Genèses Apocalyptiques

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 13 avis)

Humour métaphysique.


BD minimaliste BDs philosophiques Lewis Trondheim Mimolette

"Au début de tout: le rien." Voila qui vous mets au parfum pour le reste de l'album. Genèses apocalyptiques pose des questions sérieuses sur un ton léger. En effet Trondheim nous parle des Héros, de la mort, du sens de la vie, des questions que nous nous sommes tous posé mais aux qu'elles jusqu’ici on ne pouvait trouver de réponses. Et bien Genèse apocalyptique y répond (ou tente d'y répondre) et surtout avec humour. Lisez genèse apocalyptique vous vous coucherez moins bête.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1995
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Genèses Apocalyptiques
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

11/07/2002 | Tout's
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien lorsque Trondheim donne des réflexions en faisant de l'humour comme c'est le cas ici. Ses différentes histoires sont sympathiques à lire. J'aime bien le dessin minimaliste de Trondheim et les dialogues sont bien trouvé. Cela se lit vite et l'album s’arrête avant de trop tomber dans la répétition. Toutefois, je suis déçu au niveau de l'humour. Certaines phrases sont savoureuses et m'ont fait sourire, mais je n'ai pas vraiment rigolé et parfois je me demandais où était le gag ce qui est un défaut pour un truc censé me faire rire. Je me demande si c'est vraiment une bd humoristique et si Trondheim ne voulait pas plutôt philosopher et montrer sa vie des choses.

11/10/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Petites leçons de chose plutôt amusantes, de la part d'un Trondheim philosophant gentiment à propos de grandes idées. Et dans de toutes petites cases. Le dessin est minimaliste, mais cela convient ici très bien à ces petites historiettes. Ca ajoute même un côté humoristique. Sans être très drôle, l'ensemble est plutôt réussi, et Trondheim nous fait plus que sourire en lisant ses petites critiques de la société et de ses valeurs. C'est assez vite lu, mais ça se laisse relire aussi facilement.

01/01/2013 (modifier)
Par GiZeus
Note: 2/5

Premier contact avec Trondheim, première désillusion. Au vu des critiques élogieuses, je m'attendais à un concentré d'humour et de réflexion. Malheureusement je n'ai rien détecté de tout cela. J'ai plutôt le sentiment que Trondheim nous expose sa vision du monde avec des assertions sans argument, un point de vue très peu voire pas argumenté du tout. Certes ses dires reposent sur des faits historiques mais je ne partage pas (entièrement du moins) son point de vue. Comme le dit Ro, les problèmes posés sont trop basiques et bénéficient d'un traitement plus que léger. Bref, je ressors déçu par mes lecture et relecture. J'espère cependant que les prochains Trondheim me convaincront plus que ça.

09/09/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Du pur Trondheim. J'ai adoré tous les petits scenarii de cette BD. Il fallait oser découper une BD petit format en autant d'histoires pourtant denses et développées. Certes ça peut paraître extrêmement résumé, mais pourtant tout se tient dans les démonstrations. Il y a un mélange de fiction, d'historique, de scientifique, de philosophie et de plein d'autres choses. On adhère ou pas à ces visions passées et futures sur l'Humanité. J'ai apprécié l'exercice graphique, simple mais concis. Sans lui, il aurait été impossible d’apporter une telle densité dans les propos. J’en redemande. Cette BD est indispensable pour les fans de Trondheim.

07/05/2009 (modifier)

Assez distrayantes variations plus ou moins philosophico-humoristiques sur le thème de la condition humaine. C’est assez souvent bien vu, c’est évidemment assez radical dans les raccourcis opérés, ce qui est inévitable, étant donné le format de l’album. Trondheim s’y montre très pessimiste sur l’être humain, ce qui n’est pas pour me surprendre, et encore moins, me décevoir. Le dessin ? Du Trondheim tendance patatoïde et minimalisme exacerbé. Un exemple ? Une ligne séparant une zone noire, d’une blanche peut aussi bien -en fonction de sa position dans la case- signifier le désert que la mer. Je préfère très nettement la tendance Lapinot, et le Trondheim en couleurs. En résumé, un Trondheim plutôt inspiré, adepte de l’épure, tant dans le graphisme que dans le discours. A découvrir, pour mieux comprendre ce génial auteur.

