêté juste avant le moment où l'anime périclite. Pour commencer, le dessin très pro de ce manga est excellent. Un plaisir de lecture au niveau visuel. Ensuite, le scénario est non seulement extrêmement prenant mais en plus très... dense. Je ne saurais trop comment en parler sans dévoiler l'ensemble des composantes psychologiques, métaphysiques, fantastiques de cette histoire... tout ce qui la rend si originale et différente d'une bête histoire de méchas façon Mazinger. Ce manga combine à la fois un aspect particulièrement adulte et profond (même si parfois un poil prise de tête) avec des intrigues de SF "guerrière" pure et dure à même de charmer totalement un lecteur à mi-chemin entre adolescence et maturité. Il faut néanmoins, pour vraiment apprécier ce manga, faire abstraction de cette hérésie qui fait que toutes les pistes complexes et passionnantes qui sont ouvertes tout au long des 9 tomes parus à ce jour ne... trouveront hélas pas de fin à la hauteur des attentes du lecteur car force est d'admettre que quand on connaît les différentes fins existantes de l'anime, il y a franchement de quoi être déçu.

19/07/2005 (modifier)
Par Mangafan
Note: 5/5

Ca c'est un manga, un bon!!! Apres avoir relu KYO (qui est nul), quel plaisir de lire ce manga. Une très bonne histoire avec de très bons dessins, un peu d'humour et des personnages attachants, ça vaut largement 4/5. C'est une histoire qu'on dévore tellement on a des questions auxquelles il faut des réponses, tellement on veut que certaines choses se passent et que l'on veut savoir si ça va se passer comme on le veut (ce n'est pas toujours le cas mais on n'est jamais déçu). Et maintenant que j'ai fini de lire cette série, j'attends avec impatience la suite, ce qui prouve que c'est un bon manga. L'animé est un peu mieux, mais je ne l'ai eu qu'après avoir lu le livre qui reste toujours formidable. Un manga indispensable dans votre bibliothèque personnelle. Finalement, je passe à 5/5 ^^

21/07/2004 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

"Neon Genesis Evangelion" est absolument fantastique. Un des plus beaux dessins que j'aie jamais vu dans un manga, couplé avec un scénario en béton armé ou plutôt avec un puissant A.T Field si on se réfère à la série. L'auteur a réussi le tour de force d'utiliser le thème de la religion, qui me fait habituellement fuir, dans un manga : original. La psychologie des personnages est très poussée et c'est bien agréable pour une fois qu'on a en face de nous des personnages avec une vraie profondeur... enfin !!! De plus l'idée de mettre quelques pages en couleur au début de chaque tome, ouah ! Et surtout quelle claque visuelle. J'en viens presque à regretter le fait que le reste du manga comme tous les autres soit en noir et blanc. Je n'ai pas mis la 5ème étoile qui me démangeait pourtant énormément, pour la simple et bonne raison que le scénario, quoiqu'excellent est tout de même un peu compliqué... Mais bon j'aime bien pinailler.

20/04/2004 (modifier)

Pour moi ce manga est plus que cultissime. Alors me direz vous pourquoi 4/5 ?? Eh oui helas ce manga est tiré de la serie animée qui elle est tout à fait incontournable mais malheureusement le manga lui meme, même s'il reste tres tres bon, n'arrive pas à communiquer le rythme et la profondeur de la serie. Cela n'ote pas pour autant le plaisir de la lecture.

06/10/2002 (modifier)
Par piehr
Note: 4/5

Pourtant pas fan de manga et d'anime et général, je me suis pourtant lancé dans le visionnage des différents épisodes de la série... et j'ai été conquis !!! J'en ai donc profité pour me lancer dans la lecture de ce manga hors norme, beaucoup plus axé sur une étude approfondie de la psychologie des personnages que sur un réel conflit politique de grande envergure. Dans cette série, tout est affaire de symbolisme. Depuis l'explosion des anges, qui prennent une forme de croix religieuse, jusqu'a l'étude poussée des manuscrits de la mer morte, et donc de la génèse, par l'auteur, il est clair qu'Evangelion est une série atypique dont le courant religieux, si l'on souhaite y prendre garde, peux dérouter... Tout d'abord par le nom lui meme de la série : Evangelion, Un ange issu d'Eve, en traduction littérale, renforcé par la particule "Ion", si chère aux différents titre de la culture manga car synonyme de puissance, de pouvoir... Un super ange, issu d'êve, consacrée dans les manuscrits de la mer morte comme le premier ange, mais aussi la clé de la destruction du monde. Le titre, réelle clé de toute l'intrigue de la série comme on l'apprendra dans la suite des épisodes est donc lui aussi lourd d'un symbolisme fort. Les personnages, quant à eux, sont tous très particuliers autant par leur look que par leur attitude, et l'on tombe littéralement "amoureux" (au sens bdphile du terme) d'entre eux ne serait-ce que parceque la série nous expose leur psychologie au grand jour. Shinji, l'enfant dont le père l'a abandonné il y a fort longtemps déjà pour pouvoir étudier dans le géofront... l'enfant dont l'ame torturée le rend coupable de tout aux yeux des autres, du moins dans son esprit... Rei, personnage pour le moins enigmatique, à la fois froid comme la pierre et dont la chaleur intérieure est plus que palpable. De loin le personnage à la plus forte personnalité ne serait-ce que par la description que l'auteur nous en donne... Asuka, fiere entre les fiers, invincible moralement en public mais extremement fragile depuis la vision du suicide de sa mère... Bref, trois enfants qui feront l'histoire au fil des tomes et donneront l'impression au lecteur que la véritable crise sociale qui a lieu durant l'ensemble des albums n'a finalement que bien peu d'importance, comparée à l'evolution hasardeuse de ces gamins entrainés malgré eux dans une lutte à l'apparance perdue d'avance ! Les illustrations, type "manga" (Non !! :)) sont super détaillées, et on perçoit réellement le travail de documentation qu'il a été fait et qui a permis la description des différents véhicules, Evangelions, structures technologiques de la série. L'auteur tient ses personnages bien en main, autant sur le plan graphique que psychologique, les rendant tres crédible, presque vivants. En bref, une série qu'il faut avoir lu, mais où il faut être patient: les tomes mettent un temps à sortir, mais un temps.... argh !

26/06/2002 (modifier)
Par Thorn
Note: 4/5

Cette série est vraiment très bien. Ni simpliste ni trop dure à suivre, l'histoire nous entraine à la suite de ces trois enfants qui n'ont pas choisi d'être là. On alterne entre des combats de titans et la mise en scène des sentiments d'un jeune ado. C'est vraiment très fort, on se pose une tonne de questions, qui seront parait-il moins éludées que dans l'anime. Raah ! vivement que le tome 7 sorte. Attention, la fin du tome 6 est très très triste.

16/06/2002 (modifier)