C'est comment qu'on freine ?

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Cyril, la trentaine séduisante et fêtarde prend la vie comme elle vient, sans penser au lendemain. Jusqu'au jour où il apprend coup sur coup que sa petite amie est enceinte et que son père est hospitalisé suite à un infarctus. L'atterrissage forcé, plutôt brutal, oblige Cyril à voir les choses sous un angle nouveau. Plus moyen de se dérober face aux questions que pose, chaque jour, l'existence, et auxquelles on peut faire semblant de n'avoir pas le temps de répondre tant que l'urgence n'est pas là. Forme un triptyque avec les albums Les Poils et Le Dernier homme.


Académie des Beaux-Arts de Tournai L'Extravagante Comédie du Quotidien La Comédie Urbaine

Cyril, la trentaine séduisante et fêtarde prend la vie comme elle vient, sans penser au lendemain. Jusqu'au jour où il apprend coup sur coup que sa petite amie est enceinte et que son père est hospitalisé suite à un infarctus. L'atterrissage forcé, plutôt brutal, oblige Cyril à voir les choses sous un angle nouveau. Plus moyen de se dérober face aux questions que pose, chaque jour, l'existence, et auxquelles on peut faire semblant de n'avoir pas le temps de répondre tant que l'urgence n'est pas là.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Août 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série C'est comment qu'on freine ?
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

22/08/2011 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Grégory Mardon n'est pas un auteur très connu. Pour autant, j'aime beaucoup ce qu'il fait car il vît avec son temps (voir Petite frappe ou Madame désire ? par exemple). Son récit dynamique sonne résolument moderne malgré une couverture toute droite sortie des années 80. Il y a de la grâce dans l'ensemble de ces personnages ordinaires qu'ils soient masculins ou féminins. Bref, il sait capter l'attention. Cela commence de manière assez superficiel dans un Paris où de jeunes bobos insouciants s'adonnent à la fête. Cela se termine dans un petit drame familial à la campagne. On se rend compte de l'épaisseur des personnages à mesure que le récit avance. Et on peut dire, que cela file à toute allure d'où le titre. Excellent !

25/04/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

C'est comment qu'on freine ? est le troisième album de ce que j'ai encore du mal à cataloguer en série ou en collection chez Dupuis, L'extravagante comédie du quotidien, regroupant des histoires indépendantes, avec des héros très différents, et dont la première Leçon de choses n'était pas du tout prévu comme faisant partie d'une série au départ. Dans ce contexte, C'est comment qu'on freine ? a deux particularités qui la distinguent. La première est qu'il s'agit cette fois d'une histoire à suivre en deux tomes et non plus d'un one shot. La seconde est que, pour la première fois, on voit apparaître dans ses planches un lien avec les deux albums précédents puisque l'héroïne de Les Poils est aperçue sur une des premières cases et que le village et le héros de Leçon de choses sont mentionnés. Ce dernier, maintenant adulte, aura d'ailleurs probablement un rôle plus important dans le second tome. En attendant, il s'agit d'une lecture plutôt intéressante. Le héros est présenté initialement d'une manière qui me le rend très peu attachant. Fêtard, célibataire endurci, alignant les conquêtes parfois multiples, c'est le genre de trentenaire urbain et irresponsable que je déteste volontiers. Pourtant les faits vont le ramener brusquement à la réalité et, sans perdre ce qui fait sa personnalité, il va devenir plus humain aux yeux du lecteur que je suis, plus attachant sans pour autant se départir d'une part de ses défauts. Il devient en tout cas réaliste. La narration coule parfaitement sur ce premier tome et on se demande où nous mènera la suite à l'issue du rebondissement de la dernière page. A suivre donc...

22/08/2011 (modifier)