16/10/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Bof... Bof... J'aime bien les albums de Trondheim quand il offre une lecteur une suite de petites cases souvent carrés avec son dessin des petits bonshommes habituels, le tout grouillant d'intelligence et d'humour. Mais là, cet album m'a laissé complètement froid. Déjà, j'avais l'impresion de relire la même histoire à chaque fois. OK, le début est le même et c'est le concept de la BD, mais ensuite, même dans le reste des récits, on retrouve très souvent les mêmes thèmes, les mêmes idées. Les concepts philosophiques me semblent basiques et sans originalité. Pas de remise en question, juste du déjà-vu et déjà-entendu pour moi. Mais surtout, c'est l'humour de ces histoires qui ne m'a pas touché du tout. J'ai dû sourire sur un unique gag (celui avec les martiens, les vénusiens et les altaïriens) mais aucun des autres ne m'a arraché le moindre sourire et pas même de véritable interêt. Bref, avec Les Ineffables, ça fait 2 albums de suite de Trondheim qui me déçoivent... :(

09/03/2004 (modifier)

Je me permets de poster un second avis pour cette BD, car j'ai un second avis. J'aime me remettre en question, nuancer mes propos, pour parfois aller jusqu'à me contredire. J'ai relu ce petit album, en me laissant quelques semaines de mise à distance. Et sans que je me l'explique réellement, ça m'a plu... Peut-être n'étais-je pas dans les bonnes conditions lors de la première lecture, peut-être ai-je été trop déconcerté par rapport à ce que je m'attendais à lire ? (je misais beaucoup sur l'optique de remise en question) Le fait est que là l'humour m'a touché, la poésie de l'ensemble m'a happé, et j'ai passé un excellent moment. Je reviens poster car mon 1er avis me gêne. Non pas qu'il ait été excessif, il a été ce qu'il a été, mais que je ne m'y retrouve plus. A lire pour vous faire votre propre avis. :) Ancien avis: Note: 2/5 Après avoir lu vos avis, décrivant cette petite BD comme quelque chose au dessin minimaliste (bon, rien d'étonnant) qui nous pousse à la remise en question, je me suis décidé à l'acquérir... Et puis rien qu'avec un titre pareil, cela en valait déjà la peine... Je pense que je vais franchement "nuancer" vos très positifs avis. Bon, Trondheim nous met en scène différentes génèses possibles dans des histourinettes sympathoches, mais qui cassent franchement pas des briques. C'est assez absurde, cela ne mène nulle part, (la première m'a fait sourire, mais ensuite, c'est répétitif...) et la dimension de remise en question s'opère une fois le livret (très joli au demeurant) clos : "heu... dois-je suivre les avis sur Bdthèque ?" En tous cas, confirmation pour moi que, malgré mon respect pour l'auteur, à qui on ne peut enlever le mérite de contribuer à faire bouger les choses dans le domaine de la BD, et de le faire plutôt bien, je n'accroche décidemment pas à ce qu'il fait (à l'exeption d'un ou deux Lapinot et Donjon, et surtout le 1er Vénézia). Je ne conseille pas l'achat de cet album... peut-être à lire ?

16/11/2003 (modifier)
Par Piehr
Note: 4/5

Trondheim fait une fois de plus très fort, par le biais de ce petit livre de qualité ! Réflexions sur l'humanité et sa condition, humour parfois noir, souvent pince-sans-rire (mais c'est aussi la griffe de l'auteur que de savoir nous faire rire de la manière la plus naturelle qui soit), tout est mis en place ici pour que l'humour glisse avec une fluidité déconcertante sur les petites histoires, très sombres parfois, de l'auteur. Le style de dessin est très minimaliste, plus que dans Lapinot. Pour ma part, il me fait beaucoup penser à "Non, non, non", du même auteur. Noir et blanc de rigueur, mais surtout empreint d'un pouvoir narratif étonnant. Trondheim est le plus grand iconodule du monde de la bande dessinée !!!

28/07/2003 (modifier)
Par Perle
Note: 4/5

J'adore ! Cette bédé est proprement géniale : drôle sans être lourde, philosophique sans prise de tête... Trondheim manie le comique de répétition avec brio... On ne s'en lasse jamais et, la dernière planche atteinte, on regrette que ce soit si court. Jetez vous tous sur cette merveille! (Spécial dédicace à Nuryko qui m'a fait découvrir ce bijou) :)

24/02/2003 (modifier)
Par Cassidy
Note: 4/5

Petit chef-d'oeuvre de cet humour un peu "cérébral", noir et pince sans-rire dans lequel Trondheim excelle, "Genèses apocalyptiques" est court mais se lit et se relit avec délectation. Pour à peine 6 euros, ce serait dommage de s'en priver.

20/11/2002 (modifier